Céleri branche, Céleri à côtes

Celeri branche, Apium graveolens var dulce

Botanique

Nom latin Apium graveolens var dulce
Synonyme Apium lusitanicum
Origine Europe, Asie, variétés horticoles
Floraison juillet
Fleurs blanc
Typelégume, plante potagère
Végétationbisannuelle
Feuillage caduc
Hauteur50 à 100 cm
Toxicitéon utilise les feuilles, les tiges (ou côtes), les racines et les graines

Planter et cultiver

Rusticité -12 °C, le céleri-branche est plus sensible aux gelées que le céleri-rave
Exposition soleil
Sollimono-argileux
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité frais à humide
Utilisationpotager
Plantationprintemps
Multiplicationsemis au printemps sous chassis ou en plein air
Sensibilité la mouche du céleri
Celeri branche, Apium graveolens var dulce
» Proposer une photo

Le céleri-branche, Apium graveolens var dulce est une forme de légume sélectionné à partir de l’espèce Apium gaveolens, le céleri sauvage ou ache des marais. L’ache de marais est une espèce indigène distribuée en Europe et en Asie, voire en Afrique. On peut la rencontrer dans les lieux humides, en climat un peu chaud.

Les céleris-branches sont cultivés au jardin, pour leurs côtes épaisses. Bien que plante bisannuelle, elles sont généralement cultivées sur une année. Le céleri-branche se montre légèrement plus frileux que le céleri rave, mais reste de culture facile.

Description du céleri -branche

Apium graveolens var dulce forme une rosette dense de feuilles basales se développant sur une racine tubéreuse. Les feuilles présentent un pétiole épais, cannelé, en gouttière, très croquant, et peu fibreux par rapport à l’espèce d’origine. Le limbe est divisé en de nombreuses folioles dentées, vert sombre, ou parfois doré. La tige florale se développe à partir du cœur de la plante dans de la seconde année de culture. Les petites fleurs blanches sont en ombelles. Les graines sont triangulaires et striées, de couleur claire, très odorante.

Cette forme a été sélectionnée pour le gout fin et la tendresse de ses pétioles que l’on appelle côtes de céleri, ou branches de céleri (ce ne sont pourtant pas des branches). Elles sont consommées crues ou cuites. À l’inverse, sa racine est petite, dure et fibreuse. Les feuilles sont parfois consommées également.

Cultiver le céleri-branche

Le céleri branche, un peu frileux, aime une exposition ensoleillée et une terre riche et meuble, maintenue fraiche à humide par des apports d’eau réguliers.

Le céleri-branche se repique au jardin lorsqu’‘il ne gèle quasiment plus, ou éventuellement est semé en pleine terre en mai. Les plants hâtés sont, soit achetés tout faits à un producteur, soit semés sous abri environ 2 à 3 mois avant le moment de repiquer. Les récoltes se font au fur à mesure des besoins de fin juillet jusqu’en automne. Les côtes sont coupées proprement à la base du pétiole, le céleri les renouvelle par le centre.

Semer et produire ses plants de céleri-branche

Les graines germent en 15 jours à 3 semaines, à une température minimale de 15°, soit sous châssis, en serre, ou dans la maison derrière une fenêtre. La terre, mélange à base de terreau, ou enrichie de compost, est maintenue très humide, couverte d’un plastique. Les graines sont peu enfoncées dans le sol. Dès la levée, les plantules sont découvertes.

Au stade 2 feuilles (sans compter les cotylédons), elles sont repiquées en pot individuel. Environ 2 mois après la levée, les céleris-branches sont repiqués en place, espacés de 30cm.

Les arrosages seront réguliers, le céleri-branche aime l’humidité. La sécheresse peut le faire monter en fleur. Les éventuelles rosettes secondaires sont ôtées.

Blanchir ou non les côtes de céleri

Faire blanchir les pétioles en les protégeant du soleil, permet d’obtenir des côtes au gout encore plus doux. Une fois développés, les pétioles des feuilles sont resserrés les uns contre les autres, à un moment de la journée où le légume est complètement sec, sans traces de rosée. Les côtes sont entourées d’un carton et liées, leur limbe dépassant au-dessus. Les côtes mettent 15 jours à 3 semaines à blanchir. Le blanchiment se fait au fur et à mesure des besoins.

Certaines variétés sont blanches naturellement et n’ont pas besoin d’être liées: céleri Mammouth White, céleri géant hâtif doré.

Le saviez-vous ?

Les graines et les tiges de céleri peuvent être utilisées pour faire de la liqueur.

Espèces et variétés de Apium

45 espèces dans ce genre
Apium inundatum, ache inondée
Apium repens, ache rampante
Apium nodiflorum, ache faux-cresson
Apium graveolens var rapaceum le céleri rave
Apium graveolens var. secalinum, le céleri feuille

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Galettes de céleri-branche Galettes de céleri-branche

Vous avez testé le céleri-branche en gratin, à la sauce blanche ou crue, façon "croque au sel" ? Essayez maintenant les galettes de céleri-branche. Avec une pointe d'épices et quelques brins de...

Salade de céleri rave & carottes au thon Salade de céleri rave & carottes au thon

Vite fait, bien fait : c'est la salade de céleri rave & carottes au thon. Économique et simplissime, elle est également bonne à manger et bonne pour la santé. La recette idéale quand on a peu de...

Tranche de gigot à l'ail et purée de céleri-rave Tranche de gigot à l'ail et purée de céleri-rave

Préchauffez le four à 180 °C. Lavez le céleri-rave, pelez-le et découpez-le en morceaux. Faites cuire les morceaux avec le lait dans une casserole, à couvert, une quinzaine de minutes. Les morceaux...

Duo de carottes et de céleri rave râpés Duo de carottes et de céleri rave râpés

Il n'est pas toujours besoin de rester des heures en cuisine pour faire plaisir à ses papilles : il suffit de deux légumes frais de saison et un bon assaisonnement pour que saveurs et fraîcheur...

Vos commentairesAjouter un commentaire