Nashi, Poire asiatique, Pomme-poire

Nashi, Poire asiatique, Pomme-poire, Pyrus pyrifolia
Nashi, Poire asiatique, Pomme-poire, Pyrus pyrifolia

Botanique

Nom latin  : Pyrus pyrifolia
Synonyme  : Pyrus serotina
Famille  : Rosacées
Origine  : Chine, Japon
Période de floraison : avril
Couleur des fleurs  : blanc rosé
Type de plante : arbre fruitier
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 5 à 15 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu’à -19°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : isolé, fond de massif, verger
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : greffe

Pyrus pyrifolia, la poire asiatique ou nashi est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rosacées. Originaire d’Asie, où il se développe jusqu’en moyenne montagne, le nashi est cultivé au Japon depuis très longtemps. De nombreuses variétés aux fruits plus gros et comestibles ont été sélectionnées. Le nashi est cultivé également depuis plus de 100 ans en Amérique du nord, où il est appelé poire des sables. En Europe sa culture est plus récente.

Description de Pyrus pyrifolia

Le poirier asiatique est un arbre de moyen développement, la forme sauvage peut cependant atteindre jusque 15 m de hauteur. Il est caduc et montre des feuilles pétiolées oblongues, vert foncé, au revers plus clair. En avril les fleurs blanches, légèrement rosées éclosent : une fleur de forme simple à 5 pétales, typique des Rosacées. Elles attirent et nourrissent de nombreux insectes pollinisateurs. Les fruits sauvages sont petits et bruns, tachetés de blanc. Ils sont durs et granuleux. Mais Pyrus pyrifolia var. Culta, regroupe les variétés cultivées aux fruits plus gros et comestibles. Il se décline en de nombreux cultivars, souvent sélectionnés par croisement avec des variétés de Pyrus communis. Le feuillage prend une belle couleur automnale avant de tomber. Avec sa floraison importante et ses couleurs d’automne, Pyrus pyrifolia est aussi un bel arbre ornemental.

Le nashi, fruit de Pyrus pyrifolia

Le nashi comestible est un gros fruit rond rappelant davantage la pomme que la poire, d’où son nom de pomme-poire, bien qu’aucun croisement n’ai été fait avec le genre Malus, les pommiers. Cette poire japonaise à chair blanche est croquante et juteuse.
Il se consomme, cru ou cuit. Cependant une forte consommation de fruits crus peut entrainer des désordres intestinaux.

Le nashi fait également d’excellentes conserves de fruits, que l’on peut utiliser ultérieurement pour faire des tartes, par exemple.

Culture du Nashi

Les variétés de nashi sont greffées soit sur du Pyrus communis, comme c’est souvent le cas en Europe, soit sur Pyrus pyrifolia, en Asie ou en Amérique. Il vit de nombreuses années, souvent maintenu de plus petite taille que l’espèce sauvage.

Le nashi est tolérant sur ses conditions de culture : il peut se développer dans différents types de sols de sablonneux à argileux, avec des ph allant de 5.6 à 7.8, et supporte la sécheresse dès qu’il est bien enraciné.

L’exposition doit rester cependant bien ensoleillée, car si Pyrus pyrifolia supporte l’ombre légère, le manque de soleil empêche la mise en fruit. Il sera donc peu productif.
La nashi est installé au jardin de préférence à l’automne lorsque toutes ses feuilles sont tombées de l’arbre.

Attention aux branches très chargées en fruits : un étayage est parfois utile pour éviter que les branches ne cèdent sous le poids des fruits.

Taille et formation de l’arbre

Pyrus pyrifolia peut être mené comme un pommier : une taille pour le faire se ramifier en plusieurs grosses branches, les branches intérieures sont alors élaguées pour permettre une bonne aération de l’arbre. Une fois formé, l’arbre ne nécessite plus réellement de taille si ce n’est pour limiter son encombrement. A savoir que les branches maintenues à l’horizontale ont tendance à fleurir davantage et donc à mieux fructifier.

Espèces et variétés de Pyrus

une trentaine d’espèces d’arbres fruitiers ou ornementaux :
Pyrus communis, le poirier commun
Pyrus salicifolia, le poirier à feuille de saule
Pyrus pyrifolia ‘Shinseiki’, aux fruits jaunes ronds et lisses
Pyrus pyrifolia ‘Kosui’, aux fruits ronds roussâtres

Nos fiches
Lire aussi
Créer une nouvelle variété de pomme ou de poire Créer une nouvelle variété de pomme ou de poire

Depuis tous temps, notamment lors du 19° siècle, des amateurs et des professionnels ce sont passionné pour les obtentions nouvelles, notamment de poires. Les Belges comme Van Mons, Bivort,...

Mettre une poire en bouteille Mettre une poire en bouteille

Voici comment obtenir une belle poire dans une bouteille afin de la noyer dans de l’eau de vie... plus tard ! Les étapes de la mise en bouteille Choisir une bouteille en verre non coloré,...

Le melon poire, conseils de culture Le melon poire, conseils de culture

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous donne des conseils de culture du melon-poire, un fruit original peu connu. Connaissez-vous le melon-poire ? Le melon-poire est une plante qui vient...

Crêpes sarrasin au méli-mélo de radis noir et de poire Crêpes sarrasin au méli-mélo de radis noir et de poire

Préparez la pâte à crêpes : Dans un saladier, versez la farine et une pincée de sel. Réunissez la farine en fontaine et ajoutez l'œuf. Mélangez le tout avec un fouet tout en ajoutant...

Vos commentairesAjouter un commentaire