Misère

Misère, Éphémère de Rio, Tradescantia fluminensis 'Tricolor'

Botanique

Nom latin  : Tradescantia fluminensis
Synonymes  : Tradescantia albiflora
Famille  : Commelinacées
Origine  : Brésil, Argentine
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante verte décorative d'intérieur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 à 50 cm en retombant

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -4 °C
Exposition  : mi-ombre à ombre légère
Type de sol : terreau ou argile, tolérant
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : suspension, pot, jardinière, couvre-sol
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : bouturage toute l'année dans l'eau, les racines apparaissent au niveau des noeuds, division de la touffe
Taille : taillez les tiges pour remettre votre plante en forme
Maladies et ravageurs : résistante aux maladies et aux insectes

Tradescantia fluminensis, appelé misère ou éphémère de Rio est une plante vivace appartenant à la famille des Commélinacées. Il est originaire d’Amérique du Sud, notamment du Brésil et d’Argentine, mais se retrouve à croitre en tant qu’invasive dans de nombreux pays.

Tradescantia fluminensis est la plante-misère la plus cultivée et la plus aisée à réussir : elle est qualifiée de « misère » parce qu’elle supporte les pires conditions de culture.

Description de l’éphémère de Rio

La misère Tradescantia fluminensis est faite de longues tiges portant des feuilles allongées et engainantes, séparées de longs entre-nœuds. Les tiges s’allongent de 60 cm et plus et peuvent se ramifier. Au sol, Tradescantia fluminensis rampe, en suspension, il dégouline du pot.

Sur la forme naturelle, les feuilles sont vert sombre. Ses petites fleurs se développent près de l’apex des tiges, qui généralement se redressent si la plante rampe. Petites, blanches et éphémères, elles n’en sont pas moins très jolies lorsqu’elles tranchent sur ce feuillage vert profond.

Plante d’appartement incontournable pour les cas difficiles, Tradescantia fluminensis existe en variété au feuillage plus coloré :

  • Tradescantia fluminensis ‘Quadricolor’, très gai, montre des feuilles panachées de rose, vert et blanc

  • Tradescantia fluminensis ‘Variegata’, est une forme très lumineuse, ses feuilles sont crème sillonnées de vert

  • Tradescantia fluminensis ‘Aurea’ est globalement vert acide

  • Tradescantia fluminensis 'Maidens Blush' est un cultivar très étonnant. Ses feuilles, très contrastées, sont mi-blanches, mi-vertes, lavées de rose lorsqu’elles se développent.

Comment cultiver la misère Tradecantia fluminensis

L’éphémère de Rio est une espèce très envahissante :

Tradescantia fluminensis est considéré comme plante envahissante et invasive dans de nombreuses régions non gélives : Floride, New-Zélande, Afrique du Sud, etc.. Dès que les gelées ne descendent pas au-delà de -5 °C en hiver, il faut absolument s’abstenir de le planter en pleine terre ! Il tapisse alors le sol forestier en étouffant les plantes indigènes. Que ce soit les formes panachées ou vertes, tradescantia fluminensis ne doit être cultivé qu’exclusivement en pot, et même ainsi, ses débris ne doivent pas être compostés, mais soigneusement détruits.

Pour la culture en appartement

Tradescantia fluminensis est capable de survivre à tous les aléas de la culture en conditions intérieure, c’est pourquoi, on considère que c’est la plante idéale pour la pièce sombre, pour les étourdis ou pour le bureau. Elle croît dans n’importe quels sols, terreau ou terre de jardin, même lourde et argileuse. Cependant pour que votre éphémère de Rio reste belle, elle préfère être arrosée assez régulièrement et abondamment, de l’ordre de 2 fois par semaine en été et d’une fois par semaine en hiver. Ses tiges s’allongent de plus de 30 cm en une saison, surtout si on lui donne une peu d’engrais pour plante verte.

Votre misère a eu un peu soif ou a vieilli  et la base de ses tiges a tendance à se déplumer de ses feuilles. Il suffit alors de tailler les tiges à 10 cm du sol, elles repartiront en nouvelles croissances bien colorées. De plus, chaque tige coupée peut être bouturée, directement enfoncée dans le pot de la plante mère pour l’étoffer ou dans une nouvelle potée : à raison de 8 pousses par pot, vous obtiendrez rapidement une belle plante luxuriante.

Chez les cultivars panachés, les tiges qui repoussent vertes doivent être éliminées au fur et à mesure, sinon elles supplanteront rapidement la forme colorée.

Multiplier Tradescantia fluminensis

Chaque tronçon comportant au moins un nœud est capable de s’enraciner dans une terre humidifiée ou dans un verre d’eau.

Espèces et variétés de Tradescantia

Environ 60 espèces dans ce genre

  • Tradescantia x andersoniana, une plante vivace rustique
  • Tradescantia navicularis, une jolie petite plante succulente
  • Tradescantia spathacea, l’huitre végétale
  • Tradescantia zebrina, misère
  • Tradescantia sillamontana, espèce recouverte de longues soies blanches
  • Tradescantia pallida, la misère pourpre
Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Sylvette (Paris)
    Je la trouve vilaine!
    Répondre à Sylvette
    Le 27/10/2015 à 10:43
  • Vallentin eric (Talaudiere 42350)
    Manque de lumiere jamais laisser l'eau dans la soucoupe
    Répondre à Vallentin eric
    Le 13/01/2014 à 10:32
  • Fernand Buy
    Sa fait une semaine que j ai acheter deux tradescantia et elle ont grandie très rapidement elle sont très belle
    Répondre à Fernand Buy
    Le 24/10/2012 à 21:19
  • Véronique Simon
    La mienne n'a jamais fleuri... :-(
    Répondre à Véronique Simon
    Le 16/10/2012 à 06:00
  • Hélène Ros
    Je viens de m'acheter un tradescantia j'espère pouvoir la faire grandir je pense la poser sur la fenetre de ma salle de bain avec beaucoup de clarté
    Répondre à Hélène Ros
    Le 29/08/2012 à 14:58
  • Dominique Allenbach
    Fleurs...................à gogo
    Répondre à Dominique Allenbach
    Le 03/06/2012 à 07:32
  • Maxaxelle (Sarthe)
    Bonjour je suis toute nouvelle sur ce site !!! je viens d'acheter une plante magnifique une tracescantia quadricolor 'rainbow hill" et je voudrais savoir tout sur elle.... entretien, luminosité, fleurissement... merci d'avance pour vos conseil a tres bientot
    Répondre à Maxaxelle
    Le 22/03/2009 à 13:14