Iris papillon, Iris Nada

Iris papillon, Iris Nada, Iris 'Nada'
Iris papillon, Iris Nada, Iris 'Nada'

Botanique

Nom latin  : Iris 'Nada'
Famille  : Iridacées
Origine  : horticole
Période de floraison : avril
Couleur des fleurs  : blanc-bleuté
Type de plante : herbacée rhizomateuse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 m 50

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -28°C
Exposition  : mi-ombre à ombre légère
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : divisions, semis

Iris ‘Nada’, l’iris papillon, est une plante rhizomateuse de la famille des Iridacées. L’iris papillon est un croisement entre Iris japonica et Iris confusa, des iris asiatiques appartenant au groupe des non barbus. Iris ‘nada’ est un cultivar très florifère, décoratif aussi bien par sa floraison légère, d’où le nom commun d’iris papillon, que par son beau feuillage persistant, qui ondoie comme de l’eau.

L’iris papillon est plus florifère et plus rustique que ses parents. L’hybridation date des années 1950, et a eu beaucoup de succès en Amérique du nord depuis, bien que la demande soit toujours supérieure à la production. L’iris ‘Nada’ est donc une plante recherchée.

Description de l’iris papillon

Iris Nada est proche de l’iris bambou (Iris confusa) dans son port, ses frêles tiges s’arquent près de la terre pour stoloniser un peu plus loin. Cet iris se développe aussi par des rhizomes plus courts et souterrains. Les tiges portent de délicats éventails de longues feuilles de 30 à 60 cm et large de 3 à 6 cm, d’un beau vert soutenu et mat. Les feuilles sont peu rigides et l’éventail ploie gracieusement. La plante drageonne et se multiplie rapidement en large massif. Le feuillage, persistant de surcroît, offre alors l’aspect d’une douce mer verte. Les fleurs se développent sur une hampe florale très ramifiée. Très différentes de celles de l’habituel iris des jardins, les fleurs de l’iris Nada sont dispersées en nuage, une hampe produisant entre 25 et 50 fleurs, d’où l’effet papillonnant. Les fleurs sont larges de 4 à 8 cm, les sépales et pétales plutôt disposés à plat, blancs, lavés de mauve et rehaussés de tâches orange vif. Les pièces centrales sont profondément laciniées. Les fleurs sont précoces, et se succèdent de mars à mai. Elles ne produisent pas de graines.

Culture de l’iris ‘Nada’

L’iris papillon est une plante d’ombre, il se développe à mi- ombre ou dans l’ombre complète mais non profonde. Il apprécie les sols riches et humifères, au ph d’acide à neutre, conservant si possible une relative fraicheur. Iris Nada est très rustique, puisqu’il a survécu à des températures descendant jusqu’à -29 °C, cependant de fortes gelées peuvent éventuellement endommager sa floraison très précoce. C’est pourquoi, le meilleur emplacement pour cette plante printanière est sous le couvert d’arbres ou d’arbustes, qui apportent ombrage, fraicheur durant l’été et protection des vents glacés en hiver.

C’est une excellente plante couvre-sol qui partage les besoins des plantes à terre de bruyère, rhododendron, érables japonais, azalées, hortensia…, elle peut aussi fleurir dans une cour peu ensoleillée en compagnie d’autres vivaces d’ombre, ou de mi-ombre comme les myosotis du Caucase, les cœurs de marie, les Delphiniums, les ancolies..

Sa reprise en pleine terre est facile, avec un bon apport de compost et d’arrosages la première saison. La croissance de l’iris paillon est rapidement vigoureuse sans pour autant devenir agressive.

Multiplier l’iris papillon

Cet hybride ne fait naturellement pas de graines, il doit donc être multiplié par voie végétative. Les divisions sont faites après la floraison, les plus gros éclats sont repiqués en place, ils auront ainsi toute l’année pour récupérer et peut-être fleurir l’année suivante. Les plus petits rejets sont soignés en pot sous châssis ombragé.

Espèces et variétés de Iris

200 espèces environ dans ce genre
Iris foetidissima, l’iris gigot
Iris ensata ou Iris kaempferi, l’iris japonais
Iris pseudoacorus, l’iris des marais
Iris reticulata, un bulbeux très précoce
Iris confusa, l’iris bambou
Iris japonica, l’iris frangé

Nos fiches
Lire aussi
La multiplication des iris La multiplication des iris

Pourquoi ne pas essayer la multiplication de vos Iris ? Il est tout a fait possible à l'amateur de creer ses propres hybrides d'iris. En choisissant deux iris différents, et en les pollinisant...

Planter un iris d'eau en pot Planter un iris d'eau en pot

Les iris aquatiques sont des plantes de bassin très prisées pour leurs généreuse floraison colorée et leur végétation élancée qui apporte une touche de verticalité. La plantation en pot spécifique...

Des iris au jardin Des iris au jardin

Plantes vivaces présentant une multitude d'espèces et de cultivars, les iris sont de véritables bijoux qui bien choisis se plairont en divers endroits du jardin. Profitez de cette vaste palette...

Les iris de jardin novelty, surprenants et originaux Les iris de jardin novelty, surprenants et originaux

Hors normes certains iris ne respectant pas les standards établis ont été regroupés dans une classe d'Iris désormais reconnue, les iris Novelty ! Ils sont même recherchés aujourd'hui pour leurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire