Faux-ricin, Aralia du Japon

Feuille du Faux-ricin, Aralia du Japon, Fatsia japonica

Botanique

N. scientifique Fatsia japonica
Synonymes Aralia sieboldii, Fatsia sieboldii
Famille Araliacées
Origine Japon, Corée
Floraison fin d'été
Fleurs crème
Typearbuste, petit arbre
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur3 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -17°C
Exposition mi-ombre à ombre légère
Solhumifère et léger
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité frais à normal
Utilisationen massif avec effet exotique dans le jardin, ou plante d'appartement
Plantationprintemps
Multiplicationboutures, semis
Feuille du Faux-ricin, Aralia du Japon, Fatsia japonica
Mon fastia qui est de toute beauté

Fatsia sieboldii, Fatsia japonica, ou encore Aralia japonica, l’aralia du japon, est une plante arbustive de la famille des Araliacées. Originaire du sud du Japon, cet aralia qui se trouve être de la même famille que le lierre, se rencontre sous divers noms latins puisque classé d’abord  dans le genre Aralia, il appartient aujourd’hui au genre Fatsia.

Le faux-ricin est une plante subtropicale, qui est depuis longtemps utilisée en plante d’appartement, particulièrement facile à vivre. C’est également un arbuste relativement rustique qui peut être cultivé en pleine terre dans presque toute la France, particulièrement attrayant au jardin avec son feuillage exotique.

Description de l’aralia du japon

Fatsia japonica se présente sous forme de tiges peu ramifiées lignifiées portant de grande feuilles palmatilobées, disposées en spirale sur les tiges. Ses grandes feuilles au long pétiole rigide, montrent un limbe glabre et vert vif, parfois large de plus de 30 cm, plane, découpé  en 5 à 11 larges lobes acuminés. Si, en tant que plante d’intérieur, l’aralia du Japon se limite à 1 m, sachant qu’il faut parfois le tailler pour lui redonner une forme plus compacte, en pleine terre il développe un arbuste s’élevant jusqu‘à 3 à 4 m en tous sens.

Les fleurs, relativement voyantes, ne s’épanouissent que lors d’une culture en plein air, en fin d’été, voire au début de l’automne. Les inflorescences sont groupées en épis de corymbes sphériques, regroupant de nombreuses petites fleurs couleur crème. Celles-ci, facilement fécondées  en extérieur,  produisent ensuite des baies noires et  décoratives  qui attirent les oiseaux.

Cultiver l’aralia du Japon

En plante d’appartement

Fatsia sieboldii, cultivé en plante d’appartement est facile à vivre. Il apprécie l’ombre lumineuse et est relativement bien adapté aux températures d’une habitation. Toutefois, il peut souffrir d’une température trop élevée,  il préfère en effet rester en dessous  de 18°C. Il est cultivé dans un terreau pour plante verte, et arrosé très régulièrement durant la saison de croissance : de l’ordre de 2 fois par semaine, sachant que le substrat ne doit pas sécher complètement entre deux arrosages.  En hiver, les arrosages sont réduits de moitié.

La croissance du faux-ricin est rapide, la plante peut doubler en une année ; un apport d’engrais liquide est  conseillé 1 à 2 fois par mois. Le rempotage est fait lorsque la terre semble usée, au printemps.

Aralia japonica  peut nécessiter d’être taillé au printemps lorsque la plante devient dégingandée. Les rameaux taillés  peuvent  se bouturer à l’étouffé.

Culture de Fastia japonica en plein air

L’aralia du Japon est rustique jusqu’à -17 °C. Si ses feuilles peuvent éventuellement souffrir des gelées ou des vents violents, l’arbuste s’en remet généralement rapidement, même s’il doit parfois être recépé. On lui choisit une situation abritée du soleil direct, non seulement il apprécie l’ombre claire, mais ses feuilles y seront d’autant plus grandes. De plus, abrité contre un mur ou sous le couvert d’arbres plus hauts, il sera davantage protégé des fortes gelées et des vents trop violents.

L’aralia du Japon apprécie un sol humifère et assez drainant qui conserve une bonne fraicheur en été. Il est installé en pleine terre au printemps. Un paillage épais protège ses racines de la sécheresse en été  et du froid en hiver.

Espèces et variétés de Fatsia

4 espèces dans le genre Fatsia et une vingtaine dans le genre Aralia
Aralia elegantissima, cultivée en plante d’appartement
Aralia elata, l’angélique du Japon
Fatsia polycarpa, aux feuilles profondément découpées

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Fatsia de Taiwan, Fatsia polycarpe, Fatsia polycarpa Fatsia de Taiwan, Fatsia polycarpe, Fatsia polycarpa

Fatsia polycarpa, le fatsia de Taiwan, est un arbuste persistant appartenant à la famille des Araliacées, tout comme le lierre. Fatsia polycarpa est une plante endémique de l'ile de Taiwan.[...]

Angélique en arbre du Japon, Aralie japonaise, Aralia elata   Angélique en arbre du Japon, Aralie japonaise, Aralia elata

Aralia elata, l'angélique en arbre du Japon ou angélique de Chine, est un petit arbre caduc appartenant à la famille des Araliacées. Il est originaire de l'Asie du nord, croissant[...]

Camélia du japon, Camellia japonica Camélia du japon, Camellia japonica

Camellia japonica, le camélia du Japon, est un arbuste persistant à fleurs appartenant à la famille des Théacées. Originaire du Japon, mais également de Chine et de Corée, le camélia[...]

Zoysia du Japon, Zoysia japonica Zoysia du Japon, Zoysia japonica

Zoysia japonica, la zoysia du Japon est une graminée, une plante vivace de la famille des Poacées. Zoysia japonica est originaire d'Asie. Elle a fait l'objet de beaucoup de recherches[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire