Palmiers, les plus rustiques

Washingtonia filifera est aussi bien connu dans nos jardins
Washingtonia filifera est aussi bien connu dans nos jardins

Lorsque l'on évoque le terme de palmiers, il vient tout de suite à l'esprit des images de plages paradisiaques ou de décors tropicaux à souhait laissant augurer que jamais il ne sera possible de les faire pousser sous nos latitudes et pourtant...

Généralités

De nombreuses espèces de palmiers peuvent résister au froid et même à des épisodes de gel.

Plus les palmiers sont installés depuis longtemps au jardin, plus ils sont résistants, battant parfois allègrement les températures minimales données pour chaque variété.

De même, un palmier planté en pleine terre résiste bien mieux au froid que le même sujet en pot qu'il sera préférable d'hiverner dans une serre ou une véranda. Enfin sachez qu'en cas de coup de froid annoncé, vous pouvez protéger le cœur du palmier avec un voile d'hivernage ou du papier à bulles pour le préserver. Dans les régions les plus fraîches, n'hésitez pas à conserver les palmes anciennes qui forment une collerette protectrice en haut du stipe.

Les palmiers les plus rustiques

Voici quelques exemples de palmiers qui trouveront une place dans votre jardin malgré le froid :

Rhapidophyllum hystrix est l'un des palmiers les plus résistant au froid avec -25 °C au compteur ! Il doit son adjectif à son stipe recouvert de fibres parsemées d'épines saillantes. Ledit stipe ne dépasse pas un mètre de hauteur ce qui en fait un sujet idéal dans les petits jardins, ses feuilles sont larges (1,20 m) en éventail et vert brillant. Ce palmier apprécie les sols humides où il pousse d'ailleurs dans ses régions d'origine (Mississipi, Floride, Californie).

Trachycarpus fortunei est bien plus connu que l'espèce précédente et pour cause ! Le palmier chanvre comme on l'appelle communément est le palmier le plus cultivé dans nos jardins, où il peut tolérer des épisodes de gel jusqu'à -18 °C. Originaire des forêts de Chine Centrale, ce palmier à croissance rapide peut atteindre 15 mètre de hauteur ! Ses feuilles larges (1,20 m), palmées, sont d'un beau vert foncé. Le stipe est couvert de fibres marron entrelacées le protégeant du froid.

Nannorrhops ritchieana est capable de survivre à -20 °C. Ce beau sujet à la croissance très lente présente des feuilles bleutées du plus bel effet, encore rehaussé par une sorte de 'fourrure' orangée entourant la base de chaque pétiole. Ce palmier originaire des zones montagneuses semi-désertiques d'Afghanistan, d’Iran et du Pakistan peut atteindre 10 mètres de hauteur.

Washingtonia filifera est aussi bien connu dans nos jardins, car il se plaît dans la majorité des sols et pousse très vite pouvant atteindre 18 mètres de hauteur pour 1,20 m de diamètre. Son stipe, massif et bien vertical se couvre au fil du temps des palmes desséchées formant comme un jupon retombant sous la couronne. Les feuilles palmées vert brillant voient émerger chaque année des inflorescences arquées de 4 mètres de longueur portant des fleurs crème. Le palmier à jupon résiste au gel jusqu'à -10 ° C lorsqu'il est bien installé.

Lire aussi
Les palmiers Les palmiers

Originaires des zones chaudes du globe, les palmiers apportent une touche d’exotisme non négligeable à votre décor. Coutumiers des littoraux méditerranéens, leur port élégant et leur...

Palmiers, portrait de famille Palmiers, portrait de famille

Les palmiers appartiennent à la famille des Arécacées. On en recense près de 3000 espèces occupant les régions chaudes du globe principalement des zones tropicales mais aussi des régions...

La multiplication des palmiers La multiplication des palmiers

Les palmiers font partie de ces plantes dont la multiplication n'est pas des plus aisée. Il faudra donc tenir compte de nombreux paramètres pour réussir cette opération. Les diverses méthodes de...

Interview de Pierre-Olivier Albano, Association des Fous de Palmiers Interview de Pierre-Olivier Albano, Association des Fous de Palmiers

Pierre-Olivier Albano président de l'association des Fous de Palmiers répond à nos questions. Pouvez-vous présenter votre association et ses objectifs ? Derrière un nom qui traduit bien notre...

Vos commentairesAjouter un commentaire