L'écussonnage ou greffe en écusson

L'écussonnage ou greffe en écusson
L'écussonnage ou greffe en écusson

L'écussonnage est une technique de greffe intéressante à mettre en œuvre sur de nombreux arbres fruitiers ainsi que certains arbustes. Opérée dans de bonnes conditions, elle offre un fort taux de réussite.

Qu'est-ce qu'une greffe en écusson ?

Le greffage en écusson est une méthode de multiplication qui consiste à introduire un lambeau d'écorce encore vert portant un œil dans une plaie en forme de « T » incisée dans l'écorce d'un porte greffe. Elle tient son nom de la forme du lambeau prélevé qui ressemble un peu à un écusson. Elle est très utilisée pour multiplier les arbres fruitiers et ornementaux qu'il est difficile d'obtenir par semis. Elle permet en outre, de corriger certaines lacunes ou sensibilités de la plante sur laquelle est prélevée le greffon. Ainsi greffée elle résistera mieux à des conditions climatiques particulières, à un sol inadapté, à certaines maladies et sera souvent plus florifère et productive en fruits.

Période de greffage en écusson

Ce type de greffe est toujours pratiqué en période végétative à deux moments distincts pouvant varier selon les espèces, la forme du porte-greffe (tige ou demi-tige), son état végétatif, l'état du sol et les conditions atmosphériques.

1. Greffage en sève montante

Au printemps, la greffe est dite « à œil poussant » car vous verrez le bourgeon issu de l’œil se développer avant l'hiver. Plus fragile, il devra être bien aoûté dès les premiers frimas pour pouvoir résister. Voilà pourquoi dans les régions froides, où il est impossible de garder la plante à l'abri, on lui préférera la méthode suivante.

2. Greffe en sève déclinante

Elle se pratique de juillet à septembre. La greffe est dite « à œil dormant » car vous ne verrez pas le bourgeon se développer avant le printemps suivant. Le moment choisi est important : l'écorce du porte-greffe devra se détacher assez facilement mais pas trop. Si l'écorce se détache trop bien, c'est qu'il est trop tôt, si elle ne se détache pas, il est alors trop tard ! Tout n'est qu'un question d'expérience.

Comment greffer en écusson ?

Matériel nécessaire :

  • Un greffoir désinfecté et parfaitement affûté ;
  • liens spécifiques en caoutchouc, laine ou raphia.

Le porte-greffe doit être un sujet jeune dont la tige ne dépassera pas 3 cm de diamètre. La greffe se pratique généralement sur la tige principale pour les arbres fruitiers ou sur un rameau secondaire dans le cas des rosiers.

Le choix de l'écusson se portera sur une plante saine et vigoureuse. Il est prélevé à l'aide du greffoir sur un rameau de l'année encore vert ou semi-ligneux, plutôt dans la partie médiane d'une branche.

Placez le greffoir un centimètre au dessus de l’œil et faites glisser la lame délicatement sous l’écorce pour détacher un morceau de 2 à 3 cm de longueur comportant la partie superficielle du rameau et un œil. Préparez ensuite le porte-greffe en pratiquant une incision dans l'écorce en forme de « T » d'une dimension légèrement supérieure à celle de l'écusson. Décollez sans l'arracher cette écorce et glissez l'écusson à l'intérieur en la soulevant délicatement pour ne pas la briser. L’écorce devrait alors recouvrir complètement le greffon ne laissant apparaître que l’œil. Pour le maintenir en place, ligaturez le tout avec le raphia en partant de la partie supérieure. La greffe devrait prendre au bout de 15 jours ; il faudra alors trancher la ligature de moitié du côté opposé à la greffe afin de laisser libre circulation à la sève. En grossissant le sujet fera lui-même éclaté le restant de ligature.

Lire aussi
La greffe à l'anglaise La greffe à l'anglaise

La greffe à l'anglaise est une technique très prisée pour multiplier et améliorer les caractéristiques des végétaux car contrairement à d'autres types de greffes, elle convient à la majorité des...

La greffe en fente La greffe en fente

La greffe en fente est une des techniques les plus simples pour greffer une plante. Il s'agit de la plus ancienne greffe tentée par l'Homme. Facile à mettre en œuvre, elle assure un taux de...

La greffe en écusson à oeil dormant La greffe en écusson à oeil dormant

Il existe différentes formes de greffe, voici la greffe en écusson à oeil dormant Pourquoi greffer ? Les anciens se sont aperçu très tôt que les semis de pépins et de noyaux ne restituaient pas...

La greffe en écusson à oeil dormant en images La greffe en écusson à oeil dormant en images

(1) Récupérez un rameau de l’année bien aoûté (écorce brune et non verte) sur l’arbre donneur. Prélevez les greffons du centre du rameau. (2) Sur les greffons sélectionnés du rameau...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jean pierre (Limousin)
    J’ai greffé en écusson quatre rosiers fin mai mais ils ne sont pas partis en œil poussant ! Ils ont fait une petite pousse et ils attendent ! Cela veut-il dire qu’il se sont transformés en œil dormant ??
    Répondre à Jean pierre
    Le 25/07/2015 à 18:07
  • Nora22 (Al haouz)
    Quelle est la méthode ou technique de greffe du caroubier ?
    Répondre à Nora22
    Le 01/03/2015 à 18:28