Stapélia

Stapelia grandiflora

Botanique

N. scientifique Stapelia grandiflora
Origine Afrique tropicale et méridionale
Floraison été, automne
Fleurs rouges mat pourprées, striées de pourpre et parfois de jaune les bords sont couverts de soies douces
TypeSucculente
VégétationVivace
Feuillage succulent, rudimentaire
Hauteur25 à 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité Minimum 11°C
Exposition lumineuse, éviter le soleil brûlant de midi
SolDrainé, rocailleux, ½ terreau ½ sable de rivière
Acidité neutre
Humidité faible en période de repos
Utilisationjardin exotique, serre
PlantationPrintemps
MultiplicationPrintemps ou été par bouturage de tiges ou division des touffes
Taillepas de taille
Sensibilité les cochenilles farineuses, la pourriture
Stapelia grandiflora

Le Stapelia est une jolie plante érigée succulente et vivace. Le genre compte plus de 45 espèces dont  certaines appartiennent désormais aux genres Orbéa, Huernia et autres. Elles prospèrent en Afrique tropicale et méridionale.

Le Stapelia grandiflora est une plante originale sous bien des angles ;

  • Tout d’abord son feuillage : rudimentaire et dentelé, chaque feuille est en fait une tige dressée, anguleuse et charnue. La plante se ramifie à la base et forme des touffes, aisément divisibles lors de la multiplication.
  • Sa fleur étoilée rouge mat pourprée, peut être légèrement striée de jaune. Ses lobes sont plissés aux extrémités. Toute la surface de la fleur est recouverte d’un léger duvet. Sa taille est conséquente en rapport à la plante : près de 20 cm !

Les sols bien drainés et rocailleux de leur contrée natale sont le terrain de prédilection des Stapelia. Pour une culture réussie, il est nécessaire de lui offrir une excellente luminosité et un substrat bien drainé. Dans le sud de la France elle peut être intégrée dans une rocaille en pleine terre au jardin, l’exposition devra alors être ensoleillée mais pas trop brûlante, le sol légèrement pentu afin de laisser s’écouler l’eau.

Plus généralement, le Stapélia se plait à l’abri d’une serre en pleine lumière. Le substrat devra être composé d’une part égale de terreau et de sable grossier de rivière. Un ajout de gravillon en surface permettra d’éviter la pourriture du collet. L’hiver tenir au sec en serre froide. En serre chauffée un arrosage parcimonieux pourra être envisagé si le feuillage se flétrit.
 
Il est possible de sortir Stapelia grandiflora dès le mois de mai lorsque tout risque de gelée est écarté, les placer alors à la mi-ombre et recommencer les arrosages progressivement jusqu’à deux fois par semaine si l’été est sec et chaud. Un engrais faiblement dosé en azote pourra être ajouté. N’oubliez pas de les hiverner dès l’automne à l’abri de l’humidité et stopper tous les arrosages.

Pourquoi mon Stapelia ne fleurit-il pas ?

Un période d’hivernage  au sec et au frais est nécessaire à sa floraison. De plus une forte luminosité est nécessaire à la formation des boutons.

Pourquoi y’a-t-il des taches brunes sur le feuillage ?

Arrosage trop abondant, stopper les arrosages ou la plante mourra.

Quels sont les ennemis et maladies du Stapelia ?

Les cochenilles farineuses l’envahissent facilement s’il est à l’étroit dans son pot. La pourriture noire est à craindre en cas d’arrosage excessif.

Le saviez-vous ?

  • La fleur de Stapélia est polinisée par les mouches ce qui implique une odeur puissante de charogne pour les attirer. La fécondation sera ainsi assurée par ces insectes, généralement peu dévoués à ce type de tâche. Un surprise peu ragoûtante et grouillante peut alors advenir : la fleur se retrouve colonisée par leur descendance si l’exposition n’est pas trop ensoleillée et permet l’éclosion de leur ponte.

Espèces et variétés de Stapelia

le genre compte plus de 45 espèces parmi elles :
- Stapelia europea aux tiges quadrangulaires gris vert souvent ponctuées de rouge pâle, fleurs réunies en ombelles jaune verdâtre.
- Stapelia gigantea reconnaissable par la taille de sa fleur (25 à 35 cm de diamètre) ocre clair portant de nombreuses veines rouges transversales et recouverte de soies blanches sur le bord des pétales.
- Stapelia variegata qui possède un feuillage aux dents proéminentes, fleurs en étoile à 5 branches de 5 à 10 cm de diamètre très plissées rouge brunâtre foncé fortement maculées de blanc ou de jaune.

Lire aussi
Stapélia, Orbea lepida Stapélia, Orbea lepida

Orbea lepida, parfois appelé stapélia en français, est une plante succulente de la famille des Asclépiadacées. C'est une famille de plantes des plus fascinantes, tant la structure de leur fleurs[...]

Céropegia en forme de stapélia, Ceropegia stapeliiformis ssp serpentina Céropegia en forme de stapélia, Ceropegia stapeliiformis ssp serpentina

Ceropegia stapeliiformis ssp serpentina appartient à la fascinante famille des Asclépiadacées, qui comporte en plantes mieux connues, les hoyas et les stapélias, mais aussi le stéphanotis. Dans le...

Orlaya à grandes fleurs, Orlaya grandiflora Orlaya à grandes fleurs, Orlaya grandiflora

Orlaya grandiflora, l'orlaya à grandes fleurs est une plante annuelle de la famille des Apiacées, appelées auparavant les Ombellifères. Orlaya grandiflora est une plante indigène, qui vit...

Thunbergie à grandes fleurs, Trompettes du Bengale, Thunbergia grandiflora Thunbergie à grandes fleurs, Trompettes du Bengale, Thunbergia grandiflora

Thunbergia grandiflora est une plante tropicale de la famille des Acanthacées, originaire d'Inde, où elle croit massivement en bordure des cours d'eau. Remarquable plante volubile, de croissance...

Vos commentairesAjouter un commentaire