A LA UNE »
Adopter un âne

Sauge des bois

Sauge des bois, Salvia nemorosa
Sauge des bois, Salvia nemorosa

Botanique

Nom latin  : Salvia nemorosa
Origine  : de l'Europe à l'Asie centrale
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : bleu-violet
Type de plante : herbacée ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -29°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à moyennement sec
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, bouture

Salvia nemorosa, la sauge des bois est une excellente plante vivace ornementale de la famille des Lamiacées. Distribuée de l’Europe centrale jusqu’en Asie, c’est sans doute l’une des sauges les plus rustiques. Elle est cultivée en ornementale depuis longtemps et de nombreux cultivars sont disponibles aujourd’hui, dans des différents tons de bleu, en rose, mauve ou blanc. C’est une plante vivace qui donne un effet exceptionnel lorsqu’elle est cultivée en masse, structurant le jardin de ses épis verticaux.

Description de la sauge des bois

Salvia nemorosa est une plante qui développe de nombreuses tiges verticales offrant une floraison apicale en juillet-aout. Les feuilles sont ovales, opposées, légèrement dentelées, et dégagent une forte odeur aromatique dès qu’on les effleure. Les épis floraux sont longs et dressés, non ramifiés : ils apportent une touche verticale bien structurée. Les fleurs sont petites et nombreuses, souvent bleu soutenu. Elles sont mellifères et nourrissent de nombreux insectes.

Les variétés sont nombreuses, la plupart sont des plantes stériles, mais certaines sont capables de se ressemer. La sauge des bois produit deux petites graines rondes par fleur.

Les branches de la sauge des bois meurent en hiver, la plante attend les beaux jours du printemps avant de rejeter de souche.

Culture de la sauge des bois

Salvia nemorosa est facile de culture, mais demande 2 à 3 ans pour bien s’implanter. La sauge des bois s’installe au printemps ou en automne, cependant elle est souvent également vendue au moment de sa floraison, en été ; il est possible de la repiquer à ce moment-là en arrosant chaque semaine. Elle préfère une situation ensoleillée, mais supporte l’ombre légère. La sauge des bois devient même assez résistante à la sécheresse, une fois bien installée.

Tolérante pour le type de sol, il faut que celui-ci soit cependant relativement drainant, car Salvia nemorosa est abimée par un sol gorgé d’eau en hiver. En terrain argileux et compact, il faut alléger le sol avec du sable.

Très belle plantée en grande quantité, il ne faut pas hésiter à bouturer votre sauge des bois pour la multiplier.

Entretien

  • Les tiges défleuries peuvent être rabattues, ce qui permet une nouvelle floraison.

  • Les branches mortes sont nettoyées de préférence au printemps : elles ont un rôle protecteur pour la faune et la souche de la plante durant l’hiver.

  • Le sol peut être enrichi par un compostage de surface pendant la période de repos de la plante ou des apports d’engrais pour plante fleurie en cour de végétation.

Multiplier la sauge des bois

Salvia nemorosa peut être divisée au printemps lorsque les souches sont suffisamment développées. Comme la sauge des bois demande quelques années pour bien s’installer, mieux vaut ne pas bouger le pied mère.

Pour produire plus de plants sans diminuer la plante de départ, il faut propager la sauge des bois par bouturage. Les boutures de printemps sont prélevées, lorsque les tiges montrent 4 à 5 nœuds. La partie haute des tiges est sectionnée pour que chaque bouture présente 3 nœuds, ce qui va étoffer la plante. Sur les boutures, seules les 2 feuilles du haut sont laissées, les autres sont coupées au niveau du pétiole, sans arracher le bourgeon à leur base. Le bourgeon terminal est pincé également. Les boutures sont trempées légèrement dans de l’hormone de bouturage, et enfoncées au 2/3 dans un substrat humide. Les racines se développent en quelques semaines.

Espèces et variétés de Salvia

100 espèces environ dans ce genre arbustives ou sous-arbustives, persistantes ou caduques
Salvia regla, sauge mexicaine utilisée en art topiaire
Salvia microphylla, la sauge de Graham
Salvia patens, aux grosses fleurs couleur gentiane
Salvia discolor une vivace aux fleurs noires
Salvia urica, une espèce plus rare
Salvia nemorosa 'Blue Hill ‘et ‘Superba’, bleu ciel
Salvia nemorosa ‘Caradona’ bleu foncé
Salvia nemorosa ‘Ost Friesland’, mauve
Salvia nemorosa ‘Adrian’, blanche

Nos fiches
Lire aussi
La terrasse en bois La terrasse en bois

Quoi de plus agréable qu’une terrasse en bois pour prendre le temps de vivre pleinement dans son jardin ? Esthétique, assez facile à mettre en œuvre, c’est une option intéressante...

Les jardins du bois des Moutiers (76) Les jardins du bois des Moutiers (76)

Si vous vous promenez en Normandie dans la région de Dieppe, arrêtez-vous à Varengeville-sur-Mer pour visiter un parc merveilleux, le Bois des Moutiers, très influencé par les jardins anglais. Le...

Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin ! Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin !

L’acquisition d’une construction en bois induit le plus souvent un minimum de contraintes d’entretien. Lasure, saturateur, peinture microporeuse, etc. Guide rapide des modalités...

Le bois de robinier Le bois de robinier

Les terrasses en bois sont en vogue mais quelles conséquences ? Depuis les années 90, un engouement très important pour les terrasses en bois est apparu en France. Le bois a une connotation très...

Vos commentairesAjouter un commentaire