Jonc fleuri, Butome en ombelle

Butomus umbellatus, le jonc fleuri, est une plante ornementale de bassin au beau feuillage graminoides surmonté d’adorables ombelles de fleurs roses. Le butome en ombelle est d’autant plus intéressant à cultiver que c’est une plante indigène malheureusement en forte régression.

Jonc fleuri, Butome en ombelle, Butomus umbellatus

Botanique

N. scientifique Butomus umbellatus
Famille Butomacées
Origine Europe, Asie
Floraison juillet à septembre
Fleurs rose
Typeplante aquatique
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur60 cm à 100 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à - 19 °C
Exposition ensoleillée
Solargileux, sablonneux, humifère
Acidité ph acide à neutre
Humidité terre constamment humide ou immergée
Utilisationbassin, mare, étang, fossé, zone humide, tourbière, jardin aquatique
Plantationprintemps
Multiplicationéclat de rhizome
Jonc fleuri, Butome en ombelle, Butomus umbellatus

Butomus umbellatus, le jonc fleuri ou butome en ombelle est une plante vivace aquatique, appartenant à la famille des Butomacées, une famille de monocotylédones contenant uniquement cette espèce. Cette famille réduite a peu à voir finalement avec les joncs, car le butome en ombelle se rapproche davantage de la sagittaire (Alismatacées) ou de l’élodée (Hydrocharitacées).

Le jonc fleuri est une plante indigène, malheureusement de plus en plus rare en France, puisque son milieu de vie, zones humides et fossés, disparaît drastiquement. C’est d’autant plus ironique qu’à l’inverse le jonc fleuri soit invasif en Amérique du Nord.

Graphique et aérien, le jonc fleuri est une plante de choix en tant que plante ornementale pour bassin. Pour une plante aquatique, il n’est d’ailleurs pas du tout envahissant, car sa croissance est assez lente.

Description du jonc fleuri

Avec son allure de jonc surmonté de large ombelle fleurie voyante, Butomus umbellatus est très ornemental, tout à fait caractéristique en fleurs, mais difficile à reconnaître lorsqu’il est non fleuri.

Il se développe à partir d’un rhizome un peu épaissi, aux entre-nœuds courts. Chaque pousse produit une rosette plus ou moins distique de plusieurs feuilles longues de 60 à 150 cm lorsque la hauteur d’eau est importante et qu’elles se développent sous l’eau, les feuilles du jonc fleuri sont souples et rubanées, avec une extrémité flottante. À l’inverse, les feuilles émergées sont raides, verticales, de section triangulaire, larges de 6 à7 mm et hautes de 60 à 120 cm. Ces feuilles sont plutôt de couleur bronze d’abord, puis verdissent ensuite.

Entre juin et septembre, la rosette suffisamment forte va émettre une hampe florale centrale, de section ronde et bien raide. Elle porte au-dessus du feuillage une ombelle aérienne large de 10 cm environ. Chaque fleur est rehaussée sur un long pédoncule fin et rigide. La fleur est composée de 3 sépales pétaloïdes et de 3 pétales plus grands : ils sont disposés en étoiles et dessinent une corolle de 2 à 3 cm. Ces délicates fleurs sont rose tendre avec des pièces sexuelles voyantes, notamment des anthères bien espacées et plus foncées, tandis que le pistil s’assombrit peu à peu. Elles sont parfumées.

Ces inflorescences portent entre 20 et 40 fleurs qui ne fleurissent pas toutes en même temps et prolongent donc la floraison. Elles sont visitées par les insectes pollinisateurs et produisent ensuite 6 loges contenant les graines.

Butomus umbellatus se multiplie par voie végétative à l’aide de bulbilles ; ces bulbilles se développent dans l’ombelle des fleurs, entre les pédoncules (donc bien visibles) ou à la base des feuilles au niveau du rhizome (alors le plus souvent sous l’eau. Ces bulbilles finissent par se détacher : portés par l’eau, ils iront coloniser d’autres rives.

Variétés de jonc fleuri

  • Butomus umbellatus ‘Rosenrot’ est une variété aux teintes plus prononcées : la corolle est bien rose et le cœur rougeâtre.

  • Butomus umbellatus ‘Schneeweisschen’, est une forme rare à fleurs blanches. La corolle est bien blanche et mes étamines et pistils sont rosés, formant un agréable contraste. Le feuillage est plus clair également.

