Le voile d'hivernage

Un laurier rose et son pot protégés par un voile d'hivernage
Un laurier rose et son pot protégés par un voile d'hivernage

Facile et rapide à mettre en place, le voile d'hivernage est une manière bien pratique de mettre à l'abri des frimas les plantes les plus fragiles.

Laurier rose et son pot protégés par un voile d'hivernage Un voile d'hivernage au sol pour protéger les semis Mise en place d'un voile d'hivernage pour protéger des banaiers Jardinière de géraniums protégés par un voile d'hivernage

Qu'est-ce qu'un voile d'hivernage ?

Un voile d'hivernage est un film de couleur blanche en polypropylène non tissé dont la densité peut varier de 10g/m² à 60g/m². Plus la densité est importante, meilleure sera la protection et élevé le prix. Toutefois ce type de produit reste largement accessible.

Léger, perméable à la lumière, à l'eau et à l'air, il assure un léger effet de serre bien utile à la mi-saison. Rapidement posé, il permet d'intervenir dans les plus brefs délais en cas de coup de froid annoncé.

Utilisations du voile d'hivernage

Le voile d'hivernage regroupe diverses fonctions :

Il protège les plantes du froid, notamment des faibles gelées, car il permet de gagner jusqu'à 4°, ce qui peut être crucial pour certaines plantes fragiles. Il a son utilité en hiver : les plantes en pots groupées près d'un mur sur une terrasse et couvertes du fameux voile seront ainsi à l'abri et les arbustes délicats emmitouflés dans son léger manteau résisteront mieux aux frimas et aux vents.

Au début du printemps, le voile peut être d'un grand secours lorsque les bourgeons à peine éclos sont encore sensibles au gelées matinales qui risqueraient de compromettre la floraison, voire la fructification de certains fruitiers comme les pêchers nains par exemple.

Il protège les semis et plantules de l'attaque de parasites. Posé à même un sol nivelé et maintenu par quatre planches bien lourdes, le voile empêchera les gastéropodes voraces comme les limaces ou les escargots de venir faire la razzia dans vos salades ou vos semis.

Il accélère la germination des semis. Posé sur les caissettes tout juste ensemencées, il permet de gagner quelques précieux degrés et assure un réchauffement plus rapide du sol. Les graines germeront alors plus rapidement bien à l'abri du voile qu'il faudra retirer dès les beaux jours. Au potager, placé directement sur les semis de salades, carottes, radis, haricots ou fèves il accélérera la levée et permettra de semer une quinzaine de jours à l'avance.

Il assure un gain de temps sur les récoltes.

Au potager il pourra être placé sur les légumes, il permet de gagner du temps sur les récoltes mais aussi d'échelonner celle-ci en ne couvrant qu'une partie de la culture qui sera disponible avant celle de la zone découverte.

Où trouver le voile d'hivernage ?

Rien de plus simple que de se procurer un voile d'hivernage ! Il est disponible dans la majorité des jardineries mais aussi au rayon jardinage des grandes surfaces traditionnelles et de bricolage. Les sites Internet spécialisés dans la vente de produits de jardinage ne sont pas en reste et vous proposeront une gamme étendue de voiles de dimensions et de densités variées.

Lire aussi
L'hivernage des plantes en pot L'hivernage des plantes en pot

A l'approche de l'hiver, l'hivernage des plantes non rustiques en pot sur le balcon ou sur la terrasse doit s'envisager. Il convient soit de les rentrer, soit de prendre quelques précautions pour...

L'hivernage des cactus L'hivernage des cactus

En période hivernale, à moins d’habiter dans une région très privilégiée de l’extrême Sud de la France, il est nécessaire d’hiverner vos cactus et autres plantes succulentes. En...

L'hivernage des géraniums des balcons L'hivernage des géraniums des balcons

Les pélargoniums de nos balcons souvent nommés à tort géraniums, réclament des soins bien particuliers si vous désirez avoir la chance de les voir refleurir dès le printemps suivant. Très peu...

L'hivernage de la piscine L'hivernage de la piscine

Lorsque l'hiver arrive, il est impératif de protéger sa piscine contre le gel. Deux techniques cohabitent habituellement : soit le bassin est mis en sommeil soit il est mis au ralenti. A l'entrée...

Vos commentairesAjouter un commentaire