Dichelostemma ida-maia

Dichelostemma ida-maia

Botanique

Nom latin  : Dichelostemma ida-maia
Synonymes  : Brodiaea ida-maia, Brevoortia ida-maia
Famille  : Liliacées
Origine  : Amérique du nord-ouest
Période de floraison : de mai à juillet
Couleur des fleurs  : rose, bleu, rouge
Type de plante : fleurs
Type de végétation : bulbe
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 40 à 90 cm selon l'espèce

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, cependant gare aux fortes gelées
Exposition  : plein soleil
Type de sol : bien drainé, léger
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : rocaille, fleurs coupées
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : semis au printemps, séparation des caïeux à la fin de l'été

Généralités

Sous l'appellation Dichelostemma, sont rassemblées des plantes vivaces à bulbes, appartenant à la famille des liliacées (ail, lis …), dont les fleurs plus ou moins tubulaires (forme d'entonnoir) sont regroupées en jolis bouquets colorés et perchés au sommet de longues tiges dépourvues de feuilles .

Les inflorescences des espèces congestum et volubilis sont de couleur mauve. Mais les plus étonnantes sont bien celles de ida-maia : de longues fleurs campanulées aux sépales rouge vif et à la pointe verte.

Lorsque la fleur s'épanouit, la pointe verte s'ouvre vers l'extérieur et apparaissent de petits pétales blanc crème. Regroupées en ombelles lâches, les fleurs sont portées par une tige qui peut dépasser 50 cm de hauteur.

Le feuillage discret, confiné à la base du pied, disparaît au moment de la floraison.

Une bulbeuse pour les massifs !

Dichelostemma ida-maia est une belle plante qu'il est aisé d'installer dans un massif ou dans une rocaille, pour donner un peu de hauteur et de légèreté. Elle est idéale pour faire la jonction entre les bulbes de printemps et les fleurs estivales. On la dit moyennement rustique, mais cultivée dans de bonnes conditions, en protégeant son bulbe de l'eau stagnante, elle peut supporter des températures assez froides (d'autant plus que son développement et sa floraison sont plutôt tardifs).

Associez là à une brassée de marguerite et quelques ancolies, et voilà qu'elle prend des airs champêtres !

Comment cultiver Dichelostemma ida-maia ?

Dichelostemma ida-maia est une bulbeuse qui, comme beaucoup d'entre-elles, aime les expositions ensoleillées et les sols drainés et légers. Un sol trop humide est fatal pour le bulbe, qui peut pourrir.

La plantation se fait à l'automne, entre le mois de septembre et le mois de novembre. Suivant la grosseur des bulbes, placez-les à une profondeur comprise entre 5 et 10 cm, tout en les espaçant les uns des autres de 10 cm environ.

Si les hivers sont très froids, vous pouvez protéger les bulbes restés en terre sous une bonne couverture végétale faite, par exemple, de paille ou de feuilles sèches.

Comment multiplier le Dichelostemma ida-maia ?

À l'automne, déterrez les cormus et séparez les petits caïeux qui se sont formés autour.

Le saviez-vous ?

Le Dichelostemma ida-maia peut être cultivé en pot.

Espèces et variétés de Dichelostemma

Le genre comprend 7 espèces
- Dichelostemma congestum aux petites fleurs bleues en bouquet
- Dichelostemma Ida-mia 45 cm aux fleurs tubulaires rouges fonçées

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante, l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire