Plumbago de Willmott

Plumbago de Willmott, Ceratostigma willmottianum
Plumbago de Willmott, Ceratostigma willmottianum

Botanique

Nom latin  : Ceratostigma willmottianum
Synonyme  : Cerastotigma arpentiae
Famille  : Plumbaginacées
Origine  : Chine
Période de floraison : août à octobre
Couleur des fleurs  : bleu
Type de plante : plante ornementale couvre-sol
Type de végétation : vivace semi-arbustive
Type de feuillage  : caduc, les feuilles disparaissent l'été
Hauteur : 90 à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -23°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant et pas trop riche
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : tolérant
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : divisions

Ceratostigma willmottianum, le plumbago de willmott, est une espèce semi-arbustive de la Famille des Plumbaginacées. Le plumbago de Willmott est originaire de Chine, où il prospère sur les pentes sèches et ensoleillées.

Ce plumbago est une dentelaire très rustique, une plante vivace originale et peu courante, intéressante aussi bien pour ses fleurs tardives en saison, que la coloration de son feuillage.

Description du plumbago de Willmott

Ceratostigma willmottianum est entre la plante vivace herbacée et la plante arbustive. Cela se traduit par de hautes tiges provenant d’un rhizome souterrain, plus ou moins ramifiées, lignifiées à la base. Ces tiges lignifiées comme sur un arbuste résistent plus ou moins au gel en fonction de la température hivernale. Lorsqu‘il subsiste des branches, la plante repart plus rapidement au printemps et devient plus haute, jusqu’à 1 m 60. Lorsque toutes les parties aériennes sont détruites ou taillées chaque hiver, le plumbago de Willmott s’élève à 1 m environ.

Les tiges, rouge sombre, sortent dressées de terre assez tardivement en fin de printemps. Les feuilles alternes lancéolées et presque sans pétioles sont vertes, veinées de rouge, légèrement velues, rougeâtres lorsqu’elles sont jeunes. Les tiges se terminent par des inflorescences tardives, qui produisent des fleurs tubulaires s’évasant en 5 lobes, d’un bleu électrique, enchâssées dans des calices et des bractées rougeâtres. Ceratostigma willmottianum s’étale lentement, pour former de grandes étendues. Son feuillage prend des teintes chaudes, du jaune au rouge vif, avant de tomber en automne.

Comment cultiver Ceratostigma willmottianum ?

Le plumbago de Willmott se cultive en position chaude et ensoleillée. Ceratostigma willmottianum supporte l’ombre légère, mais le manque de soleil et de chaleur limite sa floraison. Il demande une terre drainante et pas trop riche, les apports d’engrais ou une terre trop riche le rendent dégingandé. Bien que résistant à la sécheresse, le plumbago de Willmott aime profiter d’apports d’eau réguliers qui assurent un bon développement et une belle floraison. Cette dentelaire rustique sort tardivement de terre et fleurit à la fin de l’été, il peut être associé à des bulbes printaniers, comme les tulipes ou les narcisses, qui ont un cycle de vie inverse.

Dans les régions où il gèle peu, une partie des tiges aériennes du plumbago de Willmott restera vivante, mais pour obtenir un massif homogène et rajeuni , il est conseillé de rabattre le tout au printemps chaque année.

Comment multiplier Ceratostigma willmottianum ?

Cette dentelaire semi-arbustive se propage par divisions au printemps. Chaque fragment de plante comprenant un morceau de rhizome souterrain reprend facilement, maintenu dans une terre fraiche.

Les boutures sont possibles avec des tiges aériennes, prélevées au ras du rhizome, en été. Le haut de la tige est coupé pour ne garder 15 à 20 cm, et la plupart des feuilles sont ôtées. Elles sont enfoncées dans une terre sableuse humide à mi-ombre et à la chaleur, puis protégées sous châssis froid le premier hiver.

Espèces et variétés de Ceratostigma

8 espèces dans ce genre
Cerastostigma griffithii, une espèce arbustive semi persistante
Cerastostigma plumbaginoidesPlumbago de Chine
Ceratostigma willmottianum ‘Forest Blue’, plus compact

Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Carodeco (Picardie)
    Passionnée par les fleurs et plantes docs et conseils precieux
    Répondre à Carodeco
    Le 10/01/2015 à 15:35