A LA UNE »
Adopter un âne

Un lapin nain au jardin

Lapin nain au jardin
Lapin nain au jardin

On le croit fragile et vulnérable, mais le lapin nain peut tout à fait vivre toute l'année au jardin. Heureux de cette liberté, il pourra gambader tout à son aise, creuser et déguster des pousses fraîches. Mais pour cela, il faudra lui aménager un emplacement qui lui sera dédié

Un lapin en extérieur

Le lapin nain, s'il est habitué dès le plus jeune âge, est tout a fait capable de vivre dehors. Son pelage s'adapte alors aux saisons, lui permettant de devenir résistant au froid pour peu qu'il ait un abri douillet où se cacher des intempéries.

Les avantages de la vie en extérieur sont nombreux.Votre lapin profitera de l'air libre, du soleil et de la compagnie des éventuels autres animaux domestiques, car oui, la présence d'un chien, d'un chat ou d'une poule ne pose pas de problème particulier si les animaux ont grandit ensembles. Attention tout de même aux chiens de châsse dont l'instinct prédateur peut s’avérer dangereux...

Comment installer le lapin nain au jardin

La première chose à mettre en place est un abri douillet. Vous pouvez vous procurez un véritable clapier ou construire une maisonnette en bois ou en contreplaqué marine qui sera posée à même le sol, cela dans le but de faciliter le nettoyage qui devra être réalisé très souvent.

Au sol, un côté douillet sera aménagé avec un lit de foin épais, et un côté litière avec de la sciure de bois. Une coupelle d’eau devra être mise à sa disposition et changée chaque jour.

Si vous êtes rarement dans votre jardin et que vous vivez en zone rurales où les prédateurs comme les rapaces, le renard ou la martre sont nombreux, vous pouvez fabriquer un enclos enterré à 50 cm de profondeur et couvert sur sa partie haute. Laissez un coin d'herbe à la portée de votre lapin et ménagez une zone sablonneuse où il aimera creuser pour user se griffes.

Lorsque vous introduisez votre lapin pour la première fois au jardin, choisissez une belle journée de printemps, lorsque les températures diurnes et nocturnes restent douces surtout si l'animal a toujours vécu en intérieur.

Pour éviter que son système digestif ne soit bouleversé par un changement brutal d'alimentation, préparez votre lapin trois semaines au préalable, en lui offrant des bouquets d'herbes fraîches et pourquoi pas quelques fleurs de pissenlit ou de trèfles dont il raffole.

Un lapin en toute liberté

Le lapin pourra être laissé libre au jardin si celui-ci est clôturé de murs l'empêchant de s'échapper. Vous constaterez non sans surprise, qu'à l'instar des poules, votre lapin rentrera tout seul dans son clapier dès le coucher du soleil ! Vous pouvez alors fermer la porte pour qu'il soit en sécurité jusqu'au lendemain matin où il pourra à nouveau gambader dans le jardin, grignoter des herbes choisies par ses soins et s’allonger nonchalamment au soleil !

Lire aussi
Bien choisir son lapin nain Bien choisir son lapin nain

Les animaleries et certaines jardineries proposent régulièrement de petites boules de poils prêtes pour l'adoption. Craquant à souhait, un lapin nain peut apporter beaucoup de joie au sein d'une...

Bien nourrir son lapin nain Bien nourrir son lapin nain

Les lapins nains sont de petits compagnons merveilleux, qui, pour être en bonne santé, ont besoin d'une nourriture variée. Au delà des granulés industriels et mélanges tout prêts, apprenez à...

Un cochon d'Inde au jardin Un cochon d'Inde au jardin

Les propriétaires de cobayes se demandent parfois s'ils peuvent installer le petit animal au jardin en permanence. Est-ce possible ? Dans quelle conditions ? Y-a-t-il des risques ? C'est ce que...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Marybleue (Paris)
    Un grand merci à vous ! Maintenant Grisette a 6 mois et elle passe son temps la journée à l'extérieur dans son enclos et grand parc et le soir avec nous dans son immense cage. Elle s'est sauvée en creusant et j'ai eu bien du mal à la récupérer mais nous sommes en train de tout re-clôturer pour la laisser gambader car elle est rapide et ne souhaite que sa liberté. Dès le soir elle secoue sa cage pour s'échapper et avons trouvé la solution de couvrir son habitat avec une couverture pour la calmer. Nous devrions la refaire gambader dans le jardin de 300m2 prochainement et la faire dormir à l'intérieur. Dans le cas contraire on lui laissera la liberté dans le jardin et son enclos ouvert toute la journée et comme vous irons le fermer le soir. Croisons les doigts que tout se passe bien et qu'elle ne se sauve plus. Merci à vous
    Répondre à Marybleue
    Le 13/09/2017 à 07:53
  • Marybleue (Yvelines)
    J'ai un lapin nain depuis trois semaines qui s'est bien accommodé à sa cage en intérieur pour la nuit. Dans le jardin il a un enclos et j'aimerai le laisser courir à sa guise mais mon époux craint qu'il ne revienne plus à l'enclos. Il ne peut pas se sauver, tout est clôturer mais pas question pour moi de le laisser enfermer ! Qu'en pensez-vous ?
    Répondre à Marybleue
    Le 23/06/2017 à 09:14
    Corinne (60 picardie)
    J'ai un terrain de 1000m carré et j'ai 2 lapins nains bélier qui vivent en liberté toute l'année. Nous avons un abri de jardin et nous les enfermons la nuit en sécurité. Nous leurs avons fait une petite cabane et tout se passe bien.
    Répondre à Corinne
    Le 12/09/2017 à 20:40