Les lépidoptères ou papillons

Admirés de tous, les papillons apportent forcément un petit côté féerique au jardin lorsque la lumière se reflète sur leurs ailes aux coloris multiples. Élégantes créatures diurnes voletant dans le ciel bleu ou inquiétantes bestioles velues nocturnes, le monde des lépidoptères est vaste et contrasté !

Un papillon, le Moro-sphinx sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
Un papillon, le Moro-sphinx sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
Sphinx fuciforme (Hemaris fuciformis)
Moro-sphinx sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
Citron (Gonepteryx rhamni)
Ptérophore blanc (Pterophorus pentadactylus)
Vulcain (Vanessa atalanta)
Tircis (Pararge aegeria)
Petit sphinx de la vigne commun (Deilephila porcellus)
Paon du jour (Inachis io)
Robert le diable (Polygonia c-album)
Machaon (Papilio machaon)
Azuré bleu céleste, Le bel Argus (Lysandra bellargus)
Flambé (Iphiclides podalirius)
Tristan (Aphantopus hyperanthus)
Zygène de la filipendule (Zygaena filipendulae)
Écaille chinée, Callimorphe (Euplagia quadripunctaria)
Grand collier argenté (Clossiana euphrosyne)
Gazé, Piéride de l'aubépine (Aporia crataegi)
Demi-deuil, Échiquier, Échiquier commun, Arge galathée (Melanargia galathea)
Petite Tortue, Vanesse de l'ortie (Aglais urticae)
Tabac d'Espagne, Argynnis paphia
Soufré (Colias hyale)
Pyrale de l'ortie (Anania hortulata)
Belle-dame, Vanesse des chardons (Cynthia cardui, Vanessa cardui)
Phalène picotée(Ematurga atomaria)
Piéride de l'Ibéride, Pieris mannii
Sylvaine, Hespérie sylvaine, Ochlodes sylvanus
Grand Mars changeant, Apatura iris
Petit sylvain, Limenitis camilla
Myrtil, Maniola jurtina
Piéride du chou, Pieris brassicae
Pyrale du buis, Cydalima perspectalis
Pyrale du maïs, Ostrinia nubilalis
Carte géographique, Araschnia levana
Brun des pélargoniums, Cacyreus marshalli
Mélitée du plantain, Melitaea cinxia
Bucéphale, Phalera bucephala
Flambé (Iphiclides podalirius)

Un ordre très diversifié

L’ordre des Lépidoptères (Lepidoptera) comprend plus de 160 000 espèces d'insectes classées en 130 familles distinctes.

Les lépidoptères, plus connus sous le nom de 'papillons' sont reconnaissables à leur pièce buccale en trompe spiralée, à leur métamorphose et à leurs deux paires d'ailes écaillées. Les fameuses 'écailles' sont en réalité des soies tégumentaires formant des motifs permettant la communication, la reconnaissance, le camouflage mais aussi la thermorégulation de l'insecte.

Aire de répartition des lépidoptères

Cette ordre est représenté dans le monde entier en dehors des zones glaciales, chaque espèce vivant dans l'écosystème qui lui correspond le mieux. Souvent certains papillons son indissociables de certaines plantes qui leur servent de lieu de reproduction et parfois aussi de garde-manger (Cf. 'Les orties et les papillons'. Les papillons adultes aident à la pollinisation des plantes, aussi bien le jour que la nuit. Certaines plantes ne sont d'ailleurs pollinisées que par des insectes ou des animaux nocturnes.

De nombreuses espèces de papillons sont sédentaires, d'autres de grandes migratrices. On compte près de 300 espèces migratrices dont le Vulcain, la Vanesse, le Morosphinx ou le Monarque pour ne citer que les papillons les plus connus.

La migration peut prendre la forme d'une simple dispersion dans une région ou peut être plus importante comme c'est le cas pour la Belle Dame (Vanessa cardui) ou du Vulcain qui quittent l'Afrique au printemps pour aller vivre et pondre en Europe en été. La migration peut impliquer des milliers de kilomètres de vol à 25km/h de vitesse ! Certains papillons migrent ainsi jusqu'en Scandinavie, alors que d'autres préfèrent stopper leur voyage au Royaume-uni ou dans le Sud de la France.

Le phénomène de migration existe dans le monde entier, certains lépidoptères quittant l'Amérique du Sud pour celle du Nord, alors qu'en Asie, la fuite des moussons justifie des épisodes de migrations massives du Sud-Ouest vers le Nord-Est.

