Pézize des sables, Géopore des sables

La pézize des sables a choisi un habitat étonnant pour un champignon : les sols sablonneux dont les coupes brunâtres s'ouvrent à la surface du sable en zone littorale, en populations parfois remarquablement denses.

Pézize des sables, Géopore des sables, Geopora arenicola
Pézize des sables, Géopore des sables, Geopora arenicola

Botanique

N. scientifique Geopora arenicola
Synonymes Peziza arenicola, Geopora arenosa, Humaria arenicola, Lachnea arenicola
Famille Pyronematacées
Chapeau en forme de coupe, face interne blanc-grisâtre à ochracée et externe brunâtre, de 0,5 à 3 cm
Hyménium lisse
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied absent
Chair mince, cassante et blanchâtre
Volve absente
Odeur sans particularité

Habitat et usages

Répartition Europe, Hémisphère Nord
Périodeprincipalement au printemps, parfois en hiver
Habitatmilieu ouvert ou forestier, sur sol sablonneux, parfois sous les pins ou sur les places à feu
Confusions possiblesSarcosphaera coronaria, Geopora sumneriana, Geopora foliacea, Geopora tenuis
Toxiciténon comestible
Intérêt culinairesans intérêt
Usagesnon référencés
Pézize des sables, Géopore des sables, Geopora arenicola

De la famille des Pyronématacées, Geopora arenicola a choisi un habitat étonnant pour un champignon : les sols sablonneux. Les coupes brunâtres de cet Ascomycète s'ouvrent à la surface du sable en zone littorale, en populations parfois remarquablement denses.

Description de la Pézize des sables

Le sporophore de la Pézize des sables, aussi nommée apothécie, correspond à la partie visible du champignon, elle forme une coupe de 0,5 à 3 cm de diamètre. Au départ très globuleuse, elle va ensuite s'ouvrir davantage, tout en restant très enfouie dans le substrat. La partie interne de la coupe, l'hyménophore, est lisse et de teinte blanc-grisâtre à ochracée. La partie externe est plus foncée, brunâtre et couverte de délicats poils brun-pâle où les grains de sable se retrouvent coincés. La marge brunâtre, concolore à la face externe de l'apothécie est au départ assez régulière mais plus ou moins ondulée. En vieillissant celle-ci se déchire, l'entrée de la coupe est plus grande et le contour de la marge peut s'apparenter à une forme d'étoile. La chair blanchâtre est fine, cassante et immuable à la coupe, contrairement à de nombreuses Pézizes, aucun lait n'est émis à la cassure. Enfin, elle n'émet pas d'odeur particulière ni de douce saveur.

Détermination de Geopora arenicola

L'habitat principal de Geopora arenicola, représenté en grande partie par des sols sablonneux, permet d'écarter Sarcosphaera coronaria, une espèce très toxique, voire mortelle qui pousse sur sol calcaire sous les conifères. De plus, la taille de cette dernière est plus imposante et chez les jeunes sujets la face interne de la coupe est lilas.

Trois autres espèces du genre Geopora aux teintes semblables peuvent prêter à confusion. Pour Geopora sumneriana, la Pézize des cèdres, l'habitat n'est pas le même, celle-ci se développe presque exclusivement sous les cèdres et parfois sous les ifs. Quant à Geopora foliacea, sa période d'émergence hors de terre se situe en automne. Enfin, la coupe de Geopora tenuis s'ouvre et s'étale au-dessus de son substrat.

Milieu de vie de la pézize des sables

Cette espèce peu commune se développe sur le sol sablonneux dans les zones littorales, elle est parfois retrouvée plus loin, à l'intérieur des terres ou sur les places à feu. Elle apprécie les milieux ouverts ou bien la proximité d'un couvert forestier, tels que les pins en bord de mer.

Dans la plupart des situations ce petit champignon est enfoui dans le substrat, ne laissant apparaître que l'ouverture de la coupe et ses bords supérieurs. Il est rencontré le plus souvent en compagnie de nombreux individus. Sa période de croissance se situe principalement au printemps, en bord de mer ce Géopore peut également être visible en hiver.

Toxicité ou intérêt culinaire

Non comestible. Sa rareté et sa répartition concentrée au sein des sols sablonneux ou des places à feu n'incite guère à sa consommation.

Espèces et variétés de Geopora

Les différentes espèces regroupées au sein du genre Geopora présentent des couleurs assez semblables, certaines d'entre-elles sont en forme de coupe et d'autres se présentent sous la forme d'un sporophore clos et bosselé :

  • Geopora cervina : hyménium grisâtre à blanc-grisâtre, face externe de la coupe plutôt brunâtre
  • Geopora sumneriana : hyménium ochracé à gris-blanchâtre, extérieur de la coupe brunâtre
  • Geopora tenuis : hyménium grisâtre à blanc-grisâtre, extérieur de la coupe plutôt brunâtre
  • Geopora cooperi : Truffe du pin, hyménium blanchâtre, sporophore brunâtre, clos, plein et bosselé
  • Geopora clausa : hyménium blanchâtre, sporophore jaune-brunâtre à brun, clos et creux
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Pézize du cèdre, Géopore du cèdre, Geopora sumneriana Pézize du cèdre, Géopore du cèdre, Geopora sumneriana

La pézize du cèdre est peu fréquente à rare. Découvrons ce champignon étonnant et son milieu de vie.

Les roses des sables Les roses des sables

Qui, enfant, n'a pas réalisé de délicieuses roses des sables ?  Ce sont des gourmandises qui rappellent bien des souvenirs. Voici une variante allégée de la recette  (sans beurre ni végétaline)[...]

Sablés roses à la betterave et aux noix Sablés roses à la betterave et aux noix

Faciles et rapides à préparer, les sablés salées sont des valeurs sûres qui se déclinent à l'envie. Voici une recette qui ne manquera pas d'étonner et de ravir vos convives,[...]

Coréopsis à feuilles lancéolées, Coréopsis des sables, Coreopsis lanceolata Coréopsis à feuilles lancéolées, Coréopsis des sables, Coreopsis lanceolata

Le coréopsis à feuilles lancéolées est l'une des espèces les plus cultivées : c'est une plante vivace florifère et facile à maintenir comme à multiplier.

Vos commentairesAjouter un commentaire