Qu'est-ce-que le débourrement ?

Débourrement de bourgeons de Magnolia stellata tôt en fin d'hiver
Débourrement de bourgeons de Magnolia stellata tôt en fin d'hiver

Dans les livres ou sur le sites Internet spécialisés dans le jardinage le terme de 'débourrement' est souvent utilisé. Essayons de lever le mystère sur ce phénomène pourtant fort naturel.

Qu'est-ce que le débourrement ?

Le débourrement correspond à une période bien précise dans le cycle d'une plante ligneuse. Cette période correspond à la fin de l'hiver ou au début du printemps selon les régions et le climat.

Deux conditions doivent alors être réunies pour que le fameux débourrement ait lieu : que la luminosité enregistrée par la plante chaque jour soit suffisante et que la température soit adéquate. Chaque espèce est différemment adaptée à ces facteurs. Les espèces et variétés précoces, se contenteront de peu pour enclencher le processus alors que les plus frileuses attendront vraiment que les températures soient stabilisées au niveau requis pour chacune.

Lorsque toutes les conditions sont réunies, les racines commencent à puiser de l'eau et la sève circule à nouveau jusqu'aux extrémités des plantes concernées. Les bourgeons commencent à se couvrir de duvet (bourre) puis gonflent et enfin éclosent : c'est le débourrement !

Pourquoi est-il important de repérer la période de débourrement ?

Pour le jardinier, le débourrement est une période charnière. Les traitements devront être effectués juste avant celle-ci pour préserver les arbres et arbustes des maladies cryptogamiques bien plus sensibles à elles juste après le débourrement, mais aussi pour préserver les insectes butineurs (sur les bourgeons à fleurs). En effet, évitez toujours de traiter un arbre ou un arbuste juste après le débourrement car de nombreux auxiliaires en subiraient les conséquences !

Certains gestes de taille doivent être pratiqués juste avant le débourrement, notamment pour permettre une meilleure ramification de la plante ou pour assurer une plus belle floraison par exemple.

Une fois le débourrement effectif, le jardinier sait que la récolte sera compromise si un épisode de gel survient, ceci explique pourquoi les abricotiers ont bien du mal à fructifier dans le Nord.

Repérer les étapes du débourrement

Avant le débourrement les arbres et arbustes sont en période de dormance. Des inhibiteurs de croissance sont sécrétés et stockés afin d'empêcher tout développement de bourgeon. Ces inhibiteurs sont peu à peu supprimés par la plante lorsque des conditions favorables à son espèce se font sentir. La période de quiescence est alors débutée, c'est à dire que le bourgeon va pouvoir se développer.

Pour pouvoir gonfler, les écailles protectrices autour du bourgeon s'écartent. Les boutons floraux ou foliaires se développent alors doucement.

Au dernier stade du débourrement les nervures apparaissent sur les feuilles.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire