L'hivernage de la piscine

L'hivernage de la piscine
L'hivernage de la piscine

Lorsque l'hiver arrive, il est impératif de protéger sa piscine contre le gel. Deux techniques cohabitent habituellement : soit le bassin est mis en sommeil soit il est mis au ralenti.

A l'entrée de l'automne, lorsque la température extérieure commence à baisser, la piscine doit être préparée pour mieux affronter l'hiver. Le gel est bien évidemment le pire ennemi des canalisations puisqu'il peut entraîner des dégâts lourds de conséquence. Selon la rigueur du climat et le type de piscine, deux techniques d'hivernage sont couramment mises en œuvre.

Hivernage actif de la piscine

La plus simple appelée hivernage actif est de laisser la piscine tourner au ralenti. Le système de filtration est mis en route un minimum de 3 heures par jour et 24h/24 en cas de fortes gelées. Le bassin peut être couvert ou non.

S'il est couvert la couverture peut être soit hermétique et imperméable pour éviter les débordements en cas de pluie et la prolifération des algues, soit ajourée donc plus légère. Dans ce dernier cas réservé aux piscines munies d'un système de trop plein, un traitement algicide devra être réalisé au moins trois fois dans l'hiver. 

Hivernage passif de la piscine

La seconde solution technique de l'hivernage d'une piscine est de mettre le bassin en sommeil : c'est l'hivernage passif. Cette technique consiste à fermer hermétiquement le bassin pour éviter les débordements possibles en cas de pluie lors de l'arrêt du système de filtration. La couverture choisie est étanche, opaque et solide. Elle est arrimée solidement aux margelles de la piscine pour couvrir entièrement le bassin des infiltrations d'eau et des saletés balayées par le vent. Le bassin vit alors en vase clos. Les algues privées de lumière ne peuvent proliférer. La chaleur de la terre dans le fond du bassin permet de garder une température constante et tiède, sans risque de gel.

Couverture de piscine en PVC de REHAU

L'hivernage passif nécessite une vidange complète du système de filtration et de la pompe. Selon l'implantation du système de filtration, deux techniques de vidange sont possibles. La première utilisée pour les blocs de filtration surélevés par rapport au niveau de l'eau demande de faire baisser le niveau de l'eau de 10 cm en dessous des bondes de refoulement. Les rotules de refoulements doivent être démontées et remplacées par des bouchons d'hivernage.  Lorsque le bloc de filtration est situé en dessous du niveau de l'eau, les skimmers, les refoulements et la prise balai doivent être bouchés avec des bouchons spéciaux. La vidange peut ensuite être entreprise à partir du local technique.

Lire aussi
Le niveau d'eau de la piscine Le niveau d'eau de la piscine

Le niveau d'eau de votre piscine est un élément très important pour le bon fonctionnement du bassin et des éléments qui y sont rattachés. La baisse du niveau d’eau peut faire entrer de...

L'analyse de l'eau de piscine L'analyse de l'eau de piscine

L’eau d'une piscine évolue au fil du temps selon les conditions météorologiques mais aussi en fonction de son utilisation. Une analyse régulière est primordiale afin de rééquilibrer ses...

Hivernage, quelles solutions ? Hivernage, quelles solutions ?

Lorsque l'hiver arrive au jardin, la piscine doit faire l'objet de précautions particulières pour éviter que l'eau ne gèle et qu'elle soit souillée par les débris portés par le vent. L'hivernage...

Piscine : que faire si l'eau devient verte ? Piscine : que faire si l'eau devient verte ?

Votre belle piscine à l'eau cristalline se transforme en une mare verdâtre et opaque ? Pas de panique, il existe des solutions ! Pourquoi l'eau de la piscine prend-elle une couleur verte ? Avant de...

Vos commentairesAjouter un commentaire