Globulaire à feuilles cordées, Globulaire à feuilles en coeur, Veuve-cé

Globularia cordifolia, Globulaire à feuilles cordées

Botanique

Nom latin  : Globularia cordifolia
Famille  : Globulariacées
Origine  : Pyrénées, Alpes, Carpates et les Balkans
Période de floraison : De mai à juin
Couleur des fleurs  : Bleu à lilas
Type de plante : Fleur
Type de végétation : Vivace
Type de feuillage  : Persistant
Hauteur : De 5 à 10 cm de haut
Toxicité : : Elle est toxique, mais le composant en question est encore indéterminé.

Planter et cultiver

Rusticité  : Très résistante au froid, jusqu'à -30°C
Exposition  : Soleil
Type de sol : Sol moyen à pauvre, drainé, sableux
Acidité du sol  : Une petite préférence pour les sols calcaires à neutres. Pas de sols trop acides.
Humidité du sol  : Le sol doit rester frais, mais l'eau ne doit pas stagner d'où l'importance d'un bon drainage.
Utilisation : En rocaille, dans des fissures de rochers ou en auge.
Plantation, rempotage : A l'automne ou au printemps de préférence
Méthode de multiplication : Semis à l'automne, sous châssis. Il faut de la fraîcheur pour que les graines germent. Attendre le printemps pour repiquer les plantules en godets. On peut également séparer les jeunes rosettes et les faire raciner d'avril à juin.
Taille : Aucune, sauf si vous le souhaitez les fleurs fanées, même si les petites sphères brunes sont assez esthétiques sur un grand tapis de végétation.
Maladies et ravageurs : Attention aux escargots et limaces

Globularia cordifolia fait partie d'un genre comprenant environ 20 espèces de plantes vivaces persistantes ou de sous-arbrisseaux tapissant. Cette espèce, sans doute la plus cultivée du genre, est une vivace naine un peu particulière car elle possède une souche ligneuse dont les tiges s'enracinent, ce qui en fait une plante relativement envahissante.

Les feuilles spatulées à obcordées, échancrées à l'apex, de 1 à 3 cm de long, persistantes, sont regroupées en rosettes. Elles sont vert sombre, un peu brillantes.

Les fleurs, portées par des hampes graciles rougeâtres, sont bleues pâles à lavande, groupées en inflorescences sphériques et hirsutes.

Avec le temps, la Globularia cordifolia forme de vastes et très beaux tapis, relativement denses et touffus, d'où se dresse, à partir de mai, une forêt de tiges florales courbées.

Où et avec quoi planter ma Globularia cordifolia ?

C'est en rocaille ou en auge qu'elle aura toute sa place. On la plantera comme espèce dominante (vu l'ampleur qu'elle prend), avec d'autres vivaces à floraisons printanières tardives. On choisira ainsi par exemple : Saxifraga paniculata ou Saxifraga spathularis, aux jolies floraisons blanches légères (on jouera aussi sur les contrastes de feuillages) ; Aquilegia vulgaris, aux belles fleurs rose pâle (contraste couleur et forme de fleurs) ; Armeria trachyphlla, également rose pâle mais de la même forme sphérique ; Campanula tridentata, bleue violette avec un cœur blanc ou Campanula betulifolia toute blanche avec de grandes étamines jaunes ; Veronica prostrata pour des jeux de bleus ; l'un des meilleurs choix est le mélange avec des hélianthèmes, comme Helianthemum lunulatum, tapissant également et couvert de fleurs jaunes.

Quelle que soient les associations, la Globularia cordifolia apportera toujours beaucoup dans votre rocaille. Ses grands tapis verts sont en effet magnifiques, rampant sur les pierres ou retombant légèrement, évoquant une sorte de "prairie miniature", d'où l'intérêt de mélange avec les armérias, véroniques et hélianthèmes. On peut chercher le même effet dans une auge, par exemple avec des joubarbes, mais en faisant attention à ce qu'elle ne devienne pas trop envahissante. Enfin on peut opter également pour la placer dans un muret, à la verticale, dans une simple fissure avec des Asplenium trichomanes ou des Campanula portenschlagiana.

Histoire et étymologie…

Globularia vient du Latin globulus, signifiant "petite boule", en référence à la forme de l'inflorescence.

Cordifolia fait référence à la forme de ses feuilles, obcordées et évoquant un cœur.

Espèces et variétés de Globularia

Le genre comprend environ 20 espèces
On trouve des variétés blanches ou roses.

Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Les plantes à feuilles flottantes Les plantes à feuilles flottantes

Qui ne connait pas le nénuphar, digne représentante de ces plantes de bassin aux feuilles flottantes. Les plantes dites "à feuilles flottantes" possèdent des feuilles posées à la surface de l'eau...

Précieuses feuilles mortes Précieuses feuilles mortes

Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant. Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous allez pouvoir les...

Vos commentairesAjouter un commentaire