Pélargonium des fleuristes, Pélargonium régal, Géranium à grandes fleurs

Pélargonium à grandes fleurs hybride

Botanique

Nom latin  : Pelargonium x domesticum, Pelargonium x grandiflorum
Synonyme  : Pelargonium x grandiflorum
Famille  : Géraniacées
Origine  : hybride
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : rouge, rose, mauve, blanc
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : jusqu'à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : 4 °C, hiverner dans une véranda, une serre froide, une pièce lumineuse et fraiche
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : terreau pour plantes fleuries
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : pot, jardinière, bac, véranda, devant une fenêtre ensoleillée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage en mars, en été ou en septembre
Maladies et ravageurs : la pourriture, les pucerons, les aleurodes

Généralités

Pelargonium x domesticum, le pélargonium régal ou pélargonium (géranium) des fleuristes, est une plante arbustive vivace appartenant à la famille des Géraniacées. Pelargonium regal est issu d’un croisement horticole de plusieurs espèces sud-africaines de pélargonium : Pelargonium cucculatum, hybridé dès le 18e siècle avec Pelargonium fulgidum, Pelargonium angulosum et Pelargonium grandiflorum. Ainsi sont nées et ont été sélectionnés au fil des siècles de nombreuses variétés de pélargoniums des fleuristes. Par rapport au géranium zonal et au géranium lierre, le pélargonium des fleuristes est caractérisé par de grandes fleurs tachetées dont la durée de floraison progresse avec les nouvelles sélections.

Description du pélargonium régal

Le pélargonium du groupe régal est une petite plante arbustive, haute jusqu’à 60 cm, et large de 40 à 50 cm. Il développe d’épaisses tiges ligneuses, porte des feuilles alternes, pétiolées, au limbe palmé, un peu coriace, plissé et fortement denté. Les inflorescences sont rassemblées en ombelle dense. Les fleurs, aplaties ou ondulées, sont larges jusqu’à 8 cm de diamètre. Les corolles, légèrement irrégulières sont formées de 5 étales ou davantage, maculée de larges taches centrales ou de stries, parfois frisées et ourlées d’une couleur plus claire. L’espèce P. cucullatum était mauve à l’origine, les autres espèces ont enrichi la gamme avec du rouge, du saumon, du blanc. Les pélargoniums regals montrent souvent des fleurs de couleur multiples.

Si les premiers pélargoniums des fleuristes ne fleurissaient autrefois qu’en mai-juin, puis en septembre, les hybrides modernes sont maintenant capables de fleurir le long de l’été.

Comment cultiver et maintenir le pélargonium des fleuristes ?

Plus frileux que le géranium lierre ou le géranium zonale, le pélargonium du groupe regal est plutôt à considérer comme une plante xérophyte, à cultiver en intérieur lumineux, véranda ou serre, ou dehors, mais protégé des pluies sous une avancée du toit, par exemple : en effet, il ne supporte pas ni l’association de pluie et de chaleur, ni l’association de pluie et de froid.

En dehors, de cette exigence, c’est une excellente plante fleurie en pot, solide, florifère et vigoureuse.

Le pélargonium des fleuristes est cultivé dans un terreau à plantes fleuries, ou un mélange de terreau de terre de bruyère, de terre franche avec un peu de sable.

Il demande une exposition chaude et plutôt ensoleillée, il est d’ailleurs très résistant à la chaleur. Il sera arrosé régulièrement à chaque fois que sa terre est sèche d’avril à septembre, puis beaucoup légèrement à peine une fois par mois, lors de l’hivernage qui se fait dans une pièce hors gel et lumineuse.

Il doit être arrosé de préférence sur la terre du pot en évitant de mouiller le feuillage. Durant la saison de  croissance, il peut être nourri d’un apport d’engrais à fleurs (riche en P et K) tous les 15 jours.

Les rempotages sont faits chaque printemps.

Comment tailler son perlagonium des fleuristes ?

Le pélargonium regal est maintenu compact. Il peut être taillé à 2 moments dans l’année : une fois après la première grosse vague de floraison de mai, et une seconde fois en fin d’été, avant de l’hiverner. Dans les 2 cas, on peut d’ailleurs en profiter pour bouturer les rameaux taillés.

Comment bouturer le pélargonium ou géranium des fleuristes ?

Les boutures de printemps ou d’été s’enracinent aisément sur une chaleur de fond, rassemblées à 6 ou 8 par pot.

Les boutures de fin d’été et d’automne s’enracinent plus lentement entre 4 et 12 °C.

Espèces et variétés de Pelargonium

il existe de très nombreux hybrides, à acheter fleuris pour bien choisir votre fleur

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Le géranium rosat Le géranium rosat

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente le géranium rosat (Pelargonium graveolens) Le géranium rosat est un géranium très odorant, son parfum est très puissant qui rappelle...

La taille des clématites à grandes fleurs La taille des clématites à grandes fleurs

Vaste genre qui comprend plus de 200 espèces et un nombre impressionnant de cultivars, les clématites sont des plantes très appréciées au jardin. Les clématites à grandes fleurs, spectaculaires,...

Bien choisir son géranium Bien choisir son géranium

Le printemps s'installe et avec lui, un choix très vaste de pélargoniums sur les étals. Nous allons vous aider à y voir plus clair afin de pouvoir plus facilement choisir celui qui vous conviendra...

Le géranium de Madère Le géranium de Madère

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le géranium de Madère Le géranium de Madère : un géranium gélif Le géranium de Madère est un géranium vivace mais non rustique dans nos...

Vos commentairesAjouter un commentaire