A LA UNE »
Histoires de Frêne

Tamaris d'été

Le tamaris d’été, Tamarix racemosa est un petit arbuste très robuste, avec une floraison estivale vaporeuse utile pour les abeilles en zone aride. Il est facile à cultiver, accepte les expositions maritimes comme les climats plus continentaux, mais peut se montrer envahissant en bord de rivière.

Tamaris d'été blanc, Tamarix ramosissima

Botanique

N. scientifique Tamarix ramosissima
Synonymes Tamarix aestivali, Tamarix odessana
Famille Tamaricacées
Origine Asie de l'Est, Russie du Sud jusqu'en Chine
Floraison juin à septembre
Fleurs rose,blanc,pourpre
Typearbuste ornemental
Végétationarbustive
Feuillage caduc
Hauteur4 m à 8 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -20 °C
Exposition ensoleillée
Soltrès tolérant
Acidité acide à légèrement alcalin
Humidité sec à frais, il peut être inondé ponctuellement
Utilisationisolé en haute-tige, fond de massif, haie, bord de mer
Plantationautomne, printemps
Multiplicationbouture, semis, marcotte
Tamaris d'été blanc, Tamarix ramosissima

Tamaris ramosissima, le tamaris d’été est un arbuste ou un petit arbre caduc appartenant à la famille des Tamaricacées. Tamarix ramosissima est originaire d’Asie, où sa répartition est principalement continentale; il croît le plus généralement aux bords des rivières ou dans les prairies humides, mais également dans les prairies sablonneuses salées. Ce qui en fait une espèce tolérante au sel, mais pour qui le sel n’est pas indispensable. Le tamaris d’été est une plante robuste, très facile à contenter, donc à cultiver.

Cette espèce est considérée comme invasive dans différentes régions du globe (Amérique, Afrique), notamment au bord des cours d’eau ou elle fait un couvert monospécifique en concentrant le sol en sel.

Description du tamaris d’été

Tamarix ramosissima fait un arbuste ou un petit arbre au tronc unique (mené en haute-tige) de 4m sur 4m. Il produit de multiples ramifications fines, souvent un peu raides, qui lui donnent une silhouette quelque peu hérissée, mais intéressante.

Ses feuilles sont toutes petites, anguleuses, appliquées (à moitié collées) à la tige, surtout sur les rameaux en cours de croissance. Ces petites feuilles rabougries rappellent un feuillage d’un conifère, bien que non piquantes et caduques.

Les nombreuses fleurs sont groupées par racèmes terminaux fins et cylindriques, longs de 5 à 8cm, ce qui prend une forme de floraison légère et plumeuse. Les fleurs montrent une petite corolle à 4/5 pétales étroits, longs de 0,5 à 15mm. Elles sont nectarifères et font le bonheur des abeilles pendant l’été, période un peu moins florifère dans les climats un peu trop arides.

Les petits fruits du tamaris d’été, secs, produisent une grande quantité de graines.

Ses racines sont d’une part profondes et pivotantes pour aller rechercher l’eau, et d’autre part superficielles, ce qui lui permet de maintenir un sol sablonneux ou une rive caillouteuse.

Quelques variétés horticoles du tamaris d’été

  • Tamarix ramosissima ‘Pink Cascade’, aux fleurs rose pâle
  • Tamaris ramosissima ‘Rubra’, aux fleurs rose foncé, presque pourpre.
  • Tamarix ramosissima ‘Hulsdonk White®’ aux fleurs blanches

Comment cultiver et utiliser le tamaris d’été ?

Tamarix racemosa est un arbuste très facile à cultiver, car absolument tolérant à tout type de sol. Il croit plus rapidement dans un sol riche, mais peu y devenir dégingandé. Il est extrêmement rustique (jusqu’à -28°C), mais nécessite absolument une exposition ensoleillée pour rester beau. Il peut devenir résistant à la sécheresse une fois bien enraciné.

Il est utilisé en haie, c’est d’ailleurs un excellent brise-vent supportant le bord de mer. Il sera alors taillé assez sévèrement tous les printemps pour qu’il ne se dégarnisse pas. Ça ne l’empêchera pas de fleurir, car les fleurs se développent sur les rameaux de l’année.

On peut en faire également un petit arbre isolé, en dégageant son tronc des branches basses et en faire une haute tige portant un houppier hérissé.

Comment multiplier le Tamarix ramosissima ?

Les graines à peine enfouies et semées en automne germent au printemps après un hiver frais.

En novembre, les boutures lignifiées, mais issues de l’année, de 20cm environ, seront enterrées au 2/3.

Espèces et variétés de Tamarix

Une cinquantaine d’espèces dans ce genre

  • Tamarix gallica, le tamaris français
  • Tamaris tetrandra, le tamaris de printemps
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Tamaris, Tamarix Tamaris, Tamarix

L'intérêt du tamaris réside dans sa floraison abondante. Les nombreuses fleurs sont généralement de couleur rose plus ou moins foncé. Petites, elles sont regroupées en grappes, ressemblants à de...

Une haie résistante aux embruns Une haie résistante aux embruns

Les jardins exposés en bord de mer sont soumis à la rude épreuve des vents marins et des embruns. Pour les protéger efficacement, une haie composée d'arbustes résistants à ces[...]

Comment économiser l'eau et limiter l'arrosage ? Comment économiser l'eau et limiter l'arrosage ?

L'eau devient rare et en conséquence devient plus chère alors économisons-la. Quelques conseils pour la préserver.

Composer une haie à thème Composer une haie à thème

Une haie ne doit pas forcément être un mur vert uni et sans surprise ! Écologique, parfumée, fleurie, champêtre... La haie se décline en de multiples possibilités et autant de[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire