Noisetier d'hiver, Faux-noisetier, Corylopsis aux longs épis

Noisetier d'hiver, Faux-noisetier, Corylopsis aux longs épis, Corylopsis spicata

Botanique

Nom latin  : Corylopsis spicata
Famille  : Hamamélidacées
Origine  : Japon, Chine
Période de floraison : février, mars
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : arbuste à floraison hivernale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : inférieure à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -28 °C
Exposition  : ensoleillé à mi-ombre
Type de sol : humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal, drainant
Utilisation : en isolé, en massif
Plantation, rempotage : automne et printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottage, semis

Corylopsis spicata, faux noisetier ou noisetier d’hiver est un arbuste caduc ornemental, proche des hamamélis et forthergillas. Il appartient à la famille des Hamamélidacées. Le genre Corylopsis contient une vingtaine d’espèces d’origine asiatique, peu connues et rarement cultivées. Le faux-noisetier est pourtant très décoratif en fin d’hiver, lorsque ses élégantes fleurs pendent de ses branches nues.

Corylopsis spicata est distribué en Chine et au Japon, croissant en marge forestière. Il est rustique et florifère, sans grande difficulté de culture.

Description de Corylopsis spicata

Corylopsis spicata forme un arbuste plus large que haut, atteignant 1, 50 à 2 m de hauteur. Il est caractérisé par une ramure ouverte et aérée, qui laisse apparaitre le joli motif des branches aux bourgeons alternes. Les feuilles, rappelant celles du noisetier, sont presque rondes, dentées, aux nervures bien visibles. Elles débourrent après la floraison, légèrement pourprées et plissées lorsqu’elles émergent du bourgeon. Elles montrent en été un limbe vert profond, légèrement velu, large de 5 à 10 cm.

Les fleurs apparaissent de fin février à mars, la floraison s’étalant sur une quinzaine de jours. De longs épis pendants naissent à l’aisselle de chaque bourgeon de l’année antérieure. Les fleurs de 1 à 2 cm de large sont jaune soufré, aux anthères curieusement pourpres. Il s’en dégage une odeur de miel. Les fleurs sont denses sur un épi de 8 à 10 cm. La multitude d’épis retombants accroche remarquablement la lumière rasante du soleil hivernal. Chaque fleur produit deux belles graines luisantes.

Le feuillage automnal de Corylopsis spicata est jaune doré.

Planter et entretenir le faux noisetier

Corylopsis spicata est planté au jardin de novembre à avril, en évitant les jours de gelée. Il apprécie une exposition relativement ensoleillée, mais protégée du soleil pendant les heures les plus chaudes en été.

Dans le jardin, il est mis en valeur en isolé ou bien dégagé, là où ses branches pourront s’étaler librement.

Le sol doit être drainant, de ph acide à neutre, riche. Il supporte mal les sols calcaires, mais une terre argileuse demande seulement pour l’accueillir d’ajuster le drainage par un apport important de compost de feuilles. Un paillage épais d’écorce de pin maintiendra ensuite la fraicheur dans le sol, il facilite la reprise tout en apportant un peu plus d’acidité en se décomposant. Il peut être renouvelé au fur et à mesure qu’il se dégrade.

Corylopsis spicata ne se taille pas, sauf pour nettoyer l’arbuste de ses branches mortes ou cassées. Il est magnifique lorsque sa silhouette naturelle est respectée. Mais s’il a vraiment besoin d’être limité en largeur, cet élagage intervient juste après la floraison.

Multiplier Corylopsis spicata

Le faux noisetier se sème éventuellement en automne sous châssis froid. Les graines germent après avoir subi le froid de l’hiver.

Les boutures, prélevées au début de l’été, reprennent assez facilement. Les ¾ des feuilles sont coupées au niveau du pétiole pour limiter l’évapotranspiration. Elles sont protégées du gel trop mordant, conservées sous châssis froid un hiver avant de pouvoir être mises en place au printemps suivant.

Espèces et variétés de Corylopsis

Le genre comprend une vingtaine d’espèces

  • Colylopsis paucifolius, le plus petit
  • Corylopsis sinensis, le corylopsis de Chine
  • Corylopsis willmottiae, le corylopsis de Willmott
  • Corylopsis glandulifera, de la Chine du Sud Est
  • Corylopsis glabrescens, presque un petit arbre
Nos fiches
Lire aussi
Tailler le noisetier pour plus de noisettes Tailler le noisetier pour plus de noisettes

Tailler le noisetier permet d'équilibrer sa ramure tout en l'aérant. La production de noisettes sera alors bien meilleure. Quand tailler le noisetier ? Si vous possédez un jeune noisetier,...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont les questions...

La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite) La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

Suite de notre sujet sur la culture des plantes en intérieur; l'arrosage, l'engrais, la lumière et le rempotage... » La culture des plantes d'intérieur en hiver (début) L'arrosage, le bon dosage...

Vos commentairesAjouter un commentaire