La greffe à l'anglaise

La greffe à l'anglaise est une technique très prisée pour multiplier et améliorer les caractéristiques des végétaux car contrairement à d'autres types de greffes, elle convient à la majorité des espèces.

Greffe à l'anglaise simple
Greffe à l'anglaise simple

Pourquoi greffer une plante ?

La greffe est un procédé technique artificiel, permettant la soudure entre deux végétaux de la même famille botanique. Elle a pour but de multiplier une variété qui ne se prête pas aux autres types de reproductions, mais aussi d'améliorer la vigueur ou la beauté de la plante qui aura ainsi les caractéristiques du porte-greffe et du greffon. Elle sera ainsi mieux adaptée à un certain type de sol, plus fructifère ou plus résistante aux maladies.

Intérêt de la greffe à l'anglaise

La greffe à l'anglaise est une des techniques préférées des amateurs car elle convient à presque toutes les espèces de végétaux. Elle a pour principe d'assembler un porte-greffe avec un greffon de même diamètre taillés en biais en sens opposés. De nombreuses variantes de la greffe à l'anglaise existent, nous ne traiteront ici que des trois principales : la greffe à l'anglaise simple, la greffe à l'anglaise compliquée et la greffe à l'anglaise à cheval.

Comment greffer à l'anglaise ?

La meilleure période pour greffer à l'anglaise se situe lors de la montée de sève en mars/avril ou lors de son ralentissement en septembre.

Munissez-vous d'un greffoir bien affûté et préalablement désinfecté à l'alcool à brûler. Pour réaliser ce type de greffe, le diamètre du porte-greffe doit être égal à celui du greffon. Les deux plantes doivent être en parfait état sanitaire.

Greffe simple :

Taillez le sujet et le greffon en biseau sur environ 3 cm en gardant un angle de 30°. Greffon et porte-greffe devront être taillés en sens opposés pour pouvoir s'emboîter parfaitement.

Une fois les deux parties mises en place l'une contre l'autre, liez le tout avec du raphia.

Greffe compliquée :

Dans ce type de greffe, le porte-greffe est taillé en bec de flûte avec une grande encoche sur la partie centrale et une plus petite sur la partie latérale. Tout l'art de la greffe sera alors de tailler le greffon de manière à ce qu'il s'emboîte parfaitement dans cette forme un peu particulière qui assure un très bon maintien de l'ensemble. Ligaturez ensuite et mastiquez si nécessaire.

Greffe à cheval :

Taillez le porte-greffe en pointe de crayon, c'est à dire en double biseau de part et d'autre sur une longueur égale. Fendez alors le greffon pour former un « V » inversé qui s'encastrera parfaitement sur le porte-greffe. Ligaturez et mastiquez.

Après la greffe

Arrosez le pied du porte-greffe et placez le sujet à l'ombre, à l'abri de la pluie et du vent.

Lorsque vous constatez des signes de reprises, tranchez la ligature de moitié pour laisser le libre passage à la sève. La nature fera le reste et la ligature tombera d'elle-même une fois le grossissement de la plante effectif.

Lire aussi
Le greffage en fente et à l'anglaise Le greffage en fente et à l'anglaise

Stéphane MARSOLLIER des pépinières André BRIANT nous explique la technique du greffage en fente et à l'anglaise.

La greffe en fente La greffe en fente

La greffe en fente est une des techniques les plus simples pour greffer une plante. Il s'agit de la plus ancienne greffe tentée par l'Homme. Facile à mettre en oeuvre,[...]

La greffe en écusson à oeil dormant La greffe en écusson à oeil dormant

Il existe différentes formes de greffe, voici la greffe en écusson à oeil dormant

Faut-il enterrer la greffe du rosier ? Faut-il enterrer la greffe du rosier ?

La majorité des rosiers actuels comportent un point de greffe que de nombreux jardiniers examinent avec méfiance lorsqu'il s'agit de l'enterrer. Les avis sont partagés sur le sujet...

Vos commentairesAjouter un commentaire