Grand cerfeuil sauvage, Cerfeuil musqué, Cerfeuil perpétuel, Myrrhis odorante, Fougère musquée

Myrrhis odorata, le cerfeuil perpétuel est encore un de ces légumes oubliés. Médicinal, aromatique, alimentaire, ce cerfeuil sauvage aux jolies feuilles de fougères se consomme en feuilles, racines ou graines, très agréables en bouche. Plante sauvage indigène de France, il favorise la biodiversité.

Grand cerfeuil sauvage, Cerfeuil musqué, Cerfeuil perpétuel, Myrrhis odorante, Fougère musquée, Myrrhis odorata

Botanique

N. scientifique Myrrhis odorata
Synonyme Chaerophylum odoratum
Origine Europe
Floraison juin à août
Fleurs blanc
Typefleurs
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur50 à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -19 °C
Exposition soleil, mi-ombre
Solsol riche, limoneux, argileux ou graveleux
Acidité neutre à légèrement basique
Humidité normal à frais
Utilisationplante aromatique condimentaire, médicinale, potagère
Plantationprintemps, été
Multiplicationsemis
Grand cerfeuil sauvage, Cerfeuil musqué, Cerfeuil perpétuel, Myrrhis odorante, Fougère musquée, Myrrhis odorata

Myrrhis odorata, la myrrhis odorante, est une plante vivace appartenant à la famille des Apiacées ou Ombellifères. Elle est originaire d’Europe du Sud-est, c’est d’ailleurs une plante indigène, présente en France dans chaque massif montagnard, où elle croît en prairie haute des étages montagnards à subalpins, en ripisylve ou en lisière forestière. Même si elle fut oubliée, Myrrhis odorata a été autrefois couramment consommée et cultivée, la quantité de noms vernaculaires populaires qu’elle porte l’indique : cerfeuil sauvage, cerfeuil musqué, cerfeuil anisé, cerfeuil d’Espagne, grand cerfeuil sauvage, persil anisé de Lobel, cerfeuil perpétuel, fougère musquée. Avec la mode des légumes oubliés, de la permaculture, de la culture de plantes indigènes, Myrrhis odorata est donc de retour au jardin, belle et bonne à la fois.

Description du grand cerfeuil sauvage ou cerfeuil perpétuel

Myrrhis odorata est une grande plante vivace, haute de 50 à 120 cm et large de 60 à80 cm. Elle produit une grosse souche plus ou moins rameuse, d’épaisses racines ou carottes. Toute la plante est couverte de poils et dégage une odeur anisée intense et très agréable. Poils et odeur d’anis sont d’ailleurs les principaux critères de reconnaissance de cette Apiacée qu’il ne faut surtout pas confondre avec les ciguës.

La tige est robuste et creuse, décorée de cannelures, ramifiée.

Les feuilles basales sont souples (un peu molles), 2 à 4 fois divisées puis régulièrement divisées en multiples lobes incisés, velues au revers, et glabres au-dessus. Ces feuilles sont très belles, elles montrent tout à fait l’aspect de feuilles de fougères très découpées et forment un feuillage décoratif.

Typique des Apiacées, la myrrhis odorante porte des ombelles plates à petites fleurs blanches au bout de 6 à 16 rayons poilus. Ces rayons se dressent et se rapprochent à maturité. Elles ont particulièrement attractives pour les insectes, abeilles, syrphes, mouches diverses…, qu’elles nourrissent, favorisant localement la biodiversité des insectes dont les auxiliaires des cultures.

Très étonnants, les fruits sont également caractéristiques : étroits, noirs, vernissés et à côte très saillantes, ils sont étroits et longs de 2 à 3 cm !

En milieu sauvage, confusion possible  avec le cerfeuil d’or :

Chaerophylum aureum, le cerfeuil d’or, est également une Apiacée montagnarde aux feuilles découpées comme une fougère. Elle se distingue de Myrrhis odorata par ses tiges pleines et ses feuilles qui sont velues même sur le dessus. L’odeur de la myrrhis odorante, si on la connaît, est également un bon critère de distinction.

Comment cultiver le cerfeuil musqué ?

Myrrhis odorata croit dans un sol riche et humifère, peu importe la nature du sol, tant qu’il reste dans un ph proche de neutre et qu’il reste assez frais toute l’année. En tant que plante sauvage, elle est en effet indicatrice d’une certaine humidité rémanente de la terre l’année durant.

