Biocontrole et biostimulants, nouvelles technologies naturelles au jardin

Les biostimulants par AXIOMA

L'agriculture intensive atteint ses limites et de nouvelles technologies et approches plus respectueuses de l'environnement se profilent comme les biostimulants et le biocontrôle.

Changement d'époque

Après la guerre, il a fallu nourrir les hommes en quantité. Pour résoudre cette équation,  "l’agriculture conventionnelle » ou intensive s'est développée, basée sur un modèle agrochimique dont les bases sont: « Des engrais pour faire pousser les plantes et des produits phytosanitaires (pesticides) pour les soigner ». En effet, les engrais N, P, K correspondent à une nutrition artificielle et simplifiée. Elle crée alors certaines carences et faiblesses qu’il faut « soigner » et/ou « traiter ».

Ce choix était certainement nécessaire dans ce contexte "post 45" mais force est de constater que désormais, les sols sont de moins en moins capables de fournir naturellement la nutrition aux plantes, que les rendements sont de plus en plus difficiles à garantir d’une année sur l’autre, que les produits chimiques sont désormais reconnus potentiellement cancérigènes, que les agriculteurs ne vivent plus de leur travail et que le consommateur n’est pas satisfait des produits qu’il achète (en grande distribution…).

Il est donc clair que l’enjeu est devenu sanitaire car il faut non seulement nourrir les hommes en quantité mais il faut également les nourrir mieux.

Ces dernières années, deux concepts ont vu le jour. Il s’agit du « Biocontrole » et de la « Biostimulation ». Au delà des « poudres de perlimpinpin », ces technologies nouvelles apportent des réponses sur la protection et la nutrition des plantes là où la chimie à désormais atteint ses limites.

Le biocontrôle

Le biocontrôle est un ensemble de méthodes de protection des végétaux par l’utilisation de mécanismes naturels. Seules ou associées à d’autres moyens de protection des plantes, ces techniques sont fondées sur les mécanismes et interactions qui régissent les relations entre espèces dans le milieu naturel. Ainsi, le principe du biocontrôle repose sur la gestion des équilibres des populations d’agresseurs plutôt que sur leur éradication.

Ce ne sont pas des produits phytosanitaires. Une grande partie des acteurs Européens de ce marché adhèrent à IBMA (Association française des entreprises de produits de biocontrôle).

La biostimulation

La Biostimulation, est quant à elle, un outil permettant d'optimiser la nutrition des plantes, présente naturellement dans le sol ou apportée.

Techniquement, les biostimulants regroupent des produits qui peuvent contenir des substances et/ou des microorganismes dont la fonction, lorsqu’ils sont apportés aux plantes ou dans la rhizosphère, est de stimuler les processus naturels pour améliorer l’assimilation des nutriments, l’efficacité de la nutrition, la résistance aux stress abiotiques (environnementaux), la qualité de la récolte, indépendamment de leur valeur fertilisante.

Ce ne sont pas des engrais. Une grande partie des acteurs Européens de ce marché adhèrent à EBIC (European Biostimulants Industry Council) dont par exemple la Start Up Française AXIOMA FRANCE.

Biostimulants et biocontrôle, outil d'avenir

Ce couple Biostimulants / Biocontrole est un outil d'avenir pour une agriculture écologiquement intensive mais également, pour le jardinier amateur !

En effet, la Loi LABBE, votée au Parlement, interdit la vente de certains produits phytosanitaires dés le 1er Janvier 2019. Cette dernière va indirectement imposer la présence de ces nouvelles technologies naturelles et efficaces dans les rayons de nos jardineries.

L'ordonnance du 3 Juin 2015 traduit la volonté du Gouvernement de moderniser la réglementation applicable aux matières fertilisantes et supports de culture afin de favoriser tant les nombreuses innovations dans ce secteur, que le développement de nouveaux intrants, comme les biostimulants, permettant de limiter le recours aux produits chimiques de synthèse.

Ces « secrets de jardiniers » arrivent dans nos jardins et c'est tant mieux !

Lire aussi
Utiliser les cendres de bois au jardin Utiliser les cendres de bois au jardin

Qu'elles soient issues de votre cheminée ou qu'elles résultent de la destruction des végétaux après le nettoyage automnal du jardin, les cendres de bois pourront être recyclées. Une manière...

Les bienfaits de la neige au jardin Les bienfaits de la neige au jardin

Dans certaines régions, les chutes de neige n'ont rien d'exceptionnel en hiver. Elles couvrent alors chaque année le jardin d'un épais manteau blanc. Considérée comme une calamité par la plupart...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Vos commentairesAjouter un commentaire