Bambou géant, Bambou asper

Bambou géant, Bambou asper, Dendrocalamus asper

Botanique

Nom latin  : Dendrocalamus asper
Synonyme  : Bambusa aspera
Origine  : Asie
Période de floraison : entre 60 et 120 ans
Couleur des fleurs  : insignifiante
Type de plante : bambou, graminée
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 12 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -4°C, à réserver aux régions au climat doux
Exposition  : ensoleillée à ombre légère
Type de sol : sol riche
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : extérieur en région méditerranéenne
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, semis

Dendrocalamus asper, appelé aussi parfois Bambusa aspera, le bambou asper est un bambou géant, une plante arborescente appartenant pourtant à la famille des graminées, les Poacées. Son origine, bien qu’asiatique et tropicale, est  incertaine, ou du moins imprécise car le bambou géant asper est largement cultivé, aussi bien pour ses tiges solides, utiles en construction que pour ses jeunes pousses comestibles. C’est également une remarquable plante ornementale pour les zones les moins gélives, avec ses tiges denses et bien droites, si épaisses.

Description de Dendrocalamus asper

Bien qu’un peu moins imposant que Dendrocalamus gigantea, le bambou géant asper est parmi les bambous les plus imposants. Ses cannes atteignent, sur un plant mature, jusqu’à 12 m de hauteur, pour un diamètre de 8 à 20 cm. Les cannes sont libres de ramification sur  les premiers mètres, et poussent très serrées les unes contre les autres sur le rhizome souterrain. Dendrocalamus asper forme un bosquet de fortes tiges cespiteuses, dénudées, montrant ainsi les entrenœuds inférieurs lorsque les gaines chutent. Ceux-ci sont longs de 10 à 20 cm, séparés par des nœuds renflés, ils présentent parfois des racines aériennes. Les jeunes tiges sont vertes puis gris-brun à maturité, sauf la variété ‘Betung Hitam’, qui devient presque noire au bout de 4 ans.

Les ramifications n’apparaissent qu’au niveau des nœuds supérieurs. Les feuilles persistantes, alternes et simples, mesurent jusqu’à 60 cm avec un limbe étroit de 7 cm pour une longueur de 50 cm.

Les fleurs apparaissent sur un cycle long de 60 à 120 ans. La plante est monocarpique et fleurit presque simultanément partout dans le monde une fois par siècle pour mourir ensuite. La multiplication sexuée est donc rare, et  la variabilité génétique  pauvre, bien que l’espèce soit très répandue par division végétative.

Cultiver Dendrocalamus asper

Le bambou géant asper est une espèce de régions relativement chaudes et arrosées. Il résiste aux gelées jusqu’à -4°C, et pourra ainsi être cultivée en zone méditerranéenne protégées, à l’aide d’arrosages réguliers. Il apprécie un sol riche, dont la nature importe peu, si ce n’est qu’il faudra enrichir un sol trop compact avec de la matière organique, par exemple avec du fumier qui fera un excellent engrais naturel.

Il est planté ou divisé au printemps, au moment de la reprise des rhizomes. Durant sa première année de culture, il demande des arrosages très suivis. Une fois bien implanté, il peut supporter quelques manques d’eau, mais qui provoqueront un arrêt de la croissance des tiges en cour, jusqu’aux apports hydriques suivants. Les amendements en matières organiques seront toujours les bienvenus.

Croissance du Dendrocalamus asper

Même si une fois mature, les nouvelle tiges de ce bambou géant croissent d’une douzaine de mètres en une année, son développement est assez lent. L’espèce n’est pas considérée comme envahissante, elle n’est pas traçante et ne risque pas d’émerger 10 m plus loin de là où elle a été plantée. Cependant une fois mature, le pied s’épaissit peu à peu, et vu la force des tiges, il est capable de détruire les aménagements les plus proches : il faut donc lui laisser de l’espace alentour.

Lorsqu’une petite plante est bien installée et arrosée, les tiges pourront atteindre  1 à 2 cm d’épaisseur dans leur première année, puis 2,5 à 4 cm de diamètre l’année suivante, et enfin jusqu’à 9 cm de diamètre la 3e ou 4e année. Dendrocalamus asper ne fait ses tiges les plus épaisses qu’à partir de 5 à 6 ans de culture, moment où l’on pourra  ponctionner éventuellement  une ou deux jeunes pousses pour les déguster (il faudra toujours en laisser un minimum de 4 nouvelles par an).

Espèces et variétés de Dendrocalamus

29 espèces dans le genre
Dendrocalamus gigantea, le plus grand des bambous
Dendrocalamus minor, une petite espèce très droite
Dendrocalamus brandisii, aux grandes feuilles
Dendrocalamus asper ‘Betung Hitam’, une variété aux cannes sombres

Lire aussi
Le Lucky bambou Le Lucky bambou

Devenu un objet de décoration à part entière s'intégrant parfaitement dans les intérieurs modernes et épurés contemporain, le Lucky bambou trouvera sa place chez vous. Souvent offert par des amis...

Le bambou, ami ou ennemi ? Le bambou, ami ou ennemi ?

Les plantes sélectionnées pour un aménagement paysager n’échappent pas aux phénomènes de mode. Cependant, comme pour toutes les nouveautés, il est important d’avoir un minimum de...

Osier, rotin, bambou, que choisir ? Osier, rotin, bambou, que choisir ?

L'osier, le rotin, et le bambou sont des matériaux souvent confondus bien qu'ils aient des caractéristiques bien différentes. Ils sont tous issus de plantes distinctes et sont utilisés de manières...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Vos commentairesAjouter un commentaire