La mouette rieuse

Très présente dans les zones côtières, les étangs, les marais, les ports et les estuaires, la mouette rieuse colonise peu à peu les villes où elle trouve de la nourriture facilement. Les colonies sont en constante évolution et présentes sur tout le globe excepté en Amérique du Sud et à Madagascar.

La mouette rieuse s'installe également dans les villes
La mouette rieuse s'installe également dans les villes

Casque noir sur plumage clair

La Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) fait partie de la famille des Laridés.

Cet oiseau de taille moyenne (45 cm pour un poids de 220 à 350g) présente un corps élancé et une silhouette plutôt élégante portés par des pattes rouge foncé.

Le plumage de l'adulte est gris clair, blanc sur la plastron, le ventre et la queue. Les extrémités des rémiges sont noires. En période nuptiale, la tête revêt une couleur brun/noir, en hiver il n'en restera que deux taches devant les yeux, sur les oreilles et une légère bande entre les yeux.

Le juvénile, est très marqué de brun sur toute la partie supérieure et ses pattes sont jaunes.

On considère que l'age adulte est atteint à 3 ans, sachant que la mouette rieuse peut vivre plus de 30 ans. Cet oiseau est fort bruyant et pousse des cris rauques et courts, très répétitifs.

Un habitat très étendu

La mouette rieuse se plaît en zone côtière où elle vit en grands groupes car elle est très grégaire. Elle apprécie tout particulièrement les zones marécageuses, les étangs et les lacs mais se déplace aussi en ville où on la trouve dans les parcs et au bord des fleuves.

L'augmentation du volume d'ordures ménagères dans les décharges à ciel ouvert, mais aussi des sorties d'égouts, des poubelles ouvertes, l'attirent inévitablement en zones urbanisées.

En Île-de-France, des dizaines de milliers de mouettes squattent Paris et sa banlieue, choisissant pour dortoirs les toitures des bâtiments, les quais de Seine, ou les parcs.

Une alimentation très variée

La mouette rieuse consomme du poisson, mais aussi de nombreux invertébrés trouvés dans le sol ou dans l'eau. Parfois, elle glane quelques graines, des fruits et nettoie les plages et les parcs de tout ce qui peut traîner.

Une reproduction sur site

La mouette rieuse n'a qu'un partenaire et revient chaque année sur le même site de nidification où une colonie de près de 1000 couples se retrouvent.

Dans la végétation basse et humide, la mouette fait son nid et pond 2 ou 3 œufs entre fin avril et début mai.

Après 22 à 26 jours, les poussins sortent des œufs et ne quitteront le nid qu'au bout d'un mois. Les nids très rapprochés (de 1 à 5 m) occasionnent parfois des disputes bruyantes entre les voisins !

Lire aussi
La grenouille verte, une attraction autour du bassin La grenouille verte, une attraction autour du bassin

La grenouille verte ou grenouille comestibles (Rana esculenta) est un amphibien qui résulte de l'hybridation entre la Grenouille de Lessona (Rana lessonae) et la Grenouille rieuse (Rana ridibundus).

10 petits animaux communs qui disparaissent 10 petits animaux communs qui disparaissent

En France, une dizaine d'espèces de vertébrés a déjà disparu de notre paysage depuis les années 70. Catastrophe pour la biodiversité, cette tendance doit rapidement être inversée par un...

Vous aimerez...
La grenouille verte, une attraction autour du bassin

La grenouille verte, une attraction autour du bassin

10 petits animaux communs qui disparaissent

10 petits animaux communs qui disparaissent

Vos commentairesAjouter un commentaire