Brodiaéa

Brodiaéa, Triteleia laxa

Botanique

Nom latin  : Triteleia laxa
Synonymes  : Brodiaea laxa
Famille  : Liliacées
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : mai-juin
Couleur des fleurs  : bleu, parfois blanc
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -12°C
Exposition  : soleil à ombre complète
Type de sol : tolérant, sablonneux à relativement lourd
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à humide en hiver, sec en été
Utilisation : massif, jardinières, bouquet, parfois consommé
Plantation, rempotage : été, automne
Méthode de multiplication : semis, division

Triteleia laxa, encore souvent appelé Brodiaea laxa est une plante bulbeuse appartenant à la grande famille des Liliacées, assez proche de l’ail, mais regroupée avec les genres Androstephium, Bloomeria, Dichelostemma, Muilla et Brodiaea parmi la sous-famille des Thémidacées. Triltelea laxa est originaire de la côte ouest des États-Unis, assez répandu et très variable en fonction des différents milieux naturels qu’il occupe. Ce petit bulbe fleurit en plaine ensoleillée, ou sur une falaise, mais également en sol plus humide, en sous-bois ou lisière forestière. Plusieurs types de clones, devenus des variétés, sont vendus comme bulbes ornementaux, dont le plus courant est ‘Reine Fabiola’, florifère, qui se multiplie bien.

Description de Tritelea laxa

Triteleia laxa forme un petit bulbe sphérique, généralement d’environ 2,5 cm de large, recouvert d’une chemise nacrée beige. Il développe ses premières racines à partir de l’automne, fait pointer ses étroites feuilles au printemps puis fleurit à partir de mai, alors que les feuilles sont déjà en train de faner. Les fleurs campanulées sont réunies en ombelle. Leurs 6 tépales bleus à violacés, sont soudés à leur base, s’ouvrant en une corolle large de 2 à 3 cm, de différents tons de bleus, plus rarement blanche. Les hampes florales et les pédoncules sont rigides, la dizaine de fleurs de l’ombelle se dressent à 40 cm de hauteur. Les fleurs sont fécondées par les insectes et produisent volontiers des graines, susceptibles de donner des semis spontanés. La plante n’est pas du tout envahissante pour autant. Les bulbes se divisent généralement assez rapidement, les triteleias deviennent d’autant plus jolis lorsqu’ils s’étoffent.

L’été est la période de repos de Triteleia laxa.

Cultiver Triteleia laxa

Triteleia laxa est un bulbe facile à cultiver, relativement tolérant sur ses conditions de culture. Il supporte les sols de sablonneux à assez argileux, même un peu lourd et il est rustique jusqu’à -12 °C, voire au-delà. Il se plait au soleil, ou en mi-ombre, et même en ombre claire par exemple sous des arbres ou arbustes caducs.

Les bulbes de tritéléia sont déplacés ou plantés durant leur saison de repos soit l’été. Il vaut mieux les planter le plus tôt possible après l’achat. Ils sont enterrés sous 8 à 6 cm de terre et n’ont pas besoin d’être sortis de terre entre 2 saisons de croissance. Leur période de repos laisse un espace, qui peut être comblé par des voisines à croissance plus estivales, par exemple du Geranium sanguineum en vivace ou encore des fleurs annuelles en semis direct.

Pour des achats de bulbes en septembre, achetez-lez le plus tôt possible, dès leur arrivage dans le magasin. Leur première floraison est souvent plus tardive cette première année que les suivantes.

Multiplier le brodiaéa

Les touffes denses peuvent être divisées à la fin de la floraison ou de la mise en graines, en début d’été, alors que les bulbes entrent en dormance. On évite les transplantations vers la fin de la période de repos, car les bulbes peuvent être déjà en train de développer leurs racines pour la saison suivante.

Les graines sont semées juste après la récolte en été, elles germent au bout de 3 mois à 20 °C.

Le saviez-vous ?

Le bulbe de Triteleia laxa est comestible. Il semblerait qu’il ait un gout proche de la pomme de terre.

Espèces et variétés de Triteleia

Le genre comprend 15 espèces

  • Triteleia ixioides, le brodiaea d’or
  • Triteleia grandiflora, aux fleurs bleues, en cloche
  • Triteleia lugens, jaune rayé
  • Triteleia lemmonae, jaune vif
  • Triteleia laxa ‘Queen Fabiola’, à la floraison très fiable
  • Triteleia laxa 'HumboldtStar ', une forme au bulbe très gros, mais qui ne produit pas de bulbilles
  • Triteleia laxa 4U, une forme rose
  • Triteleia laxa 'Rudy Kleiner ', blanc veiné de bleu
  • Triteleia laxa 'Sierra Giant ', une forme blanche géante
  • Triteleia laxa ‘Candida’, blanc
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire