Ephémère de virginie

Ephémère de virginie, Tradescantia x andersoniana
Ephémère de virginie, Tradescantia x andersoniana

Botanique

Nom latin  : Tradescantia x andersoniana
Synonyme  : Tradescantia virginiana
Famille  : Commelinacées
Origine  : Amérique du nord
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : bleu, rose, blanc
Type de plante : plante herbacée à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -34°C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : argileux ou sablonneux, mais assez riche
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps, fin d’été
Méthode de multiplication : semis, divisions

L’éphémère de Virginie, Tradescantia x andersoniana ou encore Tradescantia virginiana est une plante vivace de la famille des Commélinacées. L’éphémère de Virginie est représentée par de nombreuses variétés issues de croisements entre 3 espèces originaires d’Amérique du Nord : Tradescantia Ohioensis, Tradescantia subspera et Tradescantia virginiana.

Parfaitement rustiques, l’éphémère de virginie est une très bonne plante vivace pour les situations ombragées, compensant la petitesse des fleurs par une floraison durable et un beau feuillage frais.

Description de l’éphémère de Virginie

Tradescantia x andersoniana forme une touffe de tiges dressées, atteignant de 60 à 70 cm de hauteur. Les feuilles alternes sont longues et engainantes sur une tige noueuse, donnant un peu à la plante un port de graminée aux feuilles assez larges. Les cannes se ramifient et portent sur chaque extrémité de petits bouquets de boutons de fleurs délicatement dessinés. Les fleurs nombreuses s’ouvrent successivement et continuellement de la mi- été jusqu’à l’automne. La plante entière est alors en permanence parsemée de petites fleurs à trois grands pétales ronds de couleurs bleues, roses ou blanches, qui mettent en valeur de délicates étamines jaunes. Les fleurs tranchent admirablement sur un feuillage vert, bien fourni. Chaque fleur ne dure qu’une journée, d’où le nom d’éphémère.

La plante produit un rhizome de faible profondeur, qui s’étale petit à petit. Les tiges poussent serrées les unes contre les autres.

Les fleurs attirent les insectes qui les pollinisent. Elles produisent des graines qui se ressèment parfois spontanément. Les tiges meurent en hiver. Elles réapparaissent assez tardivement, en avril.

Culture de Tradescantia x andersoniana

L’éphémère de virginie est facile de culture, elle préfère un sol assez riche à tendance légèrement acide, et relativement frais, mais reste tolérante aux autres conditions. L’exposition la plus favorable est mi-ombre. En zone plus méridionale, l’ombre lui sera davantage propice, tandis que quelques heures de soleil lui conviennent dans les régions plus fraiches.

En fait, si son beau feuillage montre des signes de fatigue et que les pointes des feuilles sèchent, c’est soit signe de trop de soleil, soit un manque de fraicheur de la terre : votre éphémère de virginie gagnera alors à être déplacée un peu plus à l’ombre.
La plante est belle lorsqu’on la laisse former de belles et larges touffes. Elle peut être plantée au jardin au printemps, ou à l’automne, avec un apport de terreau mélangé à la terre de jardin. Cependant, acheter une plante fleurie en été, permet d’être sûr d’avoir le cultivar choisi. Dans ce cas, l’implantation doit être accompagnée d’arrosages réguliers le reste de la saison.

Multiplier l’éphémère de virginie

Un bon coup de bèche vertical permet de diviser la motte de tige en plusieurs morceaux. Le meilleur moment est en septembre. Les éclats sont repiqués aussitôt avec un arrosage conséquent pour mettre la terre en place autour des racines. Les divisions sont possibles aussi au printemps lorsque les nouvelles tiges sont hautes de 10 cm environ.

Semis. Après une période de froid de 12 semaines, les graines germent lorsque la température atteint les 20°C. Les semis spontanés sont possibles, et parfois dans certains cas, trop entreprenants.

Espèces et variétés de Tradescantia

60 espèces dans ce genre, dont beaucoup d’origine tropicale, considérées comme plantes d’appartement
Tradescantia zebrina, une plante d’intérieur retonbante au feuillage colorée
Tradescantia navicularis, une jolie petite plante succulente
Nombreuses variétés
Tradescantia x andersoniana ‘Mac Double’ fleurs bleues et double
Tradescantia x andersoniana ‘Blue Gold’, un feuillage doré et des fleurs bleues
Tradescantia ‘Innocence’, fleurs blanches assez grandes
Tradescantia x andersoniana ‘Osprey’, un joli pastel lavande

Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Précision utile (Alsace)
    La fleur qui est normalement bleue devient blanche si le taux de radioactivité augmente, la constatation a éte faite en alsace lors de la catastrophe nucléaire que tout le monde à en mémoire, eh oui la frontière française n'est pas étanche lol
    Répondre à Précision utile
    Le 19/05/2015 à 09:16