Bien choisir ses poissons pour le bassin

Différentes sortes de poissons peuplant un bassin
Différentes sortes de poissons peuplant un bassin

Vous possédez un bassin d'ornement et rêvez d'y installer des poissons. Des questions se posent alors sur le choix des espèces, leur nombre et bien sûr leur éventuelle entente.

Des poissons dans mon bassin

Subtils reflets mouvants ou couleurs vives à fleur d'eau, les poissons complètent le bassin d'ornement de leur présence agréable. Les espèces choisies devront l'être en fonction de plusieurs critères :

La résistance au froid

Dans un bassin extérieur les températures peuvent parfois descendre très bas, il faudra bien sûr choisir des poissons adaptés à cet état de fait. Évitez les variétés originales de poissons rouges, comme les « Comêtes » aux belles nageoires en forme de voiles, les « Black Moor » noirs aux yeux globuleux, ou encore le « Tête de Lion ». Préférez des espèces rustiques comme le poisson rouge classique (Carassius auratus), les carpes Koïs ou les esturgeons qui résistent très bien au froid.

La profondeur du bassin

S'il gèle, les poissons doivent pouvoir trouver refuge dans les profondeurs d'un bassin pour ne pas être pris dans la glace. En région froide le bassin devra avoir une profondeur minimale de 80 cm pour accueillir des poissons. Certaines espèces ont besoin de profondeur tout au long de l'année, c'est le cas de l'ide melanote par exemple ou de l'esturgeon.

L'entente

Attention, il faudra toujours se renseigner avant d'introduire une nouvelle espèce dans un bassin déjà habité. Certains poissons sont très combatifs, d'autres n'auront aucun scrupule à manger les autres poissons. Méfiance donc !

Le volume du bassin

Il faut garder à l'esprit que les poissons ont besoin de place pour vivre en harmonie. Pour un petit bassin, préférez les classiques poissons rouges qui se contenteront de 0,1 m³ par poisson. Ce poisson de bonne résistance a la faculté d'adapter sa taille à l'espace qui lui est dédié. Les carpes koï auront besoin de beaucoup plus d'espace puisqu'il faudra compter un volume de 5 m³ pour trois d'entre-elles. L'ide melanote qui est grégaire et a besoin d'autres individus de son espèce pour survivre ainsi que l'esturgeon ne seront introduits que dans les très grands bassins offrant une surface d'au moins 20m² et une bonne profondeur.

Disponibilité

La majorité des poissons ne demandent que des soins restreints. Une eau propre et un bassin bien entretenu comportant un bel équilibre écologique devrait suffire à leurs besoins. Néanmoins, même si les poissons se nourrissent de larves, de plantes ou d'algues, il sera nécessaire de distribuer régulièrement un peu de nourriture. En hiver, le nourrissage sera beaucoup moins contraignant voire inexistant excepté chez l'esturgeons qu'il faut alimenter toute l'année avec des granulés spéciaux. Il est donc un des poissons les plus contraignants.

Lire aussi
Les poissons de bassin Les poissons de bassin

Si l'installation de poissons dans un bassin demande quelques précautions minimums, dans la pratique la réussite est très souvent au bout du chemin ! Quelques conseils pour un bassin plein de vie !...

Quel bassin pour l'esturgeon ? Quel bassin pour l'esturgeon ?

Majestueux poisson aux formes évoquant les monstres préhistoriques, l'esturgeon n'est pas adapté à tous les bassins, loin de là ! Avant d'en acquérir un sujet mieux vaut être bien renseigné......

Nourrir ses poissons de bassin Nourrir ses poissons de bassin

Nourrir ses poissons semble un geste simple, et pourtant ! Le nourrissage est souvent la cause de nombreux problèmes au bassin. Apprenons à  nourrir les poissons à bon escient pour préserver leur...

Les oiseaux aquatiques du bassin Les oiseaux aquatiques du bassin

L'accueil d'oiseaux aquatiques, qu'ils soient sauvages ou domestiques,  nécessite une préparation préalable du bassin. Quelques petits aménagements simples s'imposent pour faciliter la cohabitation...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Berbudeau (Charente maritime)
    Très bien expliqué, et très intéressant. merci
    Répondre à Berbudeau
    Le 24/06/2014 à 21:39