Caractéristiques communes aux lépidoptères

Les membres de l'ordre Lepidoptera sont des animaux holométaboles pour la plupart, c'est à dire que la larve passe par le stade de la nymphe et de la chrysalide avant la transformation en imago (adulte complet).

La plus ancienne trace de papillon sur terre remonte à la période du Crétacées soit il y a 70 millions d'années.

Les lépidoptères adultes possèdent tous une pièce buccale formant une 'trompe' enroulée sur elle-même qui leur permet, lorsqu'elle se déroule d'atteindre et d'aspirer les liquides en profondeur.

Bien que d'aspect très divers, les lépidoptères présentent tous deux paires d'ailes couvertes d'écailles (du grec 'lepidos') dont les motifs servent tantôt à se camoufler, tantôt à communiquer en période de reproduction et plus généralement à la thermorégulation. Ces motifs bien que parfois variables, selon le climat, le sexe, la saison, permettent la reconnaissance des espèces.

Les lépidoptères présentent tous des antennes servant d'organes olfactifs et sensoriels. Ces antennes sont très variables par leur forme selon les espèces. Chez les papillons diurnes les antennes sont généralement minces en forme de massues alors que chez les papillons nocturnes elles sont souvent 'plumeuses' ou pectinées et servent à capter les phéromones des autres papillons notamment en période de reproduction.

Les yeux, composés d'ocelles occupent une place importante sur la tête.

Les pattes, au nombre de six (3 de chaque côté du thorax) sont divisées en segments (5) et terminées par de petites griffes assurant la préhension sur les végétaux.

Régime alimentaire des lépidoptères

Les insectes de cet ordre sont généralement phytophages au stade larvaire, c'est à dire que les chenilles de lépidoptères se nourrissent de végétaux, notamment de feuilles. Une spécialisation est constatée selon les espèces, certaines ne se nourrissant que d'une seule sorte de plantes ou de végétaux de la même famille botanique.

Au stade adulte, les papillons se nourrissent essentiellement de sucs végétaux (nectars, pollens, jus de fruits très mûrs, mais parfois aussi de secrétions animales (miellat, cadavres en décomposition...) dans de plus rares cas.

Cycle de vie des lépidoptères

Holométaboles, les lépidoptères subissent une métamorphose complète entre l’œuf et le stade adulte (imago).

Une fois sorti de l’œuf (qui peut selon les espèces, rester en dormance plusieurs mois), l'individu juvénile entame sa forme larvaire sous l'aspect d'une petite chenille. Celle-ci présente 3 paires de vraies pattes et 5 paires de fausses pattes. La larve va se développer en plusieurs stades (de 4 à 5 selon les espèces) subissant plusieurs mues au cours desquelles elle va grandir, se colorer, ou se transformer.

La dernière de ces mues, ou mue nymphale, va occasionner l'immobilisation de l'animal dans une chrysalide que la chenille va fabriquer. Cette protection va permettre sa totale transformation en papillon adulte. Les organes internes sont alors réorganisés et de nouveaux organes sont créés (ailes, trompe...).

Certaines espèces profitent de cette phase pour entrer en diapause (hibernation) durant l'hiver, chez d'autres espèces la métamorphose ne dure que quelques jours, mais pour la majorité on compte une à deux semaines.

Lorsque l'imago brise sa chrysalide on parle alors d'émergence. Le papillon gonfle son abdomen pour faire craquer la chrysalide, puis sortira les pattes, la tête et les ailes qui auront besoin de se rigidifier et de sécher avant de permettre l'envol une heure plus tard.

Participez à cette page en nous soumettant vos plus belles photos de papillons absents de cette galerie (votre nom et prénom seront associés à la photo).

Lire aussi
Les orties et les papillons Les orties et les papillons

Les orties sont des plantes considérées à tord comme des « mauvaises herbes » au jardin. Utiles dans de multiples domaines, elles hébergent et nourrissent aussi de nombreux auxiliaires, notamment...

Attirer les papillons dans son jardin Attirer les papillons dans son jardin

Le secret d'un jardin visité par les papillons réside dans la diversité de sa végétation : un fouillis de plantes odorantes, des massifs colorés, des haies comportant de nombreux arbustes fleuris,...

10 plantes pour attirer les papillons 10 plantes pour attirer les papillons

Les papillons sont attirés par les plantes pour diverses raisons. Certaines servent d'hôtes pour la reproduction et le nourrissage des chenilles, d'autres sont tout simplement visitées par les...

Photographier dans une serre à papillons Photographier dans une serre à papillons

Pris d'une envie bucolique de photographier les papillons ailleurs que sur les parebrises ?  Il y a bien sur le jardin mais si la patience n'est pas votre fort, il reste[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire