Ficoïde nodiflore, Ficoïde à fleur nodale

Ficoïde nodiflore, Ficoïde à fleur nodale, Mesembryanthemum nodiflorum
Ficoïde nodiflore, Ficoïde à fleur nodale, Mesembryanthemum nodiflorum

Botanique

Nom latin  : Mesembryanthemum nodiflorum
Famille  : Aizoacées
Origine  : pourtour méditerranéen, Madère, Afrique, ...
Période de floraison : printemps, été
Couleur des fleurs  : blanc à jaune pâle
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : annuelle
Type de feuillage  : feuilles succulentes
Hauteur : 5 à 25 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -3°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : sol minéral et drainant, sol salin
Acidité du sol  : neutre à basique, ne craint pas le calcaire
Humidité du sol  : normal à très sec
Utilisation : rocaille, mur, potée, talus sec, bord de mer
Plantation, rempotage : avril, mai
Méthode de multiplication : semis

Mesembryanthemum nodiflore, le ficoïde à fleur nodale, ou ficoïde nodiflore, est une plante succulente généralement annuelle, appartenant à la famille des Aizoacées, auparavant les Mésembryanthémacées. Le ficoïde nodiflore est assez largement distribuée, par petites touches, du pourtour méditerranéen jusqu’en Afrique du sud. Elle est sous statut de protection dans le sud de la France, mais considérée comme invasive sur le continent australien.

L’espèce Mesembryanthemum critallinum, le ficoïde épinard, est davantage connue et plus cultivée. Ces deux espèces de ficoïde sont adaptées aux conditions difficiles de sols, aussi bien du point de vue de la sécheresse, que de la pauvreté. Elles supportent également les sols salins.

Description du ficoïde à fleur nodale

Mesembryanthemum nodiflorum est une petite plante grasse aux habitudes annuelles, mais qui peut parfois, dans certaines conditions, survivre une année supplémentaire. Elle se présente sous forme de plante succulente, aux feuilles grasses étroites et allongées de 2 à 3 cm, en forme de demi-cylindre, opposées et réparties sur des tiges semi-rampantes, se redressant à leur extrémité. La plante reste plutôt prostrée, et s’étale en moyenne de 30 cm; elle s’élève faiblement. Tiges et feuilles sont couvertes de minuscules papilles vitreuses qui donnent une couleur mate à son épiderme. Feuilles et tiges sont vertes, mais prennent parfois de très belles teintes rougeoyantes.

Les fleurs apparaissent à l’aisselle des feuilles, imbriquées dans un calice succulent, elle montre une corolle d’environ 1 cm de large, aux multiples pétales blancs très fins, jaunissant vers le centre de la fleur. Les fleurs sont pollinisées par les insectes et forment un fruit contenant les graines, qui sèche puis s’ouvre soudain en présence d’humidité. La production des fruits et la maturité des graines, s’accompagnent du dépérissement des parties les plus anciennes de la plante.

Adaptation du ficoide nodiflore aux conditions de vie difficiles

Mesembryanthemum nodiflorum est conçu pour survivre aux conditions difficiles.

  • Plante grasse, le Ficoide nodiflore possède plusieurs mécanismes photosynthétiques (plante en C4, CAM) qui entrent en jeu, en fonction des disponibilités de l’eau dans son milieu. Il survit ainsi dans les milieux particulièrement secs.

  • Les feuilles succulentes, couvertes de papilles, sont adaptées pour ne pas bruler sous les rayons du soleil et éviter au mieux les déperditions d’eau.

  • Le Ficoide nodiflore utilise le plus de nutriments possible dans le milieu pour développer tiges et feuilles. Ensuite, le bas des tiges, servant de réserve, remobilise tous ces nutriments dans l’effort de reproduction: floraison et mise en graines. C’est pourquoi la plante est généralement morte lorsqu’elle a produit ses graines. Le ficoïde nodiflore est capable de se multiplier en milieu particulièrement pauvre.

  • Non seulement Mesembryanthemum nodiflore supporte la salinité du sol, mais en plus, même en sol non salin, il concentre le sel dans ses feuilles. Ainsi le sel maintenu dans les feuilles est lessivé dans le sol lorsque la plante est morte. Ce ficoide débarrasse ainsi sa descendance de la concurrence des autres plantes plus sensibles au sel.

Cultiver le Ficoide nodiflore

Les graines germent au printemps après les derniers gels, dans des températures assez fraiches. Avec l’humidité printanière, la plante développe ses tiges et ses feuilles en quelques semaines, le plus rapidement possible, afin de commencer à fleurir d’avril à juillet. Les graines murissent pendant le dessèchement de la plante. Elles sont incapables de germer durant plusieurs semaines, le temps de pouvoir être libérées par les pluies d’automne.

Mesembryanthemum nodiflorum demande un sol très drainant et une exposition chaude et très ensoleillée. Il aime les sols sableux à argileux, ou caillouteux, Il est capable de croitre dans la fissure d’un mur.

Espèces et variétés de Mesembryanthemum

Mesembryanthemum cristallinum, jolie annuelle qui semble couvertes de perles

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire