Eupatoire maculée, Eupatoire pourpre

L’eupatoire maculée, Eupatorium maculatum est une haute plante vivace architecturale pour terrain frais à humide. Aimant à papillons et excellente plante de fond ou de zone naturelle, elle est vigoureuse sans être envahissante.

Eupatoire maculée, Eupatoire pourpre, Eupatorium maculatum

Botanique

N. scientifique Eupatorium maculatum
Synonymes Eupatorium purpureum var. maculatum, Eutrochium maculatum, Eupatoriadelphus maculatum, Eupatorium bruneri
Origine Amérique du Nord
Floraison août à septembre
Fleurs rose à pourpre, parfois blanche
Typeplante mellifère, plante médicinale
Végétationplante vivace herbacée
Feuillage persistant
Hauteur0,90 cm à 1,80 m selon les variétés

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -25 °C
Exposition plein soleil à mi-ombre
Soltolérant, argileux à limoneux
Acidité légèrement acide à basique
Humidité frais à humide
Utilisationconteneur, massif au sol toujours frais
Plantationprintemps
Multiplicationbouture, division
Eupatoire maculée, Eupatoire pourpre, Eupatorium maculatum

Eupatorium maculatum, l’eupatoire maculée ou eupatoire pourpre est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées, comme les Asters ou les marguerites. Cette eupatoire maculée est native d’Amérique du Nord, si largement répandue qu’elle existe sous 4 sous-espèces. Elle vit en marge des forêts ou dans les prairies humides. Elle est inféodée aux terres humides, qui ne se dessèchent jamais.

L’eupatoire maculée est une excellente plante vivace à utiliser sur sol frais. Solide, fidèle et peu sensible, avec sa haute stature et son feuillage bien dessiné, l’eupatoire maculée structure le paysage tandis que ses fleurs sont une source de nourriture pour les abeilles et les papillons.

Description de l’eupatoire maculée

Eupatorium maculatum est une plante vivace hémicryptophyte, dont le feuillage est caduc, et qui disparaît presque complètement en hiver alors que ses tiges se décomposent.

Elle renaît assez tardivement au printemps d’une souche fibreuse sans rhizome traçant.

L’eupatoire maculée développe alors de multiples tiges plutôt serrées. Ces tiges rouge sombre, plus ou moins tachetées s’élèvent parfois au-delà de 2 m de hauteur, mais sont souvent entre 90 et 180 cm selon la variété cultivée et les conditions de vie.

Les hautes tiges raides portent des verticilles de 3 à 5 feuilles au limbe denté vert soutenu, lancéolé et un peu gaufré. Curieusement, ces feuilles écrasées sentent un peu la vanille. Les verticilles de feuilles bien étalées et mises en valeur par leur tige très sombre forment un feuillage clairement étagé et bien structuré. L’eupatoire maculée est architecturale.

Les fleurs, parfumées, s’épanouissent de juillet à septembre en haut des tiges durant environ 6 semaines. Elles sont petites, mais groupées en larges têtes corymbiformes un peu aplaties ; les fleurons violacés, petits et tubulaires laissent dépasser les pièces sexuelles filiformes et roses. Ces grandes inflorescences vaporeuses et rosées sont particulièrement décoratives. Elles sont de plus très attractives pour les papillons, entre autres.

Ces fleurs fécondées par les insectes laissent place ensuite à des petites graines surmontées de minuscule toupet soyeux.

Eupatorium maculatum s’étoffe d’année en année, mais ne devient pas envahissante : c’est facile de la limiter en tirant simplement sur les tiges en trop.

Nomenclature : l’eupatoire maculée fait partie théoriquement maintenant du genre Eupatoriadelphus, qui se différencie des Eupatorium par ses feuilles verticillées au lieu d’opposées comme chez l’eupatoire chanvrine.

Variétés horticoles de l’eupatoire maculée

  • Eupatorium maculatum ‘Atropurpureum’ : très grande plante aux corymbes foncés et dont les hautes tiges sont presque noires.

  • Eupatorium maculatum ‘Phantom’ est une eupatoire maculée compacte, avec une hauteur maximale de 90 cm. Les fleurs sont roses et les tiges sont sombres.

  • Eupatorium maculatum ‘Riesenschirm’, une très belle variété haute de 1,20 m aux très larges corymbes rose foncé

  • Eupatorium maculatum ‘Gateway’ est très robuste avec d’amples inflorescences rose foncé (parfois plus de 40 cm de large !). Ses tiges pourpres ne s’affaissent pas et elles mesurent jusqu’à 1,50 m de hauteur : une belle prestance.

  • Eupatorium maculatum ‘Album’ est privée de ses pigments pourpres ; les belles feuilles verticillées et les tiges sont ici vert vif, surmontées de corymbes blancs. Une plante très haute.

Comment cultiver et utiliser l’eupatoire maculée ?

