Qu'est-ce-que le débourrement ?

Débourrement de bourgeons de Magnolia stellata tôt en fin d'hiver
Débourrement de bourgeons de Magnolia stellata tôt en fin d'hiver

Dans les livres ou sur le sites Internet spécialisés dans le jardinage le terme de 'débourrement' est souvent utilisé. Essayons de lever le mystère sur ce phénomène pourtant fort naturel.

Qu'est-ce que le débourrement ?

Le débourrement correspond à une période bien précise dans le cycle d'une plante ligneuse. Cette période correspond à la fin de l'hiver ou au début du printemps selon les régions et le climat.

Deux conditions doivent alors être réunies pour que le fameux débourrement ait lieu : que la luminosité enregistrée par la plante chaque jour soit suffisante et que la température soit adéquate. Chaque espèce est différemment adaptée à ces facteurs. Les espèces et variétés précoces, se contenteront de peu pour enclencher le processus alors que les plus frileuses attendront vraiment que les températures soient stabilisées au niveau requis pour chacune.

Lorsque toutes les conditions sont réunies, les racines commencent à puiser de l'eau et la sève circule à nouveau jusqu'aux extrémités des plantes concernées. Les bourgeons commencent à se couvrir de duvet (bourre) puis gonflent et enfin éclosent : c'est le débourrement !

Pourquoi est-il important de repérer la période de débourrement ?

Pour le jardinier, le débourrement est une période charnière. Les traitements devront être effectués juste avant celle-ci pour préserver les arbres et arbustes des maladies cryptogamiques bien plus sensibles à elles juste après le débourrement, mais aussi pour préserver les insectes butineurs (sur les bourgeons à fleurs). En effet, évitez toujours de traiter un arbre ou un arbuste juste après le débourrement car de nombreux auxiliaires en subiraient les conséquences !

Certains gestes de taille doivent être pratiqués juste avant le débourrement, notamment pour permettre une meilleure ramification de la plante ou pour assurer une plus belle floraison par exemple.

Une fois le débourrement effectif, le jardinier sait que la récolte sera compromise si un épisode de gel survient, ceci explique pourquoi les abricotiers ont bien du mal à fructifier dans le Nord.

Repérer les étapes du débourrement

Avant le débourrement les arbres et arbustes sont en période de dormance. Des inhibiteurs de croissance sont sécrétés et stockés afin d'empêcher tout développement de bourgeon. Ces inhibiteurs sont peu à peu supprimés par la plante lorsque des conditions favorables à son espèce se font sentir. La période de quiescence est alors débutée, c'est à dire que le bourgeon va pouvoir se développer.

Pour pouvoir gonfler, les écailles protectrices autour du bourgeon s'écartent. Les boutons floraux ou foliaires se développent alors doucement.

Au dernier stade du débourrement les nervures apparaissent sur les feuilles.

Lire aussi
Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Un carré de jardin Un carré de jardin

Une demande de Patrice BASSEZ J'ai un carré de jardin de 3.5*4.5m à aménager mais je ne sait quoi y mettre. Ce carré est relativement ombragé et il y a un moulin de 2m de hauteur en plein centre....

Vous aimerez...
Création d'un jardin

Création d'un jardin

Un jardin tout en longueur

Un jardin tout en longueur

Un jardin à mi-ombre

Un jardin à mi-ombre

Un carré de jardin

Un carré de jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire