Abricotier (Abricot), Guigne, Bigarreau, Guignier sauvage

Abricot

Botanique

N. scientifique Prunus armeniaca , Armeniaca vulgaris
Synonyme Armeniaca vulgaris
Famille Rosacées
Origine Asie, Turkestan, Mandchourie
Floraison février-mars
Fleurs blanc rosé
Typearbre fruitier
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur5 à 7 m
Toxicitéfruits comestibles

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -20°C, les fleurs sont détruites à -2°C
Exposition soleil, abrité des vents froids
Solsablonneux, ordinaire, pas lourd, drainant
Acidité légèrement acide à très basique
Humidité normal à sec
Utilisationisolé, jardin fruitier, verger
Plantationnovembre à mars
Multiplicationfleurs autofertiles, semis, greffe de type écusson à oeil dormant sur un abricotier, un prunier ou un amandier franc à pratiquer en juillet/août
TailleComme de nombreux arbres aux fruits à noyaux, il ne supporte pas bien les coupes trop importantes. Donc pour les abricotiers cultivés en plein vent, supprimez les petites branches mortes, et dans le cas de tailles plus importantes, protéger systématiquement les plaies. Supprimez les fruits en surnombre
Sensibilité chancre bactérien, maladies cryptogamiques, la mouche des fruits
Abricot
Abricotier (Abricot), Prunus armeniaca , Armeniaca vulgaris

Prunus armeniana, l’abricotier, est un arbre fruitier de faible développement appartenant à la famille des Rosacées. Il est originaire du centre de la Chine, mais est cultivé en France depuis le XVIe siècle. Il existe donc sous de nombreuses variétés. Quelle différence lors de la dégustation entre l’abricot cueilli à maturité et celui qui est cueilli pour être transporté ! C’est la raison pour laquelle il est intéressant de planter un abricotier : l’abricot du jardin est irremplaçable. Sa culture est plus aisée en climat méridional, cependant elle peut être tentée en climat plus frais en prenant soin de choisir la variété, le porte-greffe, et de soigner son exposition.

Description de l’abricotier

Prunus armeniana produit un arbre haut de 5 à 7 m, avec un houppier ovale, pouvant s’élargir avec le temps. Sa ramure est contournée, assez clairsemée. En culture, il sera souvent mené en gobelet. L’abricotier montre une écorce rougeâtre et lisse, qui finit par se fissurer et des rameaux rouge sombre. Ses feuilles alternes sont ovales avec un limbe luisant et finement denté. Elles sont bronze au débourrage et jaunissent à l’automne.

Les fleurs de l’abricotier s’épanouissent au mois de mars. Ses fleurs, typiques des rosacées sont blanches ou roses, larges de 3 cm. Elles sont isolées, mais nombreuses, parfumées et mellifères. Une belle fructification, bien qu’il soit souvent auto-fertile, nécessite la visite de nombreux insectes pollinisateurs.

Les abricots diffèrent de taille et un peu de couleur selon les variétés. Ils mesurent 4 à 6 cm de diamètre et sont orange, parfois poudrés de rouge. Ils sont murs de juin à aout, excellents lorsqu’ils sont cueillis murs.

Un abricotier ne vit que 40 à 50 ans. Il est le plus souvent greffé.

Comment cultiver un abricotier ?

Prunus ameniana demande une exposition ensoleillée une grande partie de la journée et une atmosphère bien aérée, mais abritée des vents du nord. L’abricotier est rustique jusqu’à -20 °C, mais par contre, ses fleurs sont fragiles aux gelées (celles inférieures à -2 °C) ; c’est pourquoi la culture fruitière de l’abricot à grande échelle est surtout méridionale.   

Plus au nord, on déjouera une bonne partie des gelées matinales en évitant les expositions à l’est (soleil levant en mars). La récolte sera variable, plus ou moins réussie selon les années. Il sera préférable de choisir des variétés à la floraison tardives ou moins gélives telles que ‘Luizet’, ‘Bergeron’, ‘Polonais’, 'Pêche de Nancy',    'Rustique des Pyrénées'.

Il en existe bien d’autres variétés : ‘Rouge du Roussillon, 'Ampuis', 'Garden Aprigold' (variété naine)…

Si l’abricotier franc de pied préfère un sol drainant, et ne supporte ni les sols acides ni les sols compacts ou trop mouillés, il est le plus souvent greffé. Le porte-greffe a donc une grande importance, et lors de l’achat, il faudra commander le type de porte-greffe en fonction du sol qu’on va lui offrir :

  • Abricotier greffé sur amandier pour un sol sec et calcaire.
  • Abricotier greffé sur un prunier si votre sol est lourd
  • Abricotier greffé sur un pêcher si votre sol est sablonneux

Abricotier greffé sur un semis d’abricotier lorsque vous disposez d’un sol profond et drainant.

Comment tailler l’abricotier ?

La taille n’est pas indispensable, si ce n’est pour le limiter en hauteur ou pour réaliser une taille de formation : veiller à ne laisser que de belles branches charpentières qui ne se recoupent pas, éclaircir l’intérieur du gobelet, ou enlever les branches malingres. L’élagage ne se fait pas l’hiver, mais en vert, juste après la récolte de fruits.

Le saviez-vous ?

Les abricots du commerce sont souvent très peu gouteux et juteux car ils sont cueillis verts. Il faut habiter le sud de la France pour espérer acheter des fruits cueillis mûrs.

Espèces et variétés de Prunus

350 espèces sont réparties dans ce vaste genre, dont un grand nombre de fruitiers

  • Prunus laurocerasus, le laurier cerise
  • Prunus lusitanica, le laurier du Portugal
  • Prunus padus, le cerisier puant
  • Prunus serrulata, le cerisier du Japon
  • Prunus amygdalus, l’amandier commun
  • Prunus armeniaca, l’abricotier
  • Prunus domestica, le prunier commun
  • Prunus persica, le pécher
  • Prunus cerasus, cerisier acre qui produit les griottes
  • Prunus mume, l’abricotier japonais
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Tailler l'abricotier Tailler l'abricotier

L'abricotier est un arbre fruitier délicat à tailler car il supporte mal ce genre d'intervention surtout lorsqu'elle est sévère. La taille ne devra donc être effectuée qu'en cas de réel[...]

Les porte-greffes de l'abricotier et de l'amandier Les porte-greffes de l'abricotier et de l'amandier

Les amandiers et les abricotiers sont issus du même genre, les Prunus comme le cerisier. Pour les multiplier et fixer leurs caractéristiques les porte-greffes sont indispensables, voici les...

Palmier abricot, Arbre à laque, Butia capitata Palmier abricot, Arbre à laque, Butia capitata

Butia capitata, le palmier abricot, est un palmier subtropical de la famille des Arécacées, proche des Cocotiers. Originaire d'Amérique du sud, Butia capitata se rencontre dans les savanes arides...

Cerisier du japon, Prunus serrulata Cerisier du japon, Prunus serrulata

Le cerisier du japon, Prunus serrulata est un arbre d''ornement, au feuillage caduc, réputé pour sa floraison printanière abondante. Le genre Prunus appartient à la famille des Rosacées, et...

Vos commentairesAjouter un commentaire