Les palmiers d'intérieur

Les palmiers inspirent les paysages exotiques et apportent un peu de rêve dans nos intérieurs. Découvrons ensemble les meilleurs sujets pour nos appartements.

Les palmiers d'intérieur
Les palmiers d'intérieur

La culture des palmiers en intérieur

Le palmier n'est pas une plante d'intérieur à part entière mais peut s'y adapter si les conditions de culture sont propices et si le choix des espèces est bien déterminé.

Choisissez un grand contenant percé en son fond pour y installer votre palmier. Ménagez un épais lit de billes d'argile ou de graviers représentant environ 20% du volume total du pot. Les palmiers détestent avoir les racines constamment détrempées et ce lit drainant permettra d'éviter le phénomène d'asphyxie des racines. Composez un mélange riche de terreau, de terre de jardin, de compost et de sable de rivière de granulométrie moyenne et installez-y votre palmier.

La majorité de ces plantes a besoin d'une lumière vive, tamisée en été par un store ou un voilage. Si vous en avez la possibilité n'hésitez pas à le sortir progressivement au jardin durant la belle saison, cela lui fera le plus grand bien.

Les arrosages devront être réguliers, en laissant toutefois sécher le mélange en surface entre deux d'entre-eux et en ne laissant jamais d'eau stagner dans la soucoupe. Ajoutez un peu d'engrais « spécial plantes vertes » tous les quinze jours en période de croissance. Les palmiers ont besoin d'un taux d'hygrométrie élevé ; brumisez-les souvent ou placez-les sur de larges coupelles remplies de bille d'argile maintenu humides.

Les meilleurs palmiers d'intérieur

Plusieurs espèces de palmiers peuvent tolérer les conditions de nos intérieurs. Petit tour d'horizon...

  • Aréca lutescens : ce palmier forme une belle touffe composée de plusieurs stipes très fins. Le feuillage élancé, bien découpé peut atteindre deux mètres de hauteur à l'intérieur. Il a besoin d'une lumière vive sans soleil direct et tolère des températures fraîches sans que celles-ci ne descendent en dessous de 14°C.

  • Caryota : autrement nommé « palmier céleri », « palmier à sucre » ou « queue de poisson » ce palmier à l'étrange feuillage bipenné se plaira même dans un intérieur peu lumineux. Il peut atteindre une hauteur de 2,5 m.

  • Chamaedorea elegans : un des palmiers les plus résistants en intérieur. Les tiges légèrement arquées portent des bouquets de feuilles découpées bien vertes. Ce palmier garde une petite taille idéale en appartement (maximum 1 m de hauteur).

  • Howea : connu aussi sous le nom de « Kentia », ce palmier présente un stipe mince et de grandes feuilles vert foncé. Peu difficile, il s'accommode aussi bien d'une vive lumière que d'un lieu un peu plus ombragé. Il peut atteindre aisément 2,5 m de hauteur pour autant d'étalement.

  • Phoenix robelenii : sujet très gracieux, pratiquement dépourvu de stipes dans sa jeunesse. Belle couronne de frondes vert grisâtre. Ce palmier dépasse rarement 1 m de hauteur mais son étalement peut être plus important.

  • Rhapis excelsa : feuillage très ornemental vert foncé en forme d'éventail. Très commun ce petit palmier nécessite quelques heures d'ensoleillement, par contre il tolère des températures pouvant descendre jusqu'à 7°C.

  • Cocos nucifera : le cocotier des tropiques est très facile à trouvé dans le commerce. Très ornemental, sa culture n'est pas des plus aisée en intérieur car il requiert une bonne chaleur de fond, une lumière très vive et beaucoup d'humidité.

Lire aussi
Les palmiers résistant au froid Les palmiers résistant au froid

Philippe COURTUISON des pépinières de la PALMERAIE ZEN qui est spécialisée dans la production de palmiers nous présente les palmiers résistants au froid.

La plantation des palmiers La plantation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la plantation des palmiers

L'acclimatation des palmiers L'acclimatation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de l'acclimatation des palmiers

Interview de Pierre-Olivier Albano, Association des Fous de Palmiers (suite) Interview de Pierre-Olivier Albano, Association des Fous de Palmiers (suite)

Suite de notre entretien avec Pierre-Olivier Albano, président de l'association des Fous de Palmiers.

Vos commentairesAjouter un commentaire