Bermudienne à feuilles étroites, Herbe aux yeux bleus

Bermudienne à feuilles étroites, Herbe aux yeux bleus, Sisyrinchium angustifolium

Botanique

Nom latin  : Sisyrinchium angustifolium
Synonymes  : Sisyrinchium graminoides, Sisyrinchium bermudianum
Famille  : Iridacées
Origine  : Amérique du nord
Période de floraison : avril à août
Couleur des fleurs  : bleu-violet
Type de plante : herbacées
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 0,20 à 0,35 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -29°C
Exposition  : mi-ombre à ensoleillée
Type de sol : relativement drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : frais à sec
Utilisation : bord de massif, rocaille, jardin de gravier
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : divisions, semis
Maladies et ravageurs : résistante aux maladies

Sisyrinchium graminoïdes, ou Sisyrinchium angustifolium, la bermudienne aux feuilles étroites est une plante vivace appartenant aux Iridacées. Apparentés aux iris, ce genre d’origine américaine comprend plusieurs espèces de plante gaies et faciles à vivre, qui devraient être plus répandues en culture.

La bermudienne à feuille étroite vit en Amérique du nord dans les milieux ouverts : friches, pelouses, talus ou clairières, où ses feuilles se perdent parmi les graminées, jusqu’à ce qu’éclosent ses jolies fleurettes lumineuses. C’est pourquoi elle est appelée blue-eyed-grass, traduit en français : herbe aux yeux bleus.

Description de la bermudienne à feuilles étroites

Sisyrinchium angustifolium est une plante de petite taille, une miniature toute en finesses. Ses feuilles étroites et plates, ressemblent à des brins d’herbe, si ce n’est qu’elles sont disposées en éventail ; les feuilles sont aplaties et imbriquées les unes dans les autres. La bermudienne à feuilles étroites se développe sur un rhizome court, non traçant, et s’étoffe en de multiples rosettes aplaties. Le feuillage dépasse rarement les 20 à 30 cm de hauteur.

Ce Sisyrinchium développe en fin de printemps de multiples hampes florales aplaties et ailées. Les tiges raides portent plusieurs fleurs qui s’élèvent au-dessus du feuillage ; la floraison est importante de mai à juin, puis plus sporadique le reste de l’été. Les fleurs d’environ 2 à 3 cm de diamètre sont régulières et aplaties, faites de 6 tépales bleus violacées, joliment mucronés. Le cœur de la fleur est rehaussé d’un œil jaune : la fleur est attrayante malgré sa petite taille.

Les fleurs sont pollinisées par les insectes, et produisent de petites capsules rondes qui s’ouvrent en trois loges à maturité, révélant une production de graines grises et rondes. Sisyrinchium angustifolium se ressème spontanément si les conditions lui sont favorables, mais ne devient pas envahissant.

Comment cultiver la bermudienne à feuilles étroites ?

Très rustique, Sisyrinchium graminoïdes s’adapte à de nombreuses conditions de culture. L’herbe aux yeux bleus aime une exposition ensoleillée, maïs croît également à mi- ombre, où elle peut être alors moins florifère. Elle demande un sol frais à sec, sablonneux à argileux, mais relativement drainant : Sisyrinchium angustifolium peut souffrir de la rétention d’eau dans le sol. Le ph du sol doit être de neutre à basique, la bermudienne à feuilles étroites est capable de se développer en sol calcaire. Elle se contente d’un sol pauvre à moyennement riche.

C’est une plante facile à cultiver qui trouve sa place en bordure de massif, sur un talus, une rocaille, ou en potée. Elle donne un effet superbe lorsqu‘elle est plantée en masse.

Multiplier la bermudienne à feuilles étroites

Division. Les touffes de Sisyrinchium angustifolium bien larges peuvent être divisées, au printemps ou à la fin de l’été. Chaque division doit être munie de 2 à 3 éventails de feuilles et de racines.

Semis. Les jeunes plantes fleurissent en général l’année suivante, si les graines germent dès la fin de l’été. Les graines sont semées dès qu’elles sont matures en été. Elles germent en moins de trois mois à 20°C et à la lumière. Les plantules sont repiquées dès qu’elles sont manipulables, puis plantées en place au printemps.

Espèces et variétés de Sisyrinchium

Environ 90 espèces de plantes vivaces ou annuelles
Sisyrinchium bellum, grande espèce californienne
Sisyrinchium californicum, petite espèce aux fleurs jaunes
Sisyrinchium idahoens, une miniature qui existe en forme blanche
Sisyrinchium striatum, vigoureuse vivace aux inflorescences colonnaires
Sisyrinchium angustifolium ‘Devon Skies’, plus bleu
Sisyrinchium angustifolium ‘Album’, une forme blanche

Lire aussi
La chrysope aux yeux d'or La chrysope aux yeux d'or

Un insecte bien utile et pourtant méconnu du jardinier, la chrysope aux yeux d'or. La chrysope aux yeux d'or (Chrysoperla sp, la chrysope commune), est un névroptère méconnu dont les adultes ailés...

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

La faucille, du blé à l'herbe La faucille, du blé à l'herbe

La faucille, un outil qui rend encore de bons services au jardin L'apparition de la faucille remonte au néolithique. Les premiers agriculteurs inventent un instrument composé de plusieurs lames de...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Vos commentairesAjouter un commentaire