Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé

Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé, Jasminum multipartitum
Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé, Jasminum multipartitum

Botanique

Nom latin  : Jasminum multipartitum
Famille  : Oléacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : semi-grimpante
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1,50 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -6°C, à réserver en extérieur aux régions au climat doux
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : argileux et humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : massif, potée, palissé
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouturage, semis

Jasminum multipartitum, le jasmin sauvage étoilé ou le jasmin étoilé d’Afrique, est une plante subtropicale, semi-grimpante appartenant à la famille des Oléacées. Originaire d’Afrique du sud, Jasminum multipartitum croît sur les pentes rocailleuses ou dans les bosquets. Jasminum multipartitum est peu connu, mais il est pourtant particulièrement ornemental : ses feuilles sont belles, ses fleurs sont grandes pour un jasmin, et son parfum est très agréable.

Peu rustique, il sera cultivé en pleine terre seulement en zone protégée, en climat méditerranéen ou océanique doux. Sa culture est également  possible en pot.

Le jasmin étoilé d’Afrique ne doit pas être confondu avec la plante appelée couramment  jasmin étoilé ou  le faux jasmin : Trachelospermum jasminoides.

Description du jasmin étoilé d’Afrique

Jasminum multipartitum est un arbuste aux longues branches bien ramifiées.  Son port est arbustif à semi-grimpant : c’est-à-dire que s’il se limite en un arbuste  un peu désordonné et étalé de 1m 50 de haut sans support, les branches s’appuyant  sur un support  peuvent grimper jusqu’à 3 m. Il peut être ainsi conduit en plante grimpante, palissé sur un treillage ou contre un mur. Les feuilles du jasmin étoilé sauvage sont opposées, ovales et allongées, au limbe vert vif et brillant.

Ces feuilles  persistantes mettent  en valeur les grandes fleurs blanches qui apparaissent en grappe du début du printemps jusqu’en été. Les fleurs sont tubulaires, puis s’ouvrent en corolles plates divisées en 8 longs pétales blancs et cireux. Elles sont d’autant plus jolies sur le feuillage lustré, qu’elles voisinent avec les boutons de fleurs encore non éclos, très allongés, rose vif.  La fleur est délicatement parfumée et délivre ses effluves davantage le soir et la nuit.

Un bouquet de fleurs qui ne s’ouvrent qu’une fois dans la maison  délivre un parfum exceptionnel.

Les fleurs produisent de petites baies noir-bleuté, souvent par deux.

Cultiver le jasmin étoilé africain

Jasminum multipartitum se cultive assez aisément : il est rustique jusqu’à -6 °C, mais quelque expérience de culture le mène jusqu’à -10 °C, en situation très protégée, comme dans  une cour ou sous un avant- toit.

Il apprécie une terre contenant de l’argile et du limon, bien enrichie de matière organique et assez drainante : par exemple un mélange de terre de jardin avec un compost bien décomposé. Bien que supportant le plein soleil, il sera mieux en exposition mi- ombre,  là où  le sol ne se dessèchera pas trop en été.

En pleine terre, Jasminum multipartitum sera installé au printemps après les derniers froids. Ses racines seront protégées de la dessiccation en été par un épais paillage, et il sera arrosé régulièrement. L’enracinement doit être optimum pour qu’il devienne le plus rustique possible. Une protection, un voile,  est souhaitable pour le premier hiver.

En pot, il sera régulièrement arrosé, mais le pot ne doit pas tremper dans l’eau. Le conteneur sera hiverné à l’abri des gelées, en serre froide, véranda ou dans une pièce claire et fraiche.

Multiplier Jasminum multipartitum

Les boutures de bois lignifié sont prélevées en été. Après en avoir ôté la moitié des feuilles, elles sont trempées dans l’hormone de bouturage et maintenues en atmosphère humide, enfoncées dans la terre. Elles ont besoin d’ombre et de chaleur pour s’enraciner.

Les graines, bien nettoyées de leur fruit, peuvent éventuellement germer.

Espèces et variétés de Jasminum

Plus de 200 espèces dans ce genre
Jaminum officinalis, le jasmin officinal
Jasminum grandiflorum , le jasmin d’Espagne
Jasminum polyanthum, le jasmin blanc d’hiver
Jasminum azoricum, le jasmin de Madère

Nos fiches
Lire aussi
La rocaille, une évocation sauvage La rocaille, une évocation sauvage

Le jardin de rocaille est une évocation reconstituée de la nature sauvage comme on la trouve en montagne dans les pentes caillouteuses, où les plantes colonisent le moindre interstice entre les...

Kenyan evening, une jardinière au gout d'Afrique Kenyan evening, une jardinière au gout d'Afrique

Composition de l'arrière-plan de cette jardinière : Coreopsis grandiflora 'Heliot®' Agastache aurantiaca 'Apricot sprite' Osteospermum ecklonis 'Jamboana® Purple' Composition du premier-plan de...

La flore sauvage des rues La flore sauvage des rues

Faisant fi du béton, les plantes sauvages profitent de la moindre brèche dans le paysage urbain pour se faufiler et redonner vie à la grisaille environnante. Qui sont ces plantes ? Pourquoi le...

La myrtille, un fruit sauvage apprivoisé La myrtille, un fruit sauvage apprivoisé

Arbuste habitué des landes montagneuse, le myrtillier commun a donné naissance, après hybridation américaine, au myrtillier à gros fruits (Vaccinium corymbosum), facile à cultiver dans nos jardins....

Vos commentairesAjouter un commentaire