A LA UNE »
Adopter un âne

Sauge rouge des montagnes

Sauge rouge des montagnes, Salvia regla
Sauge rouge des montagnes, Salvia regla

Botanique

Nom latin  : Salvia regla
Origine  : Amérique du sud
Période de floraison : août jusqu'aux gelées
Couleur des fleurs  : rouge orangé
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique,-6°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture, semis

Salvia regla, la sauge rouge des montagnes, est une plante vivace arbustive de la famille des Lamiacées. Originaire des montagnes du Texas et du Mexique, la sauge des montagnes croit sur les pentes caillouteuses, où elle supporte des températures parfois très élevées. Bien que Salvia regla soit cultivée depuis avant 1900, elle était très rare en culture. Les années 80 marquent un renouveau de l’intérêt pour cette sauge et quelques cultivars sont sélectionnés.

Moyennement rustique, la sauge rouge des montagnes peut se cultiver en pleine terre en climat océanique ou méditerranéen, mais elle supporte aussi facilement la culture en bac, pour les autres régions.

Description de Salvia regla

La sauge rouge des montagnes forme un arbuste dense de fines branches ramifiées pouvant atteindre 2 m de hauteur pour 1m 50 de large. Les feuilles caduques sont opposées. Les rameaux et les feuilles sont glabres. Les feuilles sont entières, finement dentelées, larges, courtes et pointue, ressemblant à des feuilles de bouleau, avec des nervures plus profondes. Le feuillage est aromatique.

Les fleurs de grande taille sont groupées le long et au bout des tiges. Typiques des Lamiacées, elles sont tubulaires, puis se divisent en 2 longues et étroites lèvres rouge vermillon. Même leurs bractées sont éclaboussées de rouge, ce qui fait qu’elles restent décoratives quand les corolles sont fanées. C’est une plante mellifère, elles attirent de nombreux insectes. La production de graines est assez faible, peut-être parce qu’en Europe, il manque l’insecte bien adapté à la morphologie de cette fleur si longue, capable de la polliniser.

Culture de la sauge des montagnes

La sauge des montagnes est à considérer comme une plante méditerranéenne car elle est assez peu rustique. Quelques degrés en dessous de zéro lui font perdre ses branches, et au-delà de -6°C, la plante peut disparaitre complétement. La variété Salvia regla ‘Mount Emory’ est plus résistante aux gelées, elle est capable de supporter -15°C : ses branches aériennes gèlent mais elle repousse au printemps.

Salvia regla aime un sol drainant, caillouteux mais riche. Elle supporte très bien les fortes chaleurs des milieux très ensoleillés, mais se plait aussi avec du soleil seulement le matin. Elle aime les arrosages importants en été, tout en supportant bien la sécheresse, mais redoute l’humidité excessive en hiver.

La sauge rouge des montagnes fleurit tardivement à partir du mois d’août jusqu’aux gelées. Dans les régions les plus chaudes où ses branches ne sont pas gelées, sa floraison est plus précoce. Elle peut alors atteindre 2 m de hauteur, et fleurit davantage si elle n’est pas taillée. En milieu riche, Savia regla est de croissance rapide mais ne vit que 3 à 4 ans. Heureusement le bouturage, très facile, permet de pérenniser la plante.

Dans les régions les plus froides, la sauge des montagnes est rabattue à 30 cm environ du sol, au printemps. La reprise de la végétation est alors assez tardive, sans que ce ne soit inquiétant.

Salvia regla peut être cultivée en bac et hivernée à l’abri du froid.

Reproduire Salvia regla

Le bouturage se fait très facilement en fin d’été, en prélevant des boutures à talon, repiquées de suite en terre, la terre autour étant légèrement tassée et arrosée.

Espèces et variétés de Salvia

900 espèces dans ce genre comprenant des vivaces, des annuelles, ou des arbustes

  • Salvia microphylla, la sauge de Graham
  • Salvia officinalis, la sauge officinale
  • Salvia nemorosa, une vivace très cultivée
  • Salvia uliginosa la sauge des marais.. 
  • Salvia regla ‘Moun Emory’, plus rustique 
  • Salvia regla ‘Royal’ et Salvia regla ‘Jame’, plus florifères
Nos fiches
Lire aussi
Le poisson rouge Le poisson rouge

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Le rouge-gorge Le rouge-gorge

Bien connu des jardiniers, le rouge-gorge est un passereau au caractère tout à fait singulier. Farouche défenseur de son territoire, il sait se faire aimable avec les hommes toujours perché à...

Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

Un gendarme en rouge et noir Un gendarme en rouge et noir

On aperçoit souvent sa silhouette ovale se déplaçant avec d'autres congénères en petits groupes dans nos jardins. Très commun, le gendarme, au corps masqué de rouge et de noir, est un auxiliaire du...

Vos commentairesAjouter un commentaire