Bulbes potagers d'oignon en automne : comment planter les oignons blancs ?

Cultiver l’oignon durant l’hiver à partir de bulbilles est un moyen d’occuper le potager en hiver et d’obtenir un délicieux légume primeur. La variété la mieux indiquée : l’oignon blanc. La technique : sur billons. La récolte : février/mars/avril.

Je m'abonne 

Qu’est-ce que sont les bulbes potagers d’automne ?

Les bulbes potagers d’automne sont des bulbes d’oignon, d’échalote ou d’ail que l’on plante sous forme de bulbilles de septembre à novembre. Ces bulbilles commencent leur croissance très rapidement après la plantation, ils s’enracinent dès l’automne, poursuivent leur croissance en hiver et offrent des légumes bien développés en primeur, tôt au printemps, alors qu’on se lasse du goût fatigué des vieux oignons ou de l’ail de l’année précédente.

Bien sûr, comme ce printemps est leur second printemps, durant la belle saison qui suit, ces oignons potagers qui sont bisannuels vont monter en fleurs. C’est pourquoi d’une part, ils sont récoltés tôt, avant leur maturité, encore en vert, et d’autre part, on utilise des variétés spécialisées, pour cette méthode de culture, qui montent en fleurs plus tardivement, et qui sont plus rustiques.

Utiliser son potager même en hiver

Outre la production de légumes primeurs, la culture de bulbes potagers d’automne permet d’occuper le potager en hiver, d’éviter de laisser le sol nu, ce qui est néfaste pour la qualité de la terre : ça évite le ruissellement, la croûte de battance, etc..

L’oignon blanc, le roi de la culture hivernale

L’oignon blanc est moins connu que l’oignon jaune ou rouge. Il est originaire d’Asie, domestiqué et sélectionné depuis la préhistoire.

Son goût est plus doux, un peu sucré et moins piquant malgré une odeur vive. Et c’est normal puisqu’il est consommé en vert, avec ses feuilles tant qu’elles restent tendres.

Il peut être consommé cru, entre ciboulette et oignon doux, pour agrémenter salades, pomme de terre ou pizza (alors ajouté après la cuisson).

Il est aussi extraordinaire en goût simplement fondu comme on le fait pour les poireaux. Son goût est très fin.

Ces oignons ‘en vert’, se mangent le plus frais possible, et sont donc récoltés au fur et à mesure de vos besoins. Simplement, on n’en laisse pas au-delà du mois de mai, car ils monteront en graines.

L’oignon blanc se prête mieux à la culture hivernale, car il est plus rustique, résistant jusqu’à jusqu’à-10 °C et ne monte en fleurs que tardivement, normalement à partir du mois de mai.

Voici quelques exemples de variétés d’oignons blancs d’automne que l’on peut planter :

  • oignon blanc Snowball
  • oignon ‘Blanc de Paris’
  • oignon ‘Blanc de Lisbonne’
  • oignon blanc ‘Tonda Musona’
  • oignon ‘Blanc de Trébon ‘

Il semblerait que dans certaines régions, se soient également sélectionnées quelques variétés d’oignons jaunes ou rouges pour cette technique de culture hivernale. Par exemple, l’oignon de Lézignan semble bien fonctionner en hiver doux et sur une terre un peu sablonneuse.

La technique de culture sur buttes ou billons

Le risque pour la culture hivernale des oignons, c’est la pourriture des racines, puisque la saison est vraiment pluvieuse.

Pour y remédier, la solution est de former pour l’oignon des buttes à sommet plat, hautes de 10 à 20 cm, qu’on appelle aussi des billons.

Cette mise en hauteur induit un drainage naturel dans la terre. La surface plane tassée doucement au râteau évite que la butte ne soit facilement déstabilisée par la pluie.

La surface d’échange entre l’air et le sol est plus importante, et les racines proches de la surface par le haut et les côtés vont profiter d’une meilleure aération, de même que tous les micro-organismes de la rhizosphère : en général, les buttes ou billons permettent une amélioration significative du sol. Et en hiver, elles n’ont pas l’inconvénient de trop sécher la terre.

Plus globalement, dans la parcelle, si celle-ci est en pente, des billons transverses par rapport à la pente empêchent le sol d’être emporté avec l’eau et limitent le lessivage.

Pour vos oignons blancs, l’hiver apporte un arrosage naturel et généralement suffisant : donc pas de corvées d’arrosage. De plus, l’entretien vis-à-vis des mauvaises herbes est limité : il y en a peu qui poussent à cette saison.

D’ailleurs, seules les adventices qui poussent entre les billons peuvent être sarclées. Les buttes ne sont pas touchées, pour ne pas risquer d’endommager les racines des oignons.

Bref, vos oignons blancs vont se débrouiller tout seuls, il n’y a qu’à les regarder grandir.

Comment planter les oignons blancs ?

Vous vous procurez vos oignons blancs en bulbilles (d’environ 1 cm de large). Les petits bulbes sont plantés pointes vers le haut.

Sur le plat du billon, ils sont enfoncés fermement dans la terre ameublie, ainsi leur plateau est parfaitement en contact avec le sol. On les espace de 7 à 12 cm, selon la place dont on dispose. Ils sont enfoncés jusqu’à ce que leur pointe affleure à la surface de la terre. Inutile d’arroser, les pluies automnales s’en chargeront.

3 semaines plus tard, généralement on voit déjà les choses bouger, éventuellement des petites feuilles pointent.

Quelques remarques :

  • vous pouvez espacer vos billons confortablement : d’une part, ils sont favorables au sol, d’autre part, à partir de février, vous pouvez semer des radis, des carottes, du persil ou des bettes au fond dans l’interligne.

  • vers le mois de mai, le terrain est libéré pour d’autres cultures. C’est le bon moment aussi pour amender le sol de fumier ou compost, puisque ça n’a pas pu être fait en hiver.

  • rotation des cultures : on évite toute culture du type Allium (poireau ail, échalote, oignon) durant 2 ans au même endroit.

  • l’oignon blanc cueilli en vert ne se conserve pas comme un oignon sec. Il doit être mangé rapidement.

  • les bulbilles d’oignons blancs peuvent aussi être plantées au début du printemps, comme le préconise la méthode de culture de l’oignon habituelle. Ils seront plus tardifs, mais ne monteront pas, car ils n’auront pas eu de saison froide pour déclencher l’induction florale. Ils peuvent alors être récoltés secs et se conserver, ou bien immatures et consommés en vert.

Lire aussi
Comment planter les oignons ? Comment planter les oignons ?

Gérard BOURGES nous conseille sur la plantation des oignons au potager, la préparation du terrain et la plantation en attendant la récolte ...

Bien planter échalottes et oignons Bien planter échalottes et oignons

Pour planter des oignons ou des échalotes c'est de les planter au bol. Remplir un bol a soupe de terre jusqu'au ras bord bien tasser y faire un petit trou[...]

Comment bien planter les fraisiers en automne ? Comment bien planter les fraisiers en automne ?

Comment obtenir des fraises en abondance ? Fraisiers en pot ou à racines nues ? A planter au printemps ou en automne ? Fraisiers certifiés ou non ? Lorsque les[...]

Oignon rocambole, Oignon de Catawissa, Allium cepa var. Proliferum Oignon rocambole, Oignon de Catawissa, Allium cepa var. Proliferum

Oignon-rocambole ou oignon de Catawissa ? Sur les catalogues ou les sites internet des grainetiers, il est difficile de faire la différence entre les deux oignons qui, la plupart du[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire