Groseillier de Gordon

Groseillier de Gordon, Ribes x gordonianum

Botanique

N. scientifique Ribes x gordonianum
Origine horticole
Floraison avril-mai
Fleurs pêche
Typearbuste à fleurs
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur1,20 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, -34°C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soltolérant, sol riche
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité normal
Utilisationmassif ornemental, haie fleurie
Plantationautomne, printemps
Multiplicationbouture
Groseillier de Gordon, Ribes x gordonianum

Ribes x gordonianum, le groseillier de Gordon est un arbuste ornemental appartenant à la famille des Grossulariacées. Il fait partie des groseilliers cultivés pour sa floraison et non pour les fruits. Le groseillier de Gordon est un hybride horticole conçu au 19e siècle par le croisement entre Ribes odorata et Ribes sanguinea. Ribes odorata est de silhouette un peu raide, aux feuilles géométriques et aux fleurs parfumées jaune vif, Ribes sanguineum, le groseillier, ou cassissier à fleurs, est rose vif, très décoratif, avec un feuillage épais : tous deux font d’excellents parents, originaires d’Amérique du nord.

Le groseillier de Gordon, qui était rare en culture, revient sur le devant de la scène, profitant de l’attrait actuel pour les haies libres et fleuries.

Description du groseillier de Gordon

Ribes x gordonianum est un arbuste aux tiges dressées, qui atteindra assez rapidement une taille de 1m 80 à 2 m, pour une épaisseur de 0,80 à 1m. Ses tiges, un peu sèches, portent des feuilles caduques palmées, à 3 ou 5 lobes, légèrement veloutées, aromatiques. Les fleurs sont rassemblées en grappe pendante, un peu lâche, haute de 8 à 10 cm. Les fleurs, sont petites et tubulaires, surprenantes par leur corolle rouge-rose à l’extérieur s’ouvrant en jaune crème à l’intérieur. La grappe de fleur, évolue en s’éclaircissant, pour aboutir à une teinte d’ensemble pêche. Cette délicate couleur, bien que plus claire, ne craint pas la concurrence de son vif parent Ribes sanguinea, qui fleurit durant le mois précédent. Le groseillier de Gordon est en fleur en avril-mai. Ses fleurs sont agréablement parfumées : il mérite aussi sa place dans le jardin de senteurs. Les fleurs ne produisent pas de fruits.

Planter le groseillier de Gordon

Peu difficile et de croissance vigoureuse, Ribes x gordonianum fait partie des arbustes sans problème sur lesquelles on peut compter. Il aime une exposition ensoleillée à mi- ombre, et un sol moyen et riche. Le groseillier de Gordon est planté d’octobre à mars en racine nues, voire au-delà pour une plante en pot. Tolérant sur la composition du sol, un apport de compost riche, mélangé à la terre du jardin au moment de la plantation, lui apporte la matière organique qu’il apprécie. Après un copieux arrosage, un paillage de débris végétaux empêche le sol de sécher trop rapidement le premier été. Une fois bien enraciné, donc après environ 2 années, le groseillier de Gordon est généralement capable de supporter les périodes de sècheresse.

C’est un excellent arbuste pour une haie libre. Ses douces teintes sont compatibles avec de nombreuses couleurs, mais sont aussi un fond intéressant pour les jardins couleur crème, par exemple en résonnance avec des érémurus, ou des asphodèles. Dans la haie, ils seront de bons voisins pour les diverses viornes fleuries, mais aussi en contraste sympathique avec des feuillages rouges.

Taille du groseillier de Gordon

Que ce soit pour limiter son développement ou pour étoffer l’arbuste, la taille du groseillier de Gordon doit avoir lieu juste après la floraison, car ce sont les branches de l’année précédentes qui fleurissent. Taillé en mai juin, les nouvelles branches produites durant l’été rajeuniront l’arbuste et porteront les fleurs du printemps suivant.

Multiplication de Ribes x gordonianum

Les boutures sont faciles, avec du bois demi mûr en été, ou mûr en novembre.

Espèces et variétés de Ribes

150 espèces dans ce genre
Ribes alpinum, le groseillier des Alpes
Ribes odorata, aux fleurs jaunes et feuillage aromatique
Ribes fasciculatum, aux baies rouges
Ribes sylvestre, qui produit les groseilles rouges comestibles
Ribes sanguinea, le groseillier ou cassissier à fleur
Ribes nigrum, cassissier
Ribes uva-crispa, le groseillier à maquereau

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Groseillier a maquereau (Groseille), Ribes grossularia Groseillier a maquereau (Groseille), Ribes grossularia

Le groseillier à maquereau est un grand classique du jardin. A cela rien d'étonnant : facile à vivre, il ne demande que peu de soleil, il résiste au gel et[...]

Groseillier à fleurs, Ribes sanguineum Groseillier à fleurs, Ribes sanguineum

Au début du printemps, alors que les feuilles du groseillier à fleurs viennent juste d'apparaitre, éclot une myriade de petites fleurs roses regroupées en grappes pendantes.

Groseillier à grappes (Groseille), Ribes rubrum Groseillier à grappes (Groseille), Ribes rubrum

Ce petit arbuste buissonnant de la famille des Grossulariacées atteint 1,50 m. Originaire d'Europe et d'Afrique du Nord, le groseillier à grappes a un feuillage découpé et odorant. La floraison[...]

Grevillea x 'Robyn Gordon', Grevilléa hybride Robyn Gordon Grevillea x 'Robyn Gordon', Grevilléa hybride Robyn Gordon

Grevillea x 'Robyn Gordon' est une plante arbustive appartenant à la famille des Protéacées. Le Grévilléa hybride Robyn Gordon est une sélection horticole d'un croisement entre Grevillea banksii,...

Vos commentairesAjouter un commentaire