Eupatorium maculatum est une plante pour une exposition d’ombre claire, de mi-ombre ou de plein soleil, mais qui nécessite un sol plutôt humide, ou tout au moins qui ne se dessèche jamais durant l’été. En plein soleil, elle deviendra très colorée et haute, mais la mi-ombre ou l’ombre claire évite que son beau feuillage ne flétrisse avec la chaleur et la sécheresse.

Cette plante aime les sols lourds, argileux ou limoneux, mais supporte aussi des terrains plus calcaires. Elle est très rustique, résistant jusqu’à -25 °C.

Cette belle plante érigée au feuillage graphique et à la floraison duveteuse est charmante, idéale espacée par blocs pour rythmer les grands massifs ou en arrière-plan pour végétaliser un mur disgracieux ou valoriser les plantes en avant. Les plantes de terrain frais à lui associer ne manquent pas : miscanthus, arum d’Éthiopie, ligulaires, vernone, anémones du Japon, heuchères….

Par contre, elle peut devenir moins attrayante si elle manque d’eau en été : feuilles qui se flétrissent, grillent ou qui attrapent l’oïdium.

Favorable à la biodiversité, car elle fournit du nectar pour les abeilles et les papillons et des graines soyeuses pour les oiseaux, l’eupatoire maculée est également assez robuste pour croître dans une prairie ou un jardin semi-sauvage.

Entretien

  • si l’eupatoire maculée fleurit assez tôt en saison (soit juillet), couper ses inflorescences dès qu’elles sont défleuries peut permettre une remontée 6 semaines plus tard.
  • si vous estimez votre plante trop haute, elle peut être rabattue de moitié en juillet, mais fleurira ensuite un peu plus tardivement.
  • si vous craignez trop de semis spontanés (lorsque les graines trouvent un sol nu et humide adéquat), les inflorescences seront coupées dès la fin de floraison.
  • la souche est nettoyée de ses vieilles tiges au printemps ou en fin d’automne.

Utilisation médicinale

Feuilles, fleurs et racines séchées sont utilisées en tisane comme tonique et fébrifuge ou pour stimuler les fonctions rénales.

Comment multiplier l’eupatoire maculée ?

Les variétés horticoles ne se multiplient en conservant leurs caractéristiques que par divisions au printemps ou en automne, qui reprennent très facilement, ou par boutures de tiges basales au moins de juin.

Sans garantie de conserver les caractéristiques exactes de vos variétés, le semis est également possible et intéressant, notamment pour les grands espaces où des différences mineures entre plusieurs blocs jointifs d’eupatoire maculée seront agréables à l’œil. Les graines germent posées sur une surface humide en moins de 3 mois à 20 °C.

Espèces et variétés de Eupatorium

Une quarantaine d’espèces dans ce genre :

  • Eupatorium fistulosum, une grande vivace de 3 m de hauteur
  • Eupatorium purpurea, l’eupatoire pourpre
  • Eupatorium rugosum, cultivé sous la forme ‘Chocolate’
  • Eupatorium fortunei, autre eupatoire medicinale
  • Eupatorium cannabinum, eupatoire chanvrine
  • Eupatorium ligustrum, eupatoire arbustive
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Eupatoire arbustive, Eupatoire à feuille de troène, Eupatorium ligustrinum Eupatoire arbustive, Eupatoire à feuille de troène, Eupatorium ligustrinum

Eupatorium ligustrinum est une espèce d'eupatoire arbustive au feuillage persistant. Eupatorium ligustrinum appartient à la grande famille des Astéracées. L'eupatoire à feuille de troène, est...

Eupatoire rugueuse, Eupatoire à feuilles molles, Eupatorium rugosum Eupatoire rugueuse, Eupatoire à feuilles molles, Eupatorium rugosum

Eupatorium rugosum, l'eupatoire rugueuse est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Originaire d'Amérique du nord, l'eupatoire rugueuse est extrêmement rustique. Elle croît sur...

Eupatoire à feuilles de chanvre, Eupatoire chanvrine, Origan des marais, Cannabine, Herbe de Sainte Cunégonde, Eupatorium cannabinum Eupatoire à feuilles de chanvre, Eupatoire chanvrine, Origan des marais, Cannabine, Herbe de Sainte Cunégonde, Eupatorium cannabinum

Eupatorium cannabinum, l'eupatoire chanvrine, est une vivace herbacée autochtone utilisée dans les jardins. Véritable aimant à papillon, cette plante solide, décorative et mellifère, est aussi...

Agératum sauvage, Eupatoire à fleurs d'agératum, Conoclinium coelestinum Agératum sauvage, Eupatoire à fleurs d'agératum, Conoclinium coelestinum

Conoclinium coelestinum, l'agératum sauvage ou eupatoire à fleurs d'agératum est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées, qui comprend, entre autres, les marguerites et les...

Vos commentairesAjouter un commentaire