A vos râteaux de jardin

L'automne est là. Quel plaisir de ratisser le sol couvert d'une belle litière de feuilles jaunes et rousses.

Un rateau aux dents courbes
Un rateau aux dents courbes

A son rythme le jardinier dénude la pelouse, fait crisser le râteau dans les allées, amasse de petits tas sous les arbres. Avant que le dernier pétiole ne se soit détaché il suffit d'effectuer ce travail grossièrement, mais régulièrement. Seul le dernier ratissage sera  peaufiné pour satisfaire le légitime souci que l'on accorde à la propreté du jardin avant la trêve hivernale.

Mais notre outil est utile à maints autres travaux tout au long de l'année et doit, en théorie, présenter une forme particulière pour chacun d'entre eux. Bien que généralement l'on acquiert un instrument pourvu de 10 à 18 dents, sa tête peut en compter de 4 à 32 sans aucun complexe. Un manche long de 150 à 180 cm permet de travailler sans trop courber le dos. Les râteaux destinés à niveler,  ramasser des végétaux ou des matériaux, ont  généralement les dents courbées; on préférera des dents droites et plus épaisses pour effectuer le « surfaçage » précédant les semis, en émiettant finement la terre. Gestes immuables du jardinier, après avoir tiré le cordeau et tracé le sillon, la denture recouvre les graines que le dos plane de la traverse plombera légèrement; « Nota que en temps pluvieux fait bon planter, maïs non mie semer, car la graine se retient au ratel » fait remarquer Le Ménagier de Paris vers l'an 1393.

RateauAu potager le râteau peut aussi servir à « reborder », c'est à dire relever la terre d'une planche vers l'extérieur pour retenir l'eau. On l'utilise encore pour égaliser les allées de sable et de gravillons, ôter les herbes de tonte, ratisser toutes sortes de détritus, et à défaut de posséder un scarificateur, gratter et enlever la mousse incrustée dans la pelouse.

Pour s'adapter au mieux aux diverses opérations de jardinage l'idéal est donc de posséder trois ou quatre râteaux de plusieurs largeurs, à dents plus ou moins espacées, plus ou moins fortes. Vous pourrez les choisir emmanchés à soie ou à douille, plus robustes en acier forgé, moins lourds en acier soudé.
Par le passé cet instrument était souvent réalisé par son propriétaire avec une simple traverse en bois et de solides clous. Pour qui en avait les moyens le forgeron les produisait tout en fer (2 modèles ci-après).

Rateau ancien

Contrairement aux râteaux des champs, cousins éloignés propres aux foins et aux moissons qui ont vaillamment servis l'agriculture jusque dans les Années 1960, l'antique « rastellus » est d'un emploi si général au jardin qu'il sera toujours d'actualité. Je terminerai sur un rappel qu'il ne faut cesser de prodiguer, ne laissez jamais votre outil à terre et remisez-le la tête en haut; le « coup du râteau » punit encore les jardiniers distraits.

Frédéric DESCHAUME

Lire aussi
Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin

Dans le cadre de Jardins jardin 2014 aux Tuileries, Didier DANET a proposé pour Ma Maison, Mon Jardin, une vision conceptuelle d'un jardin de jour et de nuit. Le parcours[...]

Le jardin à la Française Le jardin à la Française

Le jardin à la Française en opposition au jardin anglais porte à son apogée l'art de l'ordre et de la symétrie. Un art majeur voulu par le Roi Soleil et[...]

Créer un jardin manège Créer un jardin manège

Gérard BOURGES nous présente un jardin manège, un jardin rond permettant une rotation simple des cultures.

Les joies du jardin en hiver Les joies du jardin en hiver

Gérard BOURGES nous parle des joies du jardin en hiver et ses rencontres imprévues avec les petits animaux du jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire