Le Bonkei, un paysage en miniature

Roan mountain
Roan mountain

Un paysage miniature en trois dimensions posé sur un fin plateau présentant des scènes saisonnières... Voici le bonkei, un art oriental encore méconnu chez nous !

Les origines du Bonkei

Bien qu'un peu floues les origines du Bonkei trouveraient leurs sources en Chine avant d'avoir été connues au Japon vers le XIVe siècle. C'est durant l'ère Edo (1600 à 1868) que cet art se trouve à son apogée.

Qu'est-ce-que le bonkei ?

'Bonkei' est un mot japonais signifiant 'plateau paysage'. Ces deux mots accolés, résument bien le concept de cet art traditionnel qui ne doit pas être confondu avec le 'Bonseki' ou le plus récent 'Saikei'.

Un bonkei est un tableau composé sur un plateau plat comprenant de nombreuses miniatures et imitant parfaitement un paysage. Parfois ce paysage revêt une connotation saisonnière marquée. Le bonkei ne comprend que des éléments secs comme des roches, du sable, des graviers. Ces derniers peuvent être peints de diverses couleur pour figurer l'eau ou la végétation.

Parfois de la tourbe ou de l'argile peuvent être incluses au paysage. Aucun élément vivant comme par exemple un bonsaï ne pourra faire partie d'un Bonkei contrairement au Bonseki un autre art sur plateau qui accepte les plantes vivantes ou encore le Saikei qui lui ne comprend presque que des végétaux.

Le Bonkei est donc un tableau en trois dimensions créé à partir d’éléments secs et intemporels.

Les roches, le sable et les graviers constituent la base du décor alors que les éléments secondaires seront des figurines humaines ou animales, voire des objets comme des ponts ou des lanternes.

Ce paysage en 3 dimensions est dédié à la réflexion et à la contemplation.

Où placer un bonkei ?

Le bonkei constitue une sorte de tableau, qui pourra être admiré sous tous les angles, aussi bien du dessus que sur les côtés. On doit pouvoir tourner autour d'un bonkei pour en admirer et en apprécier toutes les facettes à leur juste valeur. Il pourra donc être placé sur un guéridon ou une table surélevée pour être à hauteur d'yeux.

Si vous avez de la place chez vous, il adoptera même une position centralisée. Si vous n'en avez pas, utilisez une astuce simple qui consiste à placer votre bonkei non loin d'un miroir pour que l'on puisse admirer le côté inaccessible dans son reflet.

A la manière des bonsaïs ou des bonseki et saikei, le bonkei pourra être disposé sur des étagères pour constituer une collection.

Tout l'intérêt du bonkei par rapport à ces autres arts floraux réside dans sa pérennité et dans le peu d'entretien qu'il demande puisque aucun élément vivant ne le constitue.

Lire aussi
Les formations aux métiers du paysage Les formations aux métiers du paysage

Différentes formations préparent aux métiers du paysage, sanctionnées par un diplôme permettant soit l’entrée directe dans la vie active, soit la poursuite d’études professionnelles....

Mon jardin miniature Mon jardin miniature

David nous présente son jardin miniature Quels sont les secrets de votre jardin miniature ? Les arabesques du jardin à la française ont été réalisées avec des semis naturels de Cotoneaster...

Le paysage, apprendre à le lire Le paysage, apprendre à le lire

Depuis quelques temps et dans une société comme la notre, le paysage ou plutôt les paysages, font débat. Que ce soit le paysage politique, le paysage audiovisuel ou le paysage bancaire, c’est...

Biosphère 2, un monde en miniature Biosphère 2, un monde en miniature

« Biosphère 2 » est située en plein désert d’Arizona à approximativement 20 minutes au Nord de la ville de Tucson et 90 minutes au Sud de Phoenix. Le projet de « Biosphère 2 » a vu le jour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire