Trompette de méduse, Narcisse bulbocodium

Trompette de méduse, Narcissus bulbocodium

Botanique

Nom latin Narcissus bulbocodium
Famille Amaryllidacées
Origine sud-ouest de la France, Espagne, Afrique du Nord
Floraison mars-avril
Couleur des fleurs jaune
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur10 à 20 cm
Toxicitéles tiges, fleurs et bulbes de narcisses sont toxiques

Planter et cultiver

Rusticité -23 °C peut dépendre de l'origine géographique
Exposition soleil, mi-ombre
Solpas trop riche
Acidité assez acide à légèrement basique
Humidité frais à sec (selon les saisons)
Utilisationpelouse, jardinière, rocaille, sous-bois
Plantationfin d'été
Multiplicationsemis, division des bulbes
Sensibilité plante résistante parfois broutée par les limaces
Trompette de méduse, Narcissus bulbocodium
» Proposer une photo

Narcissus bulbocodium, la trompette de Méduse, est une charmante espèce de narcisse miniature et indigène. Il appartient à la famille des Amaryllidacées. Le narcisse bulbocodium est présent dans le sud-ouest de la France, bien que rare et protégé. On peut le rencontrer sur les pelouses maigres et acides, ou dans les montagnes des Pyrénées. Il est distribué également sur la péninsule ibérique et au nord de l’Afrique, en zone montagneuse.

En dehors de la jonquille et des très nombreux cultivars horticoles, le genre Narcissus contient entre 30 et 60 espèces, peu connues, mais au charme délicat, souvent originales, parfois miniatures et adaptées au jardin de rocaille. Les trompettes de méduse en font partie. Solides et durables, elles s’acclimatent très facilement au jardin.

Description du narcisse bulbocodium

Narcissus bulbocodium est une petite plante bulbeuse. Son bulbe ne dépasse guère 1 cm d’épaisseur pour environ 2 cm de hauteur. Il développe 3 ou 4 feuilles filiformes, longues de 10 à 20 cm, un peu épaisses et souples, vert sombre. Les fleurs de la trompette de Méduse sont jaunes, elle présente une couronne nettement en entonnoir, d’où l’allusion à la trompette, démesurée par rapport au périanthe à 6 tépales très étroits et assez courts. La fleur mesure entre 2 et 4 cm.

Cycle du narcisse bulbocodium : les racines commencent leur développement dès septembre, et même parfois fin aout. Les feuilles démarrent leur végétation au cœur de l’hiver. La fleur arrive en mars ou avril. Narcissus bulbocodium entre au repos suite à la production de graine, période où son feuillage disparait, alors qu’il fait plus sec.

Comment cultiver les trompettes de méduses ?

Narcissus bulbocodium est rustique jusqu’à -23 °C, notamment la sous-espèce la plus couramment commercialisée, car d’autres sous-espèces, plus méridionales peuvent être plus sensibles au froid. 

Il se plante le plus tôt possible en fin d’été, en sol ordinaire, pas trop enrichi, à une profondeur d’environ 5 cm.

La trompette de méduse apprécie une situation mi-ombre ou ensoleillée. Il demande un hiver et un printemps humide puis un été sec. Les bulbes seront plus florifères s’ils connaissent une période de sécheresse durant leur dormance. C’est pourquoi et du fait de pleur petite taille, ils sont bien adaptés à la rocaille, ou les potées. Mais ils se développent également bien, voire se naturalise au milieu d’une pelouse maigre, ou sous le couvert d’arbre et arbustes caducs.

Attention, si Narcissus bulbocodium est maintenu dans l’humidité toute l’année, son feuillage peut persister : les bulbes prolifèrent alors, mais ne fleurissent pas.

Comment multiplier Narcissus nulbocodium ?

Les bulbes se multiplient à partir de bulbilles chaque année. La meilleure période pour les dédoubler est en mai juin, alors que les feuilles jaunissent. Les grosses touffes gagnent d’ailleurs à être remaniées tous les 3 ou 4 ans.

Semis : les graines sont semées à peine enfoncées dans la terre, en pot à l’extérieur, elles germeront au printemps après avoir subi le froid de l’hiver, y compris le gel.

Espèces et variétés de Narcissus

Le genre comprend environ 60 espèces

  • Narcissus triandus, le narcisse larmes d’ange
  • Narcissus assoanus, charmante miniature méditerranéenne
  • Narcissus psedonarcissus, la jonquille
  • Narcissus cyclamineus, aux étranges et belles fleurs très allongées
  • Narcissus recurvus, le narcisse des poètes
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis

en entonnoir, grisâtre, 2 à 6 cmTrompette-des-morts. Nom réputé mais inquiétant pour cet excellent champignon de la Toussaint. Sa cousine Craterellus tubaeformis, avec son long pied jaune surmonté...

Trompette-de-la-mort, Trompette-des-morts, Corne d'abondance, Craterellus cornucopioides Trompette-de-la-mort, Trompette-des-morts, Corne d'abondance, Craterellus cornucopioides

en entonnoir, noirâtre, entre 3 et 10 cmL'un des meilleurs, et des plus connus, champignon automnal, se dénomme curieusement « Trompette-de-la-mort ». Noirceur et période de pousse se prolongeant...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

Vos commentairesAjouter un commentaire