Un mélange avec les joncs fleuris de diverses nuances crée une scène absolument charmante.

Comment cultiver le jonc fleuri ?

Le jonc fleuri, graphique et léger, est une plante aquatique idéale pour les bassins, les fossés, le bord d’un cours d’eau ou encore une zone humide. Il est aussi assez esthétique pour être cultivé en grand conteneur à condition de profiter d’une terre toujours humide.

Il croit dans une hauteur d’eau comprise entre 0 et 50 cm, sachant que trop profond, il se contentera de feuilles immergées. Néanmoins, cela montre une adaptation à des hauteurs d’eau variable. Pour éviter qu’il reste en plante immergée, on le maintient sous 30 cm d’eau maximum pendant la saison de croissance.

En zone terrestre et humide, le sol peut être léger à très lourd, néanmoins ajouter un peu de compost à la plantation va enrichir cette terre et favoriser son installation et sa croissance.

Le butome en ombelle apprécie des sols riches et fertiles, d’un pH neutre à acide, voire légèrement alcalin. Il a également besoin d’une exposition ensoleillée la majeure partie de la journée.

Malgré ses bulbilles, qui le rendent invasif dans les lacs américains, le jonc fleuri n’est pas particulièrement rapide à se développer. Sa croissance est au contraire assez lente, surtout si le sol n’est pas riche. Il aime disposer d’espace et ne pas trop subir la concurrence de ses voisines : on lui aménage un espace de 60 cm de large environ.

Installé dans un bassin, le jonc fleuri demande généralement 2 années pour commencer à fleurir.

Il peut être introduit à partir de plante en pot dans un bassin n’importe quand, puisque le sol est perpétuellement humide, mais lorsqu’il est mis en terre à partir de divisions ou de plantes à racines nues, il sera préférable de ne le faire qu’au printemps.

Le tubercule du jonc fleuri est comestible

Ce tubercule charnu contient près de 50 % de féculent. Donc en dépit de sa croissance lente, en Norvège, Bosnie et Asie, il est parfois cuisiné.

Il est débarrassé de ses racines et épluché, mangé cuit. Il peut aussi être séché et transformé en farine ou épaississant.

Cependant, même si c’est une plante sauvage comestible, il ne doit pas être récolté, car c’est une plante protégée.

Comment multiplier Butomus umbellatus ?

Les bulbilles sur les hampes florales sont facilement récupérables en fin d’été ou début d’automne, avant qu’ils ne tombent. Ils sont repiqués en pot.

Les divisions des rhizomes se font au printemps : il vaut mieux ne pas perturber la plante mère qui est longue à s’installer. Il vaut mieux donc couper ou casser un morceau de rhizome en périphérie.

Le semis n’est pas évident, mais reste possible en surface de terre humide. Le pot est laissé dehors pour que les graines subissent les intempéries, plusieurs baisses et hausses de températures et donc une stratification froide.

Espèces et variétés de Butomus

Genre monospécifique

  • Butomus junceus, une espèce de l’Europe de l’Est
Lire aussi
Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus

Parmi les Polypores comestibles de France il en est un remarquable : Le Polypore en ombelle, Dendropolyporus umbellatus, expose sur un pied fort un bouquet de petits chapeaux !

Jonc parfumé, Acore odorant, Vrai acore, Acorus calamus Jonc parfumé, Acore odorant, Vrai acore, Acorus calamus

Acorus calamus, appelé jonc parfumé ou acore odorant est une plante vivace aromatique appartenant à la famille des Aracées. Il n'a donc rien du jonc, puisqu'il est un cousin des[...]

Ornithogale en ombelle, Dame de 11 heures, Ornithogalum umbellatum Ornithogale en ombelle, Dame de 11 heures, Ornithogalum umbellatum

L'ornithogale en ombelle est une bulbeuse de petite taille qui nous charme de ses fleurs étoilées blanches. C'est une plante très intéressante pour les jardins au naturel.

Jardin le clos fleuri à Chabeuil (26) Jardin le clos fleuri à Chabeuil (26)

Quelle que soit l'entrée que vous choisirez, vous aurez beaucoup de plaisir à découvrir ce charmant jardin de 450 m2 qui a été conçu en 1998 par Claudette et Jacques[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Falabella (Paca)
    C'est vraiment pas esthétique comme plante le jonc de bassin!
    Répondre à Falabella
    Le 17/05/2022 à 08:55