Le greffage des cactées

Gymnocalycium mihanovichii greffé sur un cactus de type colonne
Gymnocalycium mihanovichii greffé sur un cactus de type colonne

Le prix peu élevé de certains cactus produits à la chaîne permet de se livrer à quelques expériences amusantes de greffes pour créer des sujets aussi originaux qu'étonnants.

Pourquoi greffer les cactus ?

Plusieurs raisons peuvent pousser l'amateur à greffer des cactus. Hormis le côté ludique, la greffe permet d'obtenir une croissance et une floraison rapide sur des sujets qui poussent lentement mais elle est aussi très pratique pour conserver des cactus sans chlorophylle ou des formes cristées. La greffe permet en outre de sauver certaines plantes aux racines trop faibles, ou très sensibles à l'humidité.

Conditions de greffage

Normalement dans le règne végétal, il est difficile, voire impossible de greffer des espèces appartenant à des genres différents. Ce n'est pas le cas des cactus qui laissent donc à l'amateur un choix infini de possibilités... Pour une meilleure réussite de la greffe et sa pérennité future, il est cependant important d'associer des espèces requérant les même conditions de culture notamment aux niveau des besoins en ensoleillement et en températures.

Le greffage se fait le plus souvent sur un porte greffe de forme columnaire (Cereus, Myrtillocactus geometrizans, Selenicereus, Trichocereus...)

Greffer ses cactus

La greffe de cactées n'est pas bien compliquée à mettre en œuvre, lancez-vous !

Matériel nécessaire :

  • Greffoir ;
  • journal;
  • alcool ;
  • un élastique.

Comment procéder ?

Le printemps est la meilleure période pour le greffage, lorsque porte-greffe et greffon sont en période de croissance. Choisissez un porte-greffe et un greffon de diamètres similaires.

  • Désinfectez le greffoir avec de l'alcool ;

  • Pliez le papier journal en bande et entourez le greffon avec celui-ci pour l'extirper de son pot sans vous piquer ;

  • Coupez le greffon horizontalement 1/3 au dessus du collet, la taille doit être franche et régulière ;

  • Saisissez-vous ensuite du porte greffe et coupez-le à environ 10 cm du collet ;

  • Supprimez ensuite délicatement les aiguillons périphériques en taillant en léger biseau les côtés de la coupe, cela évitera que le greffon ne soit blessé par les aiguillons ;

  • Faites ensuite glisser le greffon sur le porte greffe en faisant de petits mouvements circulaires afin d'éliminer les éventuelles bulles d'air ;

  • Faites passer l’élastique sous le pot pour qu'il vienne maintenir le greffon sur le porte greffe. L’élastique devra être modérément tendu pour éviter l'écrasement de l'apex du greffon.

  • La greffe devrait prendre très vite et il sera possible de retirer l’élastique dans les 3 semaines.

Lire aussi
Ma collection de cactées épiphytes Ma collection de cactées épiphytes

Michel Combernoux livre ici les secrets d'une passion dévorante pour ces plantes un peu particulières que sont les cactus épiphytes qu'il n'a de cesse de photographier. Poussant dans les zones...

Le greffage Le greffage

Le greffage des végétaux est une technique qui consiste à unir une partie aérienne d'une plante nommée 'greffon' à une plante en pleine terre ou en pot nommée 'porte greffe' qui deviendra son...

Les cactées et plantes succulentes Les cactées et plantes succulentes

Pascal BRENIER des Cactées de St Jean nous parle des cactées et des plantes succulentes Certaines plantes succulentes peuvent résister aux grands froids jusqu'à -15 à 20°C mais l'inconvénient est...

Le greffage Le greffage

Erik GESLIN des pépinières JEAN HUCHET nous explique pourquoi greffer comment se pratique le greffage sur les arbres fruitiers au printemps. Pourquoi greffer ? Le greffage sert à cultiver une...

Vos commentairesAjouter un commentaire