L'acclimatation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de l'acclimatation des palmiers

Je m'abonne 

Une acclimatation nécessaire dans les régions froides

L'acclimatation des palmiers est une étape très importante et nécessaire pour la réussite de leur intégration dans nos jardins, car ce sont des plantes dites exotiques. C'est-à-dire qu'elles vivent, normalement, dans un milieu où les conditions de cultures, la nature des sols ainsi que le climat sont très différents des nôtres.

Suivant la région où se trouve le jardin d'accueil, la période d'acclimatation sera plus ou moins facile et plus ou moins longue. D'ailleurs, sous climat méditerranéen, compte-tenu des températures chaudes en toutes saisons, l’acclimatation des palmiers n'est, en principe, pas nécessaire. En revanche, elle est obligatoire plus au nord, dès que les températures hivernales sont fraîches.

L'acclimatation des végétaux à la pépinière Bio jardins

À la pépinière Bio jardins (située en Bretagne), les végétaux arrivent sans feuille et sans racine. Ils sont ensuite acclimatés et cultivés dans un sol local, avant d'être revendus dans les jardins de la région. Leur élevage en pépinière leur permet d'éviter un 'dépaysement' difficile et parfois fatal, lorsqu'ils devront affronter de l'ombre, de l'humidité, une pluviométrie plus élevée, et un sol spécifique (le sol breton) autre que le terreau universel.

La durée d'acclimatation

L’acclamation des palmiers demande d'effectuer une rotation des cultures. Car, il faut savoir que lorsqu'un palmier arrive à la pépinière, il y est cultivé durant deux ans (voire deux ans et demi) avant d'être commercialisé, le temps de produire des racines et des feuilles, mais aussi de s'endurcir en affrontant plusieurs hivers bretons et les aléas climatiques qui le caractérisent.

Il est donc important pour la pépinière d'avoir de nombreux palmiers (1 000) à des stades différents de culture, afin de disposer en permanence de sujets disponibles pour la vente.

La rusticité des palmiers s’acquiert par l'acclimatation

Les palmiers acclimatés intéressent un public varié (les collectivités, les professionnels et les particuliers) qui a généralement essuyé plusieurs échecs de culture avec des palmiers provenant de la région méditerranéenne. Et ce, pour une raison très simple : ils ne sont pas habitués au froid. Car, même si certains palmiers ont une rusticité théorique de -18 à -21°C, ils supporteront très mal des hivers à -10°C s'ils ont été élevés dans des régions où les températures ne descendent jamais en dessous de 0°C.

Lire aussi
L'acclimatation des oliviers L'acclimatation des oliviers

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous parle de l'acclimatation des oliviers en France

Les palmiers résistant au froid Les palmiers résistant au froid

Philippe COURTUISON des pépinières de la PALMERAIE ZEN qui est spécialisée dans la production de palmiers nous présente les palmiers résistants au froid.

La plantation des palmiers La plantation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la plantation des palmiers

Interview de Pierre-Olivier Albano, Association des Fous de Palmiers (suite) Interview de Pierre-Olivier Albano, Association des Fous de Palmiers (suite)

Suite de notre entretien avec Pierre-Olivier Albano, président de l'association des Fous de Palmiers.

Vos commentairesAjouter un commentaire