Trèfle des prés, Trèfle violet

Trèfle des prés, Trèfle violet, Trifolium pratense

Botanique

Nom latin  : Trifolium pratense
Origine  : Europe Asie, Afrique du Nord
Période de floraison : juin, juillet
Couleur des fleurs  : violet, rose ou blanc
Type de plante : herbacée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 5 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -23 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : argileux, argilo-sableux, limoneux
Acidité du sol  : autour de neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : amélioration du sol, fourrage, graines germées, favorable à la biodiversité et aux auxiliaires des cultures
Plantation, rempotage : printemps, automne

Généralités

Le trèfle violet, ou trèfle des prés, Trifolium pratense, est une plante vivace appartenant à la famille des Fabacées (Légumineuse ou Papilionacées). Trifolium pratense est une plante indigène de France à la large distribution, il vit dans les prairies, aux bords des cours d’eau, en lisière forestière et même en montagne. Il est présent naturellement dans toute l’Europe, l’Asie et l’Afrique du Nord. Il est même introduit sur les autres continents, cultivé pour le fourrage. En culture, il est utilisé pour l’amélioration des sols, ainsi que pour favoriser la biodiversité.

Description du trèfle violet

Trifolium pratense est une plante ramifiée, dressée, haute de 5 à 50 cm ; elle montre des feuilles composées de 3 folioles elliptiques, peu ou pas dentés, légèrement velus. Le limbe est vert sombre, généralement marqué d’un V de couleur plus claire. Le trèfle des prés est une plante vivace à vie brève (2 à 3 années). Elle est caduque en hiver, ses tiges souterraines portant les bourgeons dormants des tiges à venir.

Les fleurs s’épanouissent généralement de mai à septembre, et fructifient de juillet à octobre. Les petites fleurs papilionacées sont rassemblées en épi dense et rond. Les fleurs sont roses, violacées, rougeâtres ou même parfois blanches à jaunâtres. Le trèfle des prés se différencie en de nombreuses sous-espèces, tandis que plusieurs variétés sont cultivées. Il est donc plutôt variable. Il en existe d’ailleurs des formes cultivées triploïdes qui ne se ressèment pas.

Les besoins culturaux du trèfle violet

Trifolium pratense, apprécie les sols assez lourds, aux environs de neutre, qu’ils soient riches ou pauvres. C’est une espèce qui supporte mieux que les autres trèfles les hivers et printemps froids et humides. Par contre, il peut souffrir de sécheresse en été. Il a besoin de soleil pour se développer et a une germination lente.

Il est semé en fin d’été ou au printemps pour 2 à 3 années. Il supporte mal la transplantation, les semis hâtés pourront être faits en pot individuel et ainsi la plante sera mise en pleine terre sans perturber ses racines.

Comment utiliser le trèfle violet ?

Bien qu’étant parfois considéré comme un engrais vert, le trèfle de près n’est pas approprié en engrais vert dans le potager, puisqu’il est caduc et vivace. Il peut en revanche être cultivé au jardin, dans les massifs, dans une prairie fleurie ou autour du potager. D’une part, il est plutôt décoratif, et d’autre part, il est bon pour le sol et la faune locale.

Amélioration du sol. Les racines du trèfle violet sont très développées et s’enfoncent en profondeur. Elles ont un effet bénéfique sur le sol en améliorant sa structure, son drainage, qu’elles enrichissent en azote assimilable pour les plantes grâce à des symbioses avec des rhizobiums. Ainsi le trèfle violet peut être utile sur un sol perturbé tel qu’une parcelle en construction pour décompacter, enrichir, mettre un couvert végétal et donc limiter l’envahissement par d’autres plantes plus agressives (il est antagoniste par exemple à la renoncule rampante), aider la rhizosphère à se développer.

Améliorer la biodiversité du jardin. En tant que plante ornementale indigène, le trèfle violet est entre autres, l’hôte de plusieurs espèces de chenilles ; il produit de plus beaucoup de nectar, et attire particulièrement les bourdons. Il sera source de nourriture pour les auxiliaires des cultures et aide à l’équilibre biologique du jardin.

Utilisation alimentaire. Les jeunes feuilles sont consommables comme un légume, cuites. Les feuilles séchées et broyées ont, parait-il, un gout rappelant la vanille. Les graines peuvent être consommées en graines germées (germes croquants).

Trifolium pratense est une plante médicinale.

Espèces et variétés de Trifolium

Très nombreuses espèces dans ce genre souvent vivaces, dont beaucoup sont européennes

  • Trifolium repens, le trèfle rampant de nos pelouses
  • Trifolium alpestre, une autre espèce rouge rosée
  • Trifolium stellata, le trèfle étoilé aux curieuses fructifications
  • Trifolium campestre, à fleurs jaunes
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Le trèfle à tout va Le trèfle à tout va

Plante très commune poussant spontanément dans les sols humifères et frais, le trèfle porte en lui toute une symbolique. Simple ou à quatre feuilles synonyme de chance, il est très présent dans la...

Un faux trèfle à cultiver en pot Un faux trèfle à cultiver en pot

Le faux trèfle fait toujours son effet en pot ou en suspension, seul ou accompagné d'autres plantes avec lesquelles il contraste admirablement grâce à son feuillage pourpré. Un faux trèfle au...

Vesse-de-loup à diaphragme, Vesse-de-loup des prés, Vascellum pratense Vesse-de-loup à diaphragme, Vesse-de-loup des prés, Vascellum pratense

sphère couverte d'aiguillons, 2 à  6 cm de diamètreLa Vesse-de-loup, champignon Basidiomycète : petite boule blanche posée sur le sol, explosant d'un nuage de poussière sous le talon, qui ne s'y...

Cortinaire violet, Cortinarius violaceus Cortinaire violet, Cortinarius violaceus

sphérique puis convexe, diam. 3 à 15 cmRemarquable par sa teinte bleu-mauve du pied au chapeau, le Cortinaire violet, Cortinarius violaceus, se repère facilement dans les sous-bois de feuillus et...

Vos commentairesAjouter un commentaire