A LA UNE »
Far aux fraises

Oiseau du paradis blanc, Strélitzia arborescent

Strelitzia nicolai en fleurs

Botanique

N. scientifique Strelitzia nicolai
Famille Strelitziacées
Origine Afrique du sud
Floraison hiver et printemps
Fleurs blanc
Typevivace
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurjusqu'à 10m en milieu naturel ; 1,5 à 2 m en pot

Planter et cultiver

Rusticité rustique dans les régions aux climats doux, à cultiver en bac ailleurs
Exposition soleil
Solriche et drainé, en pot : mélange de terre de jardin, de sable et de terreau
Acidité neutre
Humidité normal
Utilisationisolé, bac
Plantationprintemps
Multiplicationsemis au chaud à 20°C (de 3 à 5 ans avant la première floraison), division des rejets
Sensibilité les cochenilles
Strelitzia nicolai en fleurs
Oiseau du paradis blanc, Strelitzia nicolai

Strelitzia nicolai est un parent proche de Strelitzia reginae, l'oiseau de Paradis. C'est une plante vivace herbacée de très haute taille, puisque dans son milieu d'origine elle peut atteindre 10 mètres de hauteur. Elle émet plusieurs grands troncs, longs et minces, dont la cime se pare de grandes et larges feuilles distiques (rangées sur deux rangs), à la texture de cuir, ressemblant, à s'y méprendre, à celles du bananier.

Comme Strelitzia reginae, Strelitzia nicolai éblouit par son extraordinaire floraison. Se dressant à l'aisselle des feuilles, de grandes bractées membraneuses gris violacé laissent sortir une cyme de fleurs aux longs sépales blancs et aux pétales (langue) bleus. L'ensemble n'est pas sans nous rappeler des têtes d'oiseaux exotiques.

Une plante exotique

Strelitzia nicolai trouve ses origines dans la province du Cap, en Afrique du Sud. Si, sur la côte d'Azur, il peut être cultivé en pleine terre, partout ailleurs il est préconisé de l'installer dans un pot. En effet, c'est une plante gélive qui ne supporte guère dès températures descendant en dessous de -2°C, sauf occasionnellement, sur une courte période.

Toutefois, si vous installez Strelitzia nicolai dans un conteneur, n'espérez guère obtenir qu'une plante ne dépassant pas 2 m de haut.

Quoiqu'il en soit, offrez-lui, à l'âge adulte, une exposition bien ensoleillée et une terre riche et bien drainée. Il faut se rappeler qu'il vient d'une région aux hivers secs ; sa racine pourrait souffrir d'un excès d'humidité.

Les jeunes sujets, quant à eux, doivent être protégés des rayons du soleil par une ombre légère.

Une fois installé, Strelitzia nicolai ne nécessite pas d'arrosages particuliers, hormis ceux cultivés en pots.

À l'approche de l'hiver, mettez ces derniers à l'abri des gelées.

Multipliez Strelitzia nicolai

Strelitzia nicolai produit des rejets à partir de ses rhizomes. Il est donc aisé de le multiplier en prélevant ces pousses.

Les semis sont également possibles. Pour cela, procédez à chaud, avec une température comprise entre 20 et 25°C. Après avoir laissé tremper les graines une journée dans l'eau tiède, effectuez vos semis dans un mélange bien drainant (terreau plus sable et sphaigne).

Patientez au moins trois ans pour voir fleurir votre Strelitzia nicolai.

Le saviez-vous ?

L'appellation Strelitzia vient du nom de la reine Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, épouse du roi George III d’Angleterre (1738-1820).

Espèces et variétés de Strelitzia

Ce genre comprend 5 espèces
- Strelitzia nicolai est l'espèce type commune
- Strelitzia nicolai alba , le strelitzia blanc est une espèce très proche aux fleurs blanches

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Oiseau du paradis sans feuille, Strelitzia juncea Oiseau du paradis sans feuille, Strelitzia juncea

Moins connu que son célèbre cousin l'oiseau de Paradis, Strelitzia juncea est pourtant tout aussi ornemental. Une plante à découvrir... Une belle Sud Africaine Strelitzia juncea fait partie de la...

Oiseau de paradis, Strélitzie, Strelitzia reginae Oiseau de paradis, Strélitzie, Strelitzia reginae

L'oiseau de paradis... voilà un nom qui laisse rêveur ! Un nom qui provient de la forme curieuse de ses fleurs, semblables à une tête d'oiseau. Cette particularité fait de[...]

Césalpinie de Gilles, Oiseau de paradis jaune, Caesalpinia gilliesii Césalpinie de Gilles, Oiseau de paradis jaune, Caesalpinia gilliesii

Étonnant arbuste se couvrant de fleurs aériennes, le Caesalpinia gillesii fait entrer une note d'exotisme au jardin. La culture de cette plante frileuse est à réserver aux régions les plus[...]

La pie bavarde, un oiseau bruyant La pie bavarde, un oiseau bruyant

Oiseau très commun, la pie bavarde est facilement reconnaissable à son costume blanc et noir caractéristique. Très bruyante, son cri typique est un autre signe distinctif de ce corvidé.

Vos commentairesAjouter un commentaire