Au potager, un sol ordinaire enrichi de fumier ou de compost sera excellent. Il ne doit pas sécher outre mesure en été. Donc en fonction de cela, on choisira de placer le cerfeuil perpétuel à une exposition ensoleillée si le sol est assez humide, ou ombragée l’après-midi et avec un paillage de BRF si la terre menace de davantage de sécher.

Comment utiliser Myrrhis odorata ?

Le grand cerfeuil sauvage est une plante aromatique peut être utilisée de diverses façons, qui vont impliquer plusieurs modes de culture selon l’usage que l’on veut en faire :

Comme plante ornementale, il peut être installé à mi-ombre dans le jardin d’agrément où on le laissera en partie venir à graines éventuellement (pour les semer ou les manger) ou bien en l’empêchant de fleurir pour qu’il renouvelle toujours ses jolies feuilles basales.

En légumes :

  • les feuilles, au goût anisé très doux avant la floraison sont très apréciables, crues comme condiments dans les plats de viande ou de légumes, dans les salades, ou cuites comme un légume vert ou en bouquet garni. Une infusion est également possible avec les feuilles du cerfeuil musqué ; elles aromatisent aussi certaines liqueurs. Pour une récolte de masse, les plants sont espacés de 80 cm. On ne laisse jamais la tige florale se développer, car les feuilles perdent alors leur bon goût.

  • les racines lorsqu’elles sont jeunes se mangent cuites comme tout légume bouillit. Cette culture, si on souhaite une certaine masse, demande de semer régulièrement chaque année plusieurs myrrhis odorantes, qui n’ont plus rien de perpétuel, puisqu’elles sont arrachées.

  • les graines ont un grand intérêt également. Il faut donc laisser tout de même quelques hampes venir en fleurs. Les graines vertes se croquent avec plaisir sur place. Leur goût anisé un peu sucré en fait un bonbon naturel qui assainit la bouche. À maturité, elles font un condiment utilisable en pâtisserie comme dans les plats salés.

En tant que plante médicinale, le grand cerfeuil sauvage est une plante localement désinfectante, expectorante, diurétique et tonique.

Comment semer le grand cerfeuil sauvage ?

Les graines stockées perdent rapidement leur pouvoir germinatif. Il faut donc les semer dès leur récolte (aout). Plantées en pot (5 par petit pot) maintenues dehors, mais sous abri, elles germent au printemps après avoir subi le froid de l’hiver. Ensuite, on ne laisse qu’une plante par pot individuel, qui est repiquée en place alors qu’elle possède 3 ou 4 feuilles.

Elles peuvent être aussi semées en place directement et en masse en aout/septembre sur un sol travaillé. Si la levée est dense, on ne laissera que quelques pieds choisis, bien espacés. Une transplantation des autres peut être tentée sans succès garanti.

Espèces et variétés de Myrrhis

Pas d’autres  espèces connues dans ce genre

  • Le cerfeuil cultivé est Anthriscus cerefolium (ne fait pas partie du même genre).
  • Le petit (par opposition au grand cerfeuil sauvage) cerfeuil sauvage est Anthriscus sylvestris
  • Chaeorphylum aureum est le cerfeuil d’or
Lire aussi
Cerfeuil cultivé, Cerfeuil commun, Anthriscus cerefolium Cerfeuil cultivé, Cerfeuil commun, Anthriscus cerefolium

Anthriscus cerefolium, le cerfeuil commun, est une plante annuelle appartenant à la famille des Apiacées, autrefois famille des Ombellifères. Anthriscus cerefolium est originaire d'Europe centrale,...

Cerfeuil tubéreux, Chérophylle bulbeux, Chaerophyllum bulbosum Cerfeuil tubéreux, Chérophylle bulbeux, Chaerophyllum bulbosum

Le cerfeuil tubéreux est un membre de la famille des Apiacées (ombellifères). C'est un légume oublié, « confidentiel », que seuls, quelques jardiniers amateurs cultivent. Il faut dire que,...

Avoine odorante, Herbe aux bisons, Hierochloe odorata Avoine odorante, Herbe aux bisons, Hierochloe odorata

Hierochloe odorata, herbe aux bisons, ou avoine odorante est une plante vivace appartenant à la grande famille des Poacées, qui comprend aussi bien le chiendent, les blés, de remarquables...

Violette odorante, Violette de mars, Violette des baies, Viola odorata Violette odorante, Violette de mars, Violette des baies, Viola odorata

Viola odorata, la volette odorante est une petite plante vivace appartenant à la famille des Violacées. La violette odorante est une violette indigène, présente presque dans toute la France et[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire