Quand et comment arroser un phalaenopsis ?

Je m'abonne 

Arrosage du phalaenopsis : comment et avec quelle qualité d’eau faut-il l'arroser   pour qu’il reste beau ? Voici quelques gestes simples et précis qui permettent de maintenir longtemps cette orchidée en fleur, puis de la faire croître et refleurir.

On est toujours heureux de recevoir un magnifique phalaenopsis en fleur. Ces belles orchidées horticoles sont devenues, à force de sélection, des plantes robustes et généreuses, dont la culture bien plus facile que celle des espèces d’origines, est aujourd’hui à la portée de tous. Mais si le phalaenopsis s’est démocratisé, le conserver et le faire se développer, refleurir, demande de s’intéresser à ses besoins et d’éviter ainsi quelques écueils, notamment au moment de l’arrosage en utilisant une eau qui ne convient pas.

Quand faut-il arroser le Phalaenopsis ?

Les racines du Phalaenopsis, aériennes ou dans le pot sont épaisses et recouvertes de velamen, un tissus blanchâtre servant à absorber l’eau. Elles ne doivent jamais sécher complètement et se rider. Mais pour autant, il faut qu’elles sèchent partiellement entre chaque arrosage pour ne pas pourrir.

Ce velamen est blanc et lisse lorsqu’il est presque sec, et vert lorsqu’il est gorgé d’eau.

Il faut donc arroser son Phalaenopsis à chaque fois que le velamen redevient blanc au milieu du substrat à base d’écorce de pin (très aéré). Pour nous aider, les horticulteurs ont donc pris le parti d’élever le Phalaenopsis en pot de plastique transparent.

Le Phalaenopsis n’a pas de période de repos au sec. Ses racines doivent rester gonflées en permanence. Le rythme d’arrosage dépend de l’atmosphère qui règne autour de l’orchidée. C’est pourquoi il vaut mieux vérifier l’état des racines que de suivre un rythme d’arrosage précis. Cependant, à titre indicatif :

  • en été, le phalaenopsis a besoin d’arrosage environ une fois par semaine, mais pendant les périodes les plus sèches, le vélamen reblanchira en 3 ou 4 jours.
  • en hiver, les températures plus fraiches et le taux d’humidité important réduisent ce rythme d’arrosage à environ 1 arrosage toutes les 3 semaines.

Quelle qualité d’eau pour arroser le phalaenopsis ?

La qualité de l’eau est primordiale pour le phalaenopsis. Il ne supporte que l’eau douce. Par eau douce, nous voulons dire une eau peu minéralisée, pauvre en calcium, en magnésium, en sodium...

  • l’eau du robinet : à part dans le Finistère et dans le Massif central, l’eau du robinet ne convient pas pour arroser le phalaenopsis, car elle est trop calcaire (sans compter la présence d’autres éléments chimiques tels que le chlore, etc...)
  • l’eau du robinet adoucie à l’aide d’un adoussiceur fera mourir inévitableùent votre orchidée à petit feu : le calcaire est échangé avec un autre minéral.

C’est pourquoi il est préférable de récolter quelques litres d’eau de pluie en prévision de ces arrosages. Cependant  sont aussi utilisables :

  • l’eau osmosée (rayon aquariophile)
  • l’eau de récupération du sèche-linge
  • une eau de source en bouteille naturellement douce comme la Volvic.

Comment arroser le phalaeonopsis ?

Pour arroser le phalaenopsis, il ne suffit pas de faire ruisseler de l’eau à travers le substrat. Très aéré, celui-ci ne conserve presque rien, il faut donc plutôt arroser par bassinage. Le pot est mis à tremper pendant 30 minutes à 1heure dans l’eau de pluie, puis soigneusement égoutté avant de repartir dans son cache-pot. Les écorces de pins ont ainsi le temps de s’imbiber, et le velamen se recharge complètement en eau.

Comment administrer l’engrais au phalaenopsis ?

Le substrat à base d’écorce de pin de l’orchidée n’est pas suffisamment nutritif pour assurer la croissance et de nouvelles floraisons futures. Le Phalaenopsis a donc besoin d’engrais pour refleurir. Cet engrais liquide, adapté aux orchidées, doit être apporté très régulièrement, mais à faible dose : on administre de l’engrais au phalaenopsis lors de 1 arrosage sur 2, mais dilué de moitié par rapport à la dose prescrite sur l’étiquette.

Entre 2 apports d’engrais, un bassinage ordinaire (sans engrais) permet de lessiver les surplus, car comme pour le calcaire, les surplus d’engrais précipitent sous forme de dépôts salés blanchâtres sur l’écorce et jaunâtres (très nocifs) sur les racines.

Un phalaenopsis bien arrosé et bien nourri sera capable de fleurir 6 à 8 mois par an.

Lire aussi
Comment tailler et rempoter un Phalaenopsis pour le faire refleurir ? Comment tailler et rempoter un Phalaenopsis pour le faire refleurir ?

Comment tailler le phalaenopsis lorsque ses fleurs fanent ? En laissant le maximum de bourgeons ou nœuds verts sur les hampes florales. Le rempotage, lui, permet de garder son orchidée en...

Comment rempoter un gros cactus sans se piquer ? Comment rempoter un gros cactus sans se piquer ?

Un cactus colonnaire de 1 m de haut, c’est magnifique, mais lourd aussi, difficile à manipuler. Cierge, opuntia, ou grosse boule : voici comment rempoter les cactus encombrants en évitant de...

Quand récolter et comment déguster les kumquats ? Quand récolter et comment déguster les kumquats ?

Le kumquat n'est pas encore un fruit très commun sur les étals ni dans les jardins. Cet arbuste frileux ne peut d'ailleurs être cultivé que dans les régions aux hivers très doux ou en pot pour être...

Quand et comment tailler les graminées ? Quand et comment tailler les graminées ?

Les graminées ornent le jardin durant une longue période de leur feuillage tout en mouvance et de leurs inflorescences légères. En hiver, le givre les magnifie, mais une fois cette période passée,...

Vos commentairesAjouter un commentaire