Les maladies des hortensias

Sachez identifier les maladies ou carences de l'hortensia pour obtenir une belle plante et de belles fleurs !
Sachez identifier les maladies ou carences de l'hortensia pour obtenir une belle plante et de belles fleurs !

Somptueuses plantes ornementales, les hortensias sont parfois malheureusement victimes de pathologies. Mieux les connaître vous aidera à les soigner et à agir dès les premiers symptômes.

Les maladies cryptogamiques

Si le sol est mal drainé et que les conditions de cultures sont approximatives certaines maladies provoquées par des champignons peuvent apparaître sur les hortensias.

Le pourridié des racines en fait partie. 'Armillaria mellea' est le responsable de cette maladie redoutable qui peut tuer un hortensia en peu de temps. Les symptômes sont parlants : flétrissement progressif des feuilles, puis tiges devenant cassantes. Si l'on déterre la plante on aperçoit du mycélium blanc sous l'écorce et on remarque un pourrissement généralisé des racines.

Aucune possibilité alors de sauver l'arbuste. Il faut l'arracher et l'évacuer loin du jardin car la maladie est contagieuse. Ne replantez rien à cet emplacement à moins de changer totalement la terre.

Autres maladies cryptogamiques courantes chez l'hortensia l'Ascochytose et la Phyllostictose qui se traduisent par l'apparition de tâches arrondies de couleur pourpre qui grossissent puis se nécrosent au centre. Ces maladies bien que très peu esthétiques ne constituent pas de danger de mort pour la plante. Elles se manifestent par temps chaud et humide surtout lorsque les plantes sont arrosées par aspersion. Ôtez les feuilles atteintes et traitez avec de la bouillie bordelaise ou du purin de prêle.

La Chlorose

La chlorose apparaît généralement en sol calcaire ; l'assimilation en fer de la plante est alors bloquée provoquant une carence qui se matérialise par un feuillage devenant très pâle mais dont les nervures restent vertes. A la longue, la plante peut énormément souffrir, végéter, avant de mourir.

Si vous désirez cultiver des hortensias et que votre sol est calcaire, préférez une culture en pot dans de la terre de bruyère. Ne les arrosez pas avec une eau calcaire mais à l'eau de pluie.

Si l'hortensia est déjà en pleine terre, un apport régulier de fer sous sa forme assimilable (chélates) peut aider à retrouver une couleur plus verte.

Les Virus

Les virus peuvent aussi attaquer les hortensias. Incurables, il faudra alors envisager la destruction totale de la plante. Les virus sont reconnaissables aux marbrures caractéristiques qu'ils laissent apparaître sur les feuilles, celles-ci se crispent ou sont atteintes de taches jaunes circulaires.

Les parasites

Les otiorhynques sont de petites charançons nocturnes qui forment des dentelles sur le pourtour du feuillage en le grignotant. La meilleure solution consiste en une élimination manuelle dès la tombée du jour, ou en la dépose des pièges au niveau du sol car il descendront s'y cacher dans la journée.

Les cochenilles de l'hortensia (Pulvinaria hydrangeae) sont aussi redoutées par le jardinier. Elles se reconnaissent à de petits amas blancs cotonneux sur les tiges qu'il faut retirer manuellement au plus vite.

Les tétranyques tisserands sont de petits acariens qui par leur action de ponction décolorent le limbe des feuilles qui sèchent et tombent. En y regardant de plus près vous apercevrez de petites toiles. Coupez les parties atteintes et brumisez régulièrement le feuillage pour les faire fuir.

Lire aussi
Les maladies et parasites des bananiers Les maladies et parasites des bananiers

Les bananiers sont des plantes plutôt résistantes aux maladies mais voyons cela... Les bananiers, bien que peu sensibles aux maladies et parasites, souffrent généralement d'erreur de culture, la...

Les maladies de l'olivier Les maladies de l'olivier

Voyons deux maladies propres de l'olivier et les moyens de lutte. La maladie des tumeurs de l’Olivier (Pseudomonas savastanoï) Pseudomonas savastanoï est une bactérie aussi appelée tumeurs...

Les maladies des rosiers Les maladies des rosiers

Les rosiers sont parmi les plantes les plus cultivées dans les jardins, mais parfois ces fabuleux arbustes sont victimes de maladies mettant leur beauté et leur existence en péril. Petit tour...

Maladies et parasites des fraisiers Maladies et parasites des fraisiers

Maladies et parasites sévissent sur les fraisiers et menacent les récoltes. La prévention et des conditions de culture optimales permettent la plupart du temps de s'en prémunir. Toutefois, mieux...

Vos commentairesAjouter un commentaire