Le bouturage du Papyrus

Le bouturage du Papyrus
Le bouturage du Papyrus

Plante ornementale facile de culture, le papyrus reste une valeur sûre qui s'adapte aussi bien à l'extérieur dans un bassin qu'à un intérieur contemporain. Très élancé et graphique, il habillera de façon originale un coin de la salle de bain ou de salon. Son bouturage très simple à réaliser permet d'obtenir de nombreux plants à partager.

Un amateur d'eau

Le papyrus (Cyperus alternifolius) est une plante qui a un constant besoin en eau pour croître. Son habitat d'origine se situe dans les zones chaudes et marécageuses de Madagascar, la Réunion et de l'île Maurice. C'est une plante vivace semi-aquatique pouvant atteindre de 0,80 m à 2 m de hauteur dans des conditions de culture optimales. Il ne faut pas confondre cette plante avec sa proche cousine le Papyrus du Nil (Cyperus papyrus) dont les tiges étaient déjà utilisées il y a 5000 ans en Égypte pour fabriquer des rouleaux destinés à recevoir des écrits.

Cyperus alternifolius apportera une touche d’exotisme dans tous les jardins de climats doux en bordure d'un plan d'eau (pas moins de 5°) et pourra aussi être cultivé en intérieur.

Une méthode de bouturage très ludique

Rien n'est plus simple que de bouturer une tige de Cyperus alternifolius, il suffit juste de respecter ces quelques étapes :

  • Coupez une belle tige bien verte et exempte de maladie de 15 cm de longueur en conservant les bractées terminales ;
  • Réduisez au 2/3 chacune des feuilles et en prenant soin de supprimer les éventuelles inflorescences ;
  • Installez la bouture la tête en bas dans un pot en verre transparent (type pot à yaourt ou pot à confiture) rempli d'eau dans lequel vous aurez placé un morceau de charbon de bois ;
  • Placez le pot dans un endroit lumineux et abrité des courants d'air mais pas en plein soleil ;
  • Vérifiez de temps en temps le niveau de l'eau pour compenser l'évaporation ;
  • Les premières racines feront très vite leur apparition, suivi de la pousse de nouvelles feuilles.

Mise en culture

Les anciennes feuilles préalablement raccourcies sur la bouture devront être éliminées ainsi que l'ancienne tige : ne resteront que les nouvelles pousses bien vigoureuses et les racines qu'il sera alors possible de transférer dans un grand vase translucide rempli de billes décoratives. Une culture hydroponique est alors envisageable si vous comblez le manque de nutriments par un apport très régulier d'engrais.

Si vous préférez un mode de culture plus classique, vous pourrez installer votre bouture dans un pot moyen dont le fond sera garni d'une couche drainante de graviers ou même de billes d'argile. Un mélange à base de terreau bien fertile convient bien au papyrus. Si vous désirez l'installer plus tard au jardin, vous pouvez additionner une part de terre au substrat pour l'habituer progressivement à son futur milieu.

Installez votre pot dans un endroit lumineux et n'oubliez pas de l'équiper d'une profonde soucoupe qui ne devra pas désemplir. Veillez à ce que le substrat ne soit jamais sec : la beauté et la croissance de la plante seraient alors compromises.

Dès que les racines sortiront du pot il sera temps de le rempoter dans un contenant plus grand.

Lire aussi
Le bouturage du lis Le bouturage du lis

Les fleurs de lys font partie des splendeurs de la nature. Blanc pur, moucheté de rose ou carrément rouge franc, le lys ne laisse personne indifférent ! Bien qu'assez originale, sa multiplication...

Le bouturage Le bouturage

Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci. Le fragment a prélever varie en fonction des espèces, de même pour la période de...

Le bouturage des orchidées à pseudo-bulbes Le bouturage des orchidées à pseudo-bulbes

Certaines espèces d'orchidées possèdent un article renflé à la base de leurs tiges, nommé « pseudo-bulbe ». Servant de réserve en eau et en nutriments, ce segment de tige pourra être utilisé pour...

Le bouturage dans l'eau Le bouturage dans l'eau

Quoi de plus satisfaisant que de bouterer et de réussir à multiplier ses propres plantes pour soi ou pour offrir. Le bouturage dans l'eau se pratique pour certaines plantes communes et est très...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Ingrid (Brest)
    Les tiges de mon papyrus se plient, je dois constamment les mettre sur tuteur, est-ce normal ?
    Répondre à Ingrid
    Le 09/04/2015 à 21:01