Morillon

Le morillon est un champignon qui se récolte au printemps et se déguste comme une Morille.

Morillon, Morchella semilibera
Morillon, Morchella semilibera

Botanique

N. scientifique Morchella semilibera
Synonymes Mitrophora semilibera, Morchella hybrida, Morchella gigas
Famille Morchellacées
Chapeau conique irrégulier à alvéoles, 2 à 4 cm de haut, 2 à 3 cm de diamètre
Hyménium lisse, alvéoles
Spores sporée crème
Anneau absent
Pied long, creux, crème, 5 à 12 cm de haut, 1,5 à 2,5 cm de diamètre
Chair crème
Volve absente
Odeur faible

Habitat et usages

Répartition régions tempérées de l'Hémisphère Nord
Périodeprintemps
Habitatforestier, lisières, parcs
Confusions possiblesMorchella elata, Verpa bohemica, Gyromitra esculenta
Toxicitétoxique cru ou mal séché
Intérêt culinairebon comestible cuit ou séché
Usagesculinaire
Morillon, Morchella semilibera

Petite Morille élancée, le Morillon, autrefois Mitrophora semilibera, porte désormais le nom de ses célèbres cousines, Morchella. Cet Ascomycète de la famille des Morchellacées se récolte au printemps et se déguste comme une Morille.

Description du Morillon

Long pied clair surmonté d'un modeste chapeau conique : la silhouette du Morillon évoque une petite Morille brune au port élancé. Son chapeau est pointu, irrégulier, formé d'alvéoles allongées, brunâtres, bordées par des côtes longitudinales plus sombres. Des plis transverses relient ces côtes entre elles. Sous le chapeau est à noter la présence caractéristique d'une gouttière profonde, nommée vallécule, démarquant le pied jusqu'à mi-hauteur, à l'origine du nom semilibera, « semi-libre ». Blanc, crème, jaunâtre, long, ce pied présente une surface nettement granuleuse. Creux, comme le chapeau, il est fragile, cassant.

La chair peu épaisse, blanche, se fragilise et jaunit avec l'âge. Son odeur agréable mais légère se corse progressivement, sa saveur reste douce et agréable.

Le mycélium, partie végétative invisible, se développe dans le sol, sur des débris organiques ou en lien avec les racines d'arbres ou arbustes.

Détermination de Morchella semilibera

La très grande variabilité des Morilles rend les déterminations chez ce genre difficiles. Morchella semilibera ressemble à la Morille conique, Morchella elata, mais sa taille réduite et son pied enfoncé dans le chapeau la caractérisent. Verpa bohemica, de la même famille, ne montre pas d'alvéoles sur son chapeau mais plutôt de grosses rides, et se consomme également. La seule confusion dangereuse porte sur la Gyromitre, Gyromitra esculenta, toxique, au chapeau en forme de cervelle.

Le milieu de vie

Le Morillon se cherche dans les mêmes milieux que les Morilles : sous les frênes, bouleaux, feuillus de forêts jeunes, de plaine ou montagne, sur sols calcaires. Il apprécie également les lisières, bordures de haies humides, vergers, parcs, taillis, bords de rivière. Il semble se plaire en compagnie des Ficaires. Peu commun, solitaire ou en petits groupes, il pousse essentiellement au printemps, dès le mois de mars.

Le Morillon, comme les Morilles, serait saprophyte, se nourrissant de matières organiques en décomposition. Il pourrait également établir une symbiose, association aux bénéfices réciproques, avec des végétaux supérieurs.

Toxicité et intérêt culinaire

Le Morillon et toutes les Morilles sont toxiques crues. Ils contiennent de l'hémolysine, substance détruisant les globules rouges mais détruite à la cuisson et au séchage. Une consommation importante de Morillon peut entraîner des troubles neurologiques. La prudence s'impose.

Usages du morillon

Savoureux, le Morillon se prête aux mêmes recettes que les Morilles, aussi bien seul qu'en accompagnement. Il se conserve très bien séché.

Le saviez-vous ?

Les Morilles brunes sont cultivées sous serre en Chine et en France depuis quelques années.

Espèces et variétés de Morchella

Comme le Morillon, quelques Morilles ont des silhouettes remarquables :

  • Morchella anatolica : Morille d'Anatolie, chapeau entre 2 et 4 cm formé de crêtes longitudinales parallèles, sans alvéoles
  • Morchella costata : Morille costée, chapeau entre 5 et 8 cm à alvéoles étagées avec des côtes parallèles, de couleur brun-fauve
  • Morchella crassipes : Morille à pied épais, chapeau de 5 à 12 cm, conique et très alvéolé, pied beaucoup plus large à la base
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Morille conique, Morille élévée, Morchella elata Morille conique, Morille élévée, Morchella elata

La morille fait sans doute partie des champignons les plus consommés, la morille élevée en est un exemple mais à consommer bien cuit.

Gyromitre, Fausse morille, Gyromitra esculenta Gyromitre, Fausse morille, Gyromitra esculenta

Tout amène à récolter et déguster la Gyromitre, champignon hélàs toxique, voire mortel. De la famille des Discinacées, Gyromitra esculenta est un Ascomycète, aux côtés des Truffes et des Morilles.

Les champignons incontournables du printemps Les champignons incontournables du printemps

Le printemps, loin d'être la saison pauvre des champignons, promet les belles années des récoltes variées et savoureuses

La cueillette des champignons La cueillette des champignons

A chaque saison, l'automne en tête, une pluie, une baisse de température, apportent des odeurs attendues, l'appel de la forêt et du champignon retentissent. Les "coins secrets" et leurs variétés[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Le Pèlerin (Occitanie)
    Article intéressant... Quand penses-tu qu'ils sortiront chez nous ...
    Répondre à Le Pèlerin
    Le 17/04/2020 à 13:39
  • CHRISTIAN (Hauts de france)
    Merci pour vos publications
    Répondre à CHRISTIAN
    Le 17/04/2020 à